Philippe Honoré

Philippe Honoré a noté ces livres

4
Le confinement et moi, moi et le confinement...On en peut déjà plus. le triomphe de l'égotisme, le selfie élevé au rang de grand art. Comme si vivre une situation exceptionnelle rendait sa vie exceptionnelle. J'attends (et je crains) le livre de Christine Angot. Mais tous seront pareils. J'ai beaucoup souffert mais avec l'introspection j'ai vaincu, Je suis meilleur et plus fort, j'ai pris 10 kilos mais je suis devenue le roi des crêpes Suzette. C'est pour cela que j'enlève une étoile. Car pour le reste, c'est très drôle, bien mené, on sent le métier. On en oublie le sujet. Suis-je sévère? Sanctionner le thème est-il pertinent? Allez, quatre étoiles et demi, trois quart, il faut que MBS modifie son système de notation. Modifions l'incipit. Les personnages tentent une expérience de survie en milieu hostile pendant 55 jours. Exit confinement. 5 étoiles
Publié le 26 Mai 2020
5
Rarement affres de l'adolescence ont été aussi bien décrites. Cette période à risque et de risque dont on ne sort pas indemne . Mais question, ce livre est il lu à Saint-Etienne? je suppose que certaines personnes peuvent s'y reconnaitre. Quant à la direction du collège, elle a dû apprécier. Il y a sans doute une dimension autobiographique. Bien mené, bien maitrisé, vraiment très bien.
Publié le 23 Mai 2020
4
Femme ordinaire? Que nenni. Vous me faites penser à ces délicieuses et charmantes dames anglaises qui écrivent des romans policiers. Je vais me risquer à d'autres de vos œuvres.
Publié le 07 Mai 2020
5
Caramba, j'ai raté les épisodes précédents. Désolé je viens de m'inscrire. Les récits érotiques sont souvent tout sauf...érotique. Il faut une ironie, une désinvolture et un style qui sont ici présent. Le personnage de Cathy me semble comment dire...très féminin. Toute la complexité est là.
Publié le 04 Mai 2020

Pages