Norin ANTALL
Biographie

Auteur de douze nouvelles dont une primée au concours WriteMovies.com de Los Angeles en 1998, mon but unique est de divertir le lecteur. Le faire voyager, quitter son quotidien, à travers une aventure trépidante, structurée au cordeau, mettant en scène des personnages attachants et pleins de contradictions. Mes références : Clancy, Ludlum, Crichton, Le Carré... Divertir le lecteur, sans pour autant se foutre de sa gueule. D'où une exigence acharnée de documentation en vue de parfaire toute vraisemblance (historique, géographique, balistique, scientifique, etc). Maintenant, il me reste à solliciter vos commentaires afin d'améliorer encore le tout ! Au plaisir de vous lire bientôt.

Norin ANTALL a publié

Norin ANTALL a noté ces livres

2
Ah lala je retrouve hélas cette frustration qui m'étreint à chaque livre écrit à la première personne. Comme je l'ai déjà souligné à maintes reprises, ce choix cantonne le récit au rang de témoignage, ou d'autobiographie, et me fait décrocher inlassablement. D'autant que, après un préambule néanmoins prometteur, vous vous engagez dans une présentation indigeste qui remonte à l'enfance. Quelle erreur ! À mon sens, le personnage doit être présenté par l'entremise de ses ACTES, lesquels servent l'intrigue (comme dans le préambule) en insérant d'éventuels flash-backs pertinents, et non au travers d'interminables paragraphes sans dialogues avec pour thèmes successifs "mes parents, mon adolescence, mes études..." Travaillez la structure, vous gagnerez en efficacité. J'apprécierais de recevoir vos commentaires sur mes publications MBS : LIGNE DE FAILLE, (in)COMPATIBLES, PETITE LAINE, la légende des Jalens
Publié le 03 Novembre 2019
3
Exercice maîtrisé, bravo. Le souffle romanesque est là, et sert à merveille l'Aventure qui fait s'évader du quotidien. Divertir, la mission première de l'écrivain, selon moi. Je déplore tout de même les chapitres en italique qui brouillent la lecture. Je trouve également que le choix d'écrire à la première personne fait basculer le roman d'aventure dans le témoignage ou le récit, et ça me fait indubitablement décrocher, c'est plus fort que moi. Autre détail énervant : inscrire le lieu, la date et l'heure en tête de chapitre. Cela embrouille, occasionne un désagréable surcroît de concentration, du coup on perd en fluidité. C'est le problème des allers-retours temporels. Cela dit, certains auteurs (Chattam, Musso) y accolent un titre + une citation qui, selon eux, collent au sujet, mais que je relègue au rang de vulgaires nuisances oculaires. Ce ne sont là que des remarques perso sur la forme et non le fond. Car si votre scénario est bien ficelé, même si sa structure mérite davantage de concision. Encore bravo pour votre travail de recherche et vos efforts manifestes pour nous faire voyager dans votre univers ! Nous envisageons l'écriture sous le même angle, et c'est très appréciable. Je serais très intéressé par votre opinion sur mon roman LIGNE DE FAILLE.
Publié le 03 Novembre 2019
2
Alors pour ma part, les commentaires précédents m'ont donné envie de lire, mais quelle déception ! j'ai eu bcp de mal à entrer dans l'histoire et pour cause : dans les 30 premières pages, il y a maximum 10 paragraphes et pas un seul dialogue ! Les pavés de textes s'enchaînent jusqu'à l'asphyxie. La lourdeur de la mise en forme plombe définitivement un contenu qui me demeurera étranger. Absolument pas accrocheur.
Publié le 04 Mars 2019
3
le début est sec, tranchant, acide (bravo pour la phrase d'accroche) et bien amené, peu de dialogues, le personnage est tout de suite attachant mais au bout de quelques pages, c'est la surenchère... trop de mots crus, de détails répétés, des chapitres trop chargés, je sature et ne peux continuer... mais au demeurant, le style percussif est soigné (attention toutefois à utiliser les tirets cadratin pour les dialogues) et on ne peut que reconnaître une patte indéniable d'auteur. bravo. je serais ravi d'avoir votre retour avisé sur mon livre LIGNES DE FAILLE. amicalement. Norin
Publié le 03 Mai 2018
3
le début est prometteur, même si la scène d'introduction aurait mérité davantage d'originalité et de dynamisme plutôt qu'une simple discussion à la terrasse d'un café... même si les deux personnages (le voleur et le flic) sont assez bien campés. les dialogues sont cependant très premier degré et manquent de "non dits", de sous entendus, de litotes... d'où l'idée d'une séquence de rencontre plus originale, avec par exemple du suspens afin de découvrir que le second type est un flic, ce qui serait beaucoup plus accrocheur... en revanche, vous devez impérativement soigner la présentation (tiret cadratin pour les dialogues, paragraphes, alinéas, etc)
Publié le 03 Mai 2018

Pages