Le soleil se couche

400 pages de Clément Nivelle
Le soleil se couche Clément Nivelle
Synopsis

« Paris 2025.

La France est un pays sous occupation étrangère et la ville lumière n'est plus que l'ombre d'elle-même. Coupés du reste du monde par une enceinte infranchissable, ses habitants doivent apprendre à survivre seuls.
C'est dans cette ville à l'agonie que nous rencontrons Nathan, jeune homme en quête de sens dans un monde qui n'en a plus vraiment.
Dépassé par un enchaînement d'événements qu'il a lui-même provoqué, il tentera de regagner son honneur perdu en respectant une promesse faite jadis.
Entre dystopie tragique et histoire d’amour plus intimiste, ce roman vous invite à voyager dans un possible futur. »

1318 lectures depuis la publication le 21 Mai 2019

Les statistiques du livre

  10 Classement
  927 Lectures
  +2 Progression
  4.7 / 5 Notation
  29 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 7 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Victor Simon et merci pour votre message. Je suis allé lire le synopsis de votre livre et j'avoue que celui-ci me plaît beaucoup. Je ne tarderai pas à en débuter la lecture. Félicitations également pour votre sélection comme livre de la semaine !

Publié le 21 Juillet 2019

Bonjour, nous avons publié nos romans à peu près en même temps, du coup je suis votre parcours avec intérêt et presque envie... Vous avez du style, c'est très travaillé. A titre personnel je n'ai pas trop accroché sur les passages en Russie mais cela n'enlève rien à votre incontestable talent. Amicalement, Victor

Publié le 21 Juillet 2019

Bonjour @Lys Jean-Luc . Une journée pour le lire?! Effectivement, je crois que tout est dit. Merci beaucoup pour votre commentaire, je suis très heureux de vous avoir autant captivé.

Publié le 15 Juillet 2019

Bonjour @lamish et merci pour votre critique. Ravi de vous voir aussi emballée par mon récit. Aurais-je pu en raconter autant sans tous ces changements d'époque aussi rapprochés dans la première partie ? Je ne sais pas, ou alors au prix d'un récit rallongé de plusieurs dizaines de pages. Et je vous rassure sur la fin, il n'y a pas d'incohérence, mais je ne peux en dire plus ici sous peine de gâcher la surprise aux prochains lecteurs ;)

Publié le 15 Juillet 2019
5
Bonjour @Clément Nivelle . Superbe roman qui allie une belle écriture et une histoire palpitante. J'ai beaucoup aimé ces changements d'époque et de points de vue. 400 pages dévorées en une seule journée, cela en dit plus que tout commentaire, même élogieux. Merci pour ce bon moment de lecture. Amicalement. J2L
Publié le 15 Juillet 2019
5
@Clément Nivelle On sent que vous avez consacré du temps et apporté beaucoup de soin à l’écriture de ce long roman d'aventure. Un scénario bien ficelé, futuriste, cohérent, probable selon la façon dont on envisage l’avenir. En rejoignant le pessimisme ambiant, le vôtre n'est vraiment pas rose ; mécanismes, réactionnels et menaces ne sont pas sans évoquer ceux que nous avons vécu ou vivons encore. Difficile de rester optimiste lorsque l’on observe notre monde, n’est-ce pas ;-) ? Votre plume glisse avec aisance sur ce scenario catastrophe, nous offrant parfois quelques trêves, quelques appréciables parenthèses poétiques lorsque, délaissant l'action, votre héros contemple ou prend le temps d'aimer... De l'action, il y en a. Beaucoup. Des courses poursuite, des combats au corps à corps, des exécutions sommaires, des rebondissements durant lesquels le héros évite la mort de justesse… Bref, un roman qui bouge. Du coup, je ne sais pas si les flash-back et flash-forward étaient vraiment nécessaires, du moins aussi rapprochés. 400 pages en format A4 ne se lisent pas d’un trait, et ils tendent à perdre un peu le lecteur malgré vos rapides mises en situation, surtout lorsqu’ils ponctuent des chapitres courts. J’ai d’ailleurs trouvé agréable que ce rythme se calme sur la fin, du fait de leur allongement. A noter que le tout dernier m’a surprise, car il semble contredire la raison pour laquelle Nathan s’inscrit aux Beaux Arts, en début de roman… mais peut-être n’ai-je pas tout suivi. En tous cas merci pour cet impressionnant partage qui comblera les amateurs du genre. Amicalement, Michèle
Publié le 13 Juillet 2019

BONJOUR dystopie possible, oui, toutes les dystopies sont possibles, nous vivons d'ailleurs déjà dans une forme de dystopie, et ce, depuis ce fameux 11 septembre 2001 qui, pour certains, n'a été qu'un gigantesque coup médiatique pour déclencher un conflit, un de plus, et qui n'a servi à rien... Chacun a le droit de ne pas croire aux versions officielles dans des drames de ce genre, ça pourrait d'ailleurs être le sujet d'un roman de guerre d'une fiction fantastique... Je pense aussi que tous les romans de science-fiction vivent inconsciemment sous l'emprise mentale du 11 septembre 2001 C'est fatal j'en fait une allusion dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie..." sur Monbestseller..com. Votre récit commence un 26 mai ( c'est ma date de naissance ) et à Paris ville où j'ai voulu mourir volontairement à 22 ans et j'ai échappé à la mort suite à une NDE. La mort c'est fascinant elle est présente dans presque tous les romans... C'est une obsession naturelle mais en parler ou l'écrire c'est plus difficile.
Un futur possible ? ( 2025 ) même si la date paraît proche dans le temps il peut y avoir d'autres événements qui déclenchent l'impensable. La fiction dépassera toujours la réalité. 400 pages il faut plusieurs jours pour avoir l'envie de s'y mettre, dans une époque rapide, où les gens n'ont plus de temps, il faut savoir écrire des textes courts comme chez Amélie Nothomb écrivaine rencontrée deux fois : extraordinaire d'excentricité et de vivacité et qui dit que ses romans sont de plus en plus courts et c'est de cette brièveté que vient son succès phénoménale. C'est vrais, après tout, peut-on imaginer porter sur ses genoux dans le métro ou dans son sac à main ou sac de plage un livre de 400 pages. Il faut plusieurs jours pour le lire ou être amateur de scènes sanglantes, mais il y en a de ces amateurs... Dans l'attente de pouvoir le finir je conserve la note de 4 étoiles au plaisir, bonne chance cordialement vôtre...

Publié le 03 Juillet 2019
4
lire commentaire qui précède
Publié le 01 Juillet 2019

"Le soleil se couche" est le "Livre le +" du 28 juin. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/11365-le-sol.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 30 Juin 2019

Bonjour @Chris Martelli et merci infiniment pour votre retour. Pour mon premier roman, il est vrai que j'ai voulu écrire quelque chose d'ambitieux et de non linéaire, ce qui rend la lecture assez exigeante. Aussi, les nombreux allers-retours dans le passé et le présent du personnage principal requièrent une certaine attention de la part du lecteur, même si j'ai fait mon maximum pour lui faciliter la tâche (bref rappel de la situation à chaque changement de chapitre/époque) et que je reste convaincu que les enchaînements d'époque demeurent la bonne option car ils permettent d'éclairer les choix que fait le personnage principal par la suite.

Publié le 24 Juin 2019
5
Vos premières commentatrices ont raison, c’est une très belle fresque. Et une fois rentrée dans le jeu, on ne le quitte pas. Votre personnage est un héros, digne du meilleur film d’aventure. Et elle, une grâce, sortie du plus beau des tableaux. Votre rythme est assez époustouflant. L’intrigue, parfois un tout petit peu trop découpée à mon goût, ça frise le scénario, parfois un peu trop noir-futuriste-convention, parfois aussi un peu compliqué à suivre les différents protagonistes et leur surnom. Quelques notes d’humour bienvenues, de jolies références de culture, allègent la pesanteur. Et le tout, vraiment bon, chapeau !
Publié le 22 Juin 2019

Bonjour @Kelly C , je suis ravi si mon roman a su vous transporter. Par contre, je n'ai pas très bien compris pourquoi vous n'avez pas pu le lire en intégralité. Ce n'est que partie remise ou quelque chose vous empêche réellement de poursuivre la lecture ?

Publié le 20 Juin 2019
4
Je n’ai malheureusement pas pu lire l’intégralité mais j’avoue que ce que j’ai lu m’a plutôt plue. Après j’ai trouvé qu’il y avait des scènes choquantes et très violentes. En même temps, elles étaient plutôt bien faîtes mais très gores. La scène où le narrateur crève l’œil de celui qui est retenu attaché sur une chaise, laisse-tomber c’était tellement dégueulasse et horrible à imaginer. Nathan, le mec il est comme même un peu, beaucoup psychopathe sur les bords en tout cas, moi il m’a bien fait flipper! On sent vraiment que le narrateur est livré à lui-même et que la guerre est bien là. C’est un peu marche ou crève et chacun doit se démerder pour rester vivant. Nathan, c’est un globe-trotter, il voit du pays, c’est un nomade. Mais sinon, j’ai bien aimé son caractère, en tout cas il a des couilles et n’a pas peur d’aller au combat, c’est un aventurier, je suis certaine que je serais limite tomber amoureuse de lui si je l'avais rencontré dans la réalité. Sinon, le récit est bien écrit, c’est vivant, j'ai vu du pays et j'ai voyagé grâce à Nathan. Puis cette rencontre entre Chloé et Nathan est charmante, en tant qu’écrivain, vous avez su éveiller ma curiosité sur vos personnages curieux et énigmatiques. Merci pour ce partage, 400 pages, dis-donc vous n’avez pas chômé! J'avoue que j'ai hésité entre vous mettre la note de 4 ou 5. On va dire que je vous mets 4 et demi.
Publié le 20 Juin 2019

Bonjour @Anne Loréal. Ravi de vous voir aussi emballée par mon roman ! Cela fait chaud au cœur de l'apprenti écrivain que je suis. Pour répondre à votre question, c'est bien mon premier essai, j'ai simplement pris le temps de l'écrire (une grosse année sabbatique) et, si j'en crois vos premiers retours, l'essai semble transformé. Bonne journée à vous.

Publié le 03 Juin 2019

Bonjour @Florine Pernet, c'est toujours une grande satisfaction d'apprendre que des personnes prennent du plaisir à vous lire. Merci beaucoup pour votre commentaire !

Publié le 03 Juin 2019
5
Vraiment excellent. Je suis époustouflée par le rythme de ce roman et par cette structure de lieux et de temps multiples. C'est à la fois une aventure digne de grands films d'action et à la fois une confession intimiste du personnage principal qui, au passage en devient si attachant... En tous cas, l'exercice est tout à fait maîtrisé... Avouez, c'est loin d'être votre premier essai?
Publié le 01 Juin 2019
5
Emballée du début à la fin, on a à peine le temps de respirer, tout s'enchaîne de manière diabolique jusqu'à la fin qui s'avère (comment le dire sans trop en dévoiler)… époustouflante. Du grand art ! Merci pour cette lecture.
Publié le 29 Mai 2019