Arch

420 pages de Romain Lebastard
Arch Romain Lebastard
Synopsis

Appartement.
Boulangerie.
Travail.
Bistrot.
A répéter jusqu'à la fin.

Archibald Delavigne est un solitaire pétri d'angoisses vivant dans une routine déprimante. Jusqu'au jour où un mystérieux inconnu lui lègue trois pouvoirs surnaturels sans aucune raison particulière...

2026 lectures depuis la publication le 09 Août 2016

Les statistiques du livre

  80 Classement
  246 Lectures
  +7 Progression
  5 / 5 Notation
  62 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

37 commentaires , 27 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Romain Lebastard justement j'ai beaucoup pensé aussi à Misfits, c'est même plus juste comme comparaison que Herocorp, à la réflexion. Ceci dit, cette autre série à le mérite d'être française et de changer du ton habituel, je te la conseille! Surtout, poursuis ton travail, je lirais autre chose avec plaisir.

Publié le 28 Mars 2017
5
Je viens de finir Arch, j'ai beaucoup aimé. Le roman est prenant, on ne le lâche pas et je voulais te féliciter. Le style et l'écriture sont impecs, l'histoire est très bien construite aussi. Tout se tient. Les personnages sont attachants, et à la fin (pour ne pas la dévoiler) je me suis dit que Lionel, c'est toi finalement, le romancier, omnipotent qui fait ce qu'il veut du temps et des personnages. C'est anecdotique, mais j'ai lu le texte en faisant coller involontairement mon temps de lecture aux dates indiquées en tête de chapitres, sauf à la fin où j'ai terminé plus vite. Mais le héros ne s'en est pas privé non plus. Tout ça augmentait avantageusement la confusion avec la réalité. Quand, dans la nuit de samedi à dimanche, le temps a sauté d'une heure pour passer à l'heure d'été, j'étais en train de lire et je me suis dit : tiens, qu'est-ce qu'il nous fait, Arch, là !
Publié le 28 Mars 2017

@Constance Dufort Et bien merci pour le compliment ! Je n'ai pas regardé Hero Corp, mais je vois le genre (je suis un grand fan de Misfits, que j'ai découvert après avoir écrit Arch). Encore un grand merci pour avoir pris le temps de me lire !

Publié le 27 Mars 2017
5
J'ai pris mon temps mais j'ai enfin lu votre "Arch". Je trouve qu'il y a du Heroe Corp dans ce personnage très attachant (c'est un compliment) et j'aime beaucoup votre style et votre façon de raconter les histoires. Un très bon moment de lecture!
Publié le 25 Mars 2017

@Ratiba Nasri 3 Merci beaucoup pour ces étoiles, je suis heureux qu'Arch vous ait plu. A très bientôt sur votre recueil de nouvelles !

Publié le 13 Mars 2017
5
@Romain Lebastard, Je vous félicite pour ce très beau roman. L'histoire est originale et prenante. Une belle écriture et un dénouement intéressant et bien trouvé. Bravo. A bientôt.
Publié le 11 Mars 2017

Merci beaucoup @lamish pour cette mise en avant, c'est extrêmement plaisant de voir un tel enthousiasme ! D'ailleurs, sachez que je suis en train de finir le livre de Vera Seret et que SAAD tome 3 est le prochain sur la liste : j'ai hâte de retrouver votre plume ! Excellente journée à vous aussi. Romain.

Publié le 05 Mars 2017

Je ne sais pas si la formule consacrée fonctionne encore, mais cela ne coûte rien de tenter : JE SOUTIENS CE LIVRE, JE LE PARTAGE, afin qu'il soit remarqué et, pourquoi pas, nominé. Belle journée, Romain. Michèle

Publié le 04 Mars 2017

@Fernand fallou merci beaucoup de votre lecture attentive, pour ces étoiles et encore plus pour ces félicitations vierges de toute influence extérieure ! Quant à la fin, j'avoue que c'était un peu un mystère pour moi de savoir si elle allait plaire ou non. Du coup, je suis très heureux que vous l'ayez appréciée.

Publié le 10 Février 2017
5
Cher Romain, j'ai fini de lire votre livre Arch., cette nuit. Je vous félicite à titre personnel puisque personne, ni association, ni organisation d'aucune sorte ne m'a mandaté pour ça. J'ai beaucoup aimé la fin.
Publié le 10 Février 2017

@zicstef tout d'abord un grand merci de vous être penché sur Arch. Si on m'avait dit un jour que le bouche à oreille m'amènerait des lecteurs, je ne l'aurai pas cru (un grand merci à Lionel, qui précisons-le pour ceux qui pourraient mal l'interpréter, n'est pas celui du roman). Je suis très heureux que le roman vous ait embarqué à ce point. Au plaisir de vous croiser devant l'école !

Publié le 31 Janvier 2017
5
Bonsoir, un ami (Lionel) m'a parlé de vos écrits hier soir. Après son départ, je me suis inscrit sur MBS. J'ai éteins la lumière vers 2h du mat. Ce dimanche je me suis occupé de mes affaires et de ma fille scolarisée à Villa Maria tout en me gardant du temps pour vous lire. Merci pour le tourment occasionné par le besoin impétueux de finir ce roman coûte que coûte. Vraiment impossible de décrocher. Vraiment bravo. Je ne manquerai pas de lire vos prochaines productions. Stéphane
Publié le 29 Janvier 2017

@Pierrick Blin-Paulin j'attendais avec impatience que vous finissiez, mais je ne m'attendais pas à un tel compliment final ! Je vous remercie de tout cœur de votre commentaire et du temps passé avec Arch. Quant à votre question, je ne sais ce que font les éditeurs puisque je ne l'ai pas (encore) envoyé, je pense préférer la voie de l'auto édition. Et concernant mon travail sur les anti-héros, il continue, avec la lourde tâche de ne pas tomber dans l'excès de contradictions. Encore un grand merci à vous pour votre lecture !

Publié le 13 Janvier 2017

@Romain Lebastard

Livre terminé.Seulement quelques mots: Un grand livre flamboyant. Ma question : que font donc les éditeurs? Votre livre devrait déjà être en librairie. Poursuivez (à mon avis) votre travail sur les "anti-héros". Souvenez-vous, le génie de Dostoïevski était de transformer des êtres ordinaires, pathétiques, parfois minables, en personnages inoubliables. Bravo !

Publié le 12 Janvier 2017

@Romain Lebastard J'en suis, pour l'instant, à la page 165. Trois mots: Un grand livre.

Publié le 11 Janvier 2017
5
@Romain Lebastard J'en suis, pour l'instant, à la page 89. Un seul mot: Magnifique
Publié le 09 Janvier 2017

@Karine Pasina Merci beaucoup pour votre lecture, votre commentaire me touche énormément. L'adresse du bar ? Je crois que cet endroit possède le don d'ubiquité, parce qu'il doit être dans toutes les villes : c'est juste un lieu à la fois impersonnel et chaleureux, sale et douillet, devant lequel on ne s'arrête pas si on n'y a pas ses habitudes et dans lequel on pense être chez soi si on y vient régulièrement. Comme une multitude de troquets, finalement. Bref, encore merci d'avoir pris le temps de lire Arch et j'en profite d'ailleurs pour vous adresser toutes mes félicitations pour la belle aventure des "silences de Lucie", c'est une récompense amplement méritée !

Publié le 02 Janvier 2017
5
@Romain Lebastard J'ai adoré plonger dans votre univers et celui d'Arch Delavigne. Tantôt drôle, tantôt sérieuse votre histoire est super bien écrite! Bravo à vous Romain. Je souhaite une longue vie à votre roman.. Et .. pourriez-vous me donner l'adresse exacte de ce bar? Merci en tous les cas pour le partage. Bien amicalement, Karine.
Publié le 30 Décembre 2016

@Gene Macbreth Waouh ça c'est gentil de votre part, surtout qu'il y a matière sur monBestSeller ! Enfin pour vous répondre, j'avais mal interprété, j'avais lu ça dans un autre commentaire. Je dois aussi avouer que je n'ai aucune expérience en matière d'écriture. Le fait d'avoir imaginé et couché sur papier l'histoire d'Arch un peu "au fil de l'eau" m'a probablement empêché d'avoir ce recul parfois nécessaire. J'espère en tout cas m'améliorer de ce côté là et mieux structurer mes prochains écrits (si je pouvais en avoir autant que vous, ce serait merveilleux ^^). Bonne journée à vous et encore merci pour vos commentaires.

Publié le 13 Décembre 2016

@Romain Lebastard : Je rectifie une chose : je n'ai jamais dit qu'Arch était naïf, mais qu'il était long à la déduction, ce qui, je le concède, revient à admettre qu'agir sans recul est toujours compliqué. Mais Arch est quand même le numéro 3 de mes livres préférés sur MBS. Qu'il se rassure, on aime sa compagnie. Amicalement

Publié le 12 Décembre 2016

@Gene Macbreth un grand merci pour ces étoiles (et un petit désolé pour le retard de réponse). J'avoue que beaucoup de lecteurs ont pointé la naïveté d'Arch et j'avoue aussi que c'est un peu fait exprès. Agir sans recul, c'est toujours très compliqué ! Encore merci pour le temps passé en compagnie d'Arch. Dès que je retrouve un peu de temps pour moi, je retourne à vos nombreux écrits. P.S qui répond à votre P.S : je sais, je sais ;).

Publié le 05 Décembre 2016
5
Je sors à peine de la boulangerie, heureuse d'apprendre la dernière surprise d'Arch en matière de guns. Bon, moi, j'avoue que c'est par là que j'aurais commencé mais j'ai une excuse, je suis accro aux séries TV comme "Person of interest " et ma capacité d'analyse s'en ressent... J'ai adoré être plongée dans ce bar surchauffé, j'ai détesté (bon, ça fait longtemps que je déteste) ces pédant pompeux assholes du gouvernement (bien que leurs noms m'ait fait diablement sourire) et souvent je criai au héros de secouer ses neurones qui n'allaient pas assez vite à la déduction à mon goût, mais franchement, super bonne trouvaille que ce roman sans faute qui ferait sourire Piper Halliwell. J'ai passé une excellent nuit en compagnie d'Archie, mais chut, c'est un secret. Bien à vous. P.S : vous charriez quand même pour Jesus... #_#
Publié le 01 Décembre 2016

@Albert Cutssy Merci pour ces étoiles ! Quant à votre question, je suis tout à fait en phase. Quand doivent s'arrêter les descriptions pour laisser place à l'action et inversement. Est-ce que j'en dis trop, pas assez ? On essaye tous de faire de notre mieux, même si ce n'est pas simple.

Publié le 28 Novembre 2016
5
@Romain Lebastard Je ne suis pas rapide pour la lecture devant l'écran mais j'ai envi de laisser une première impression. L'histoire d'Arch est vraiment très originale et c'est très bien écrit. Mais je crois que devant notre manuscrit et sa relecture nous sommes tous confrontés au même dilemme, dois-je retirer quelques lignes par-ci, une demi-page par-là pour alléger le récit et donner plus d'épaisseur et de vie à notre héros. Voilà Romain la question que je me pose. Je reprends ma lecture. A bientôt, amicalement. Albert.
Publié le 25 Novembre 2016

@Corinne Le Gal vous m'avez démasqué ! J'avoue qu'il y a beaucoup (trop ?) de moi dans Arch. Je vous remercie pour votre commentaire et vos étoiles et, surtout, vous souhaite bonne chance pour le concours !

Publié le 08 Novembre 2016
5
@ Romain Lebastard… Belle histoire, intéressante, traitée avec beaucoup d’humour et de sérieux à la fois et qui se laisse lire facilement grâce à une écriture simple et fluide. Quelques répliques pertinentes qui m’ont interpellée. Et j’aime ça! Elles en disent finalement plus sur la personnalité de l’auteur que le texte consacré à son profil. Un bon premier roman qui n’a plus rien à prouver au vu de sa place actuelle. Je vous souhaite sincèrement bonne chance Romain et surtout bonne continuation dans votre carrière d’auteur. Amitiés. Corinne.
Publié le 07 Novembre 2016

@Hubert un grand merci pour ce commentaire et ces étoiles, mais avant tout, d'avoir pris le temps de lire Arch !

Publié le 05 Novembre 2016
5
Dès les premières lignes, le temps s'arrête. On entre dans la peau d'ARCH, et on voit le monde à travers ses yeux embrumés. Bravo et merci pour cette escapade temporelle
Publié le 04 Novembre 2016

Wow, 3 commentaires en 4 jours, merci à vous trois !
@Martine PV votre analyse est effectivement exacte ! Sans faire de la vraie philosophie (je n'en possède pas les moyens), je trouve intéressant d'extrapoler des comportements, de jouer avec les "et si...". Votre conclusion de commentaire me va droit au cœur, je vous remercie énormément.
@didierleuenberger venant d'un auteur aussi prolifique et doué que vous, les 5 étoiles que vous m'attribuez et les remarques sur mon style sont véritablement une récompense. J'ai repéré encore quelques nouvelles à lire chez vous !
@Pascale Lécosse merci beaucoup pour ce commentaire et ces étoiles, ça me touche beaucoup ! Et bon courage pour le concours, votre roman le mérite amplement.

Publié le 02 Novembre 2016
5
@Romain Lebastard, une écriture nette, au service d'Arch Delavigne, un personnage qui passe du rien au tout... Surnaturel, imaginatif, votre univers est flamboyant. Bravo, c'est réussi! A lire sans hésiter! Amitiés
Publié le 01 Novembre 2016
5
Cher Romain, je viens enfin au commentaire pour votre livre, il est vrai que je prends moins de temps pour lire qu'écrire, mais lorsque je commence un livre qui m’attrape, difficile de le lâcher. Marguerite Rothe décrit le mieux ce roman bien écrit et fort intéressant à mon goût. Vous me dites que je cerne plutôt bien la psychologie des gens, votre manière d’aborder certains traits humains se veut plutôt efficace, super pouvoirs ou pas. Très beau style, rien à jeter, pas de fioriture ni de grandes et longues phrases pour décrire une scène de vie. Tout va à l'essentiel. Un beau voyage, une belle plume, et l'impression de me sentir à l'aise dans votre univers.... Un grand merci pour partage et encore Bravo pour ce travail... Bien à vous, Didier
Publié le 31 Octobre 2016
5
Bonjour @Romain Lebastard, Je n'ai pas lu votre roman, je l'ai dévoré. C'est un livre comme je les aime, d'une grande originalité, d'une très belle écriture, et bien sûr, le principal : qui raconte une très belle histoire. L'aventure extraordinaire d'Archibald est captivante. Ce qui lui arrive fait se déployer en nous toute la panoplie des émotions : on s'étonne, on s'émeut, on rit aussi, à certains passages, notamment celui où Sophie, qui sert dans le bar où se rencontrent Arch et Lionel, est interloquée de voir avec quelle rapidité les deux hommes avalent leurs boissons successives, sans échanger un mot, alors qu'en réalité, pendant ce laps de temps très court pour elle, eux-mêmes ont eu une très longue discussion. On réfléchit aussi, beaucoup. Car d'une certaine manière, ce livre est également une réflexion philosophique, me semble-t-il. Qui ne rêverait de posséder les pleins pouvoirs pour changer le monde ? Pourtant,... est-il si enviable de les posséder, ces pouvoirs, finalement ? Ne risqueraient-ils pas de nous pousser un peu trop loin, parfois ? Jusqu'à nous renier peut-être... D'ailleurs, n''est-ce pas ce qui se passe déjà dans le monde actuel ? Ceux qui détiennent le pouvoir, même si ce dernier ne s'exprime pas de façon aussi spectaculaire que celui d'Arch, s'en servent-ils toujours à bon escient ? Enfin, j'ai beaucoup aimé l'épilogue. Au terme d'un parcours initiatique semé d'embûches mais aussi de belles rencontres, un chemin long et court à la fois, Archibald a fini par trouver un sens à sa vie, même si cela s'est fait au prix d'un sacrifice. Ce qui rend la fin d'autant plus belle et émouvante. Un superbe roman, que je conseille vivement ! Merci de nous en offrir généreusement la lecture.
Publié le 28 Octobre 2016

@Hubert-P LETIERS, le designer que vous avez candidaté a bien retenu la leçon essentielle de ce qu'est notre métier. Bon nombre de personnes pensent encore que le design est une sorte de papier cadeau qui aide à masquer l'indigence d'un produit mal conçu ! Alors même que design veut dire conception. Bref, en tous les cas, un grand merci pour votre commentaire qui me va droit au cœur. Après "Martingale d'un fou" que j'avais adoré, je suis rendu à une 60aine de page d' "Edition Spéciale" et je me régale. A très bientôt et merci encore pour ce retour.

Publié le 24 Octobre 2016
5
@Romain Lebastard, un oubli réparé, à te re-lire , bien à toi.
Publié le 11 Octobre 2016

@huleuyac merci beaucoup ! Je sais le temps que peut prendre la lecture d'un roman, je vous remercie de votre patience :)
@Martine PV Merci d'avoir ne serait-ce qu'entamé la lecture, c'est une déjà une reconnaissance. en espérant que vous prendrez plaisir à lire la suite !

Publié le 11 Octobre 2016

@Romain Lebastard, Et bien je l'ai aimé en entier ! une lecture qui vous retient, un vrai roman, bravo et merci !

Publié le 11 Octobre 2016

Bonjour Romain,
Je suis tout de suite entrée dans votre récit. Il est captivant. Arch est un personnage attachant pour lequel j'ai immédiatement ressenti beaucoup de tendresse. On sent qu'il fuit dans l'alcool quelque-chose de profondément douloureux. Quant à Lionel, on se demande bien de quelle planète il arrive. Le mystère règne et l'histoire est palpitante. J'ai été obligé d'arrêter ma lecture à la page 30, mais j'ai hâte de découvrir la suite ! A bientôt.

Publié le 08 Octobre 2016

@Dany b merci beaucoup pour ce commentaire élogieux et surtout d'avoir pris le temps de lire Arch ! Je suis content que mon écriture vous plaise. Pas plus tard qu'hier, j'ai entamé la lecture de Rainbow, je me régale ! Je reviens vers vous très vite.

Publié le 06 Octobre 2016
5
J'étais curieuse de voir comment vous alliez amener cette histoire et la tenir sur autant de pages. Et je dois dire que la surprise fut excellente, j'ai adhéré à l'histoire du début jusqu'à la fin. Tous les ingrédients y sont et votre écriture ne fait que renforcer le plaisir de lire. J'avais hâte de retrouver Archibald avec une curiosité non feinte. Un excellent moment de lecture. Dany
Publié le 05 Octobre 2016

@isundil Merci pour cette note et ce commentaire. Une suite ? Oula, déjà, je vais commencer par me remettre de l'écriture de celui-là ! Plus sérieusement, d'autres projets sont en cours ;).

Publié le 26 Septembre 2016
5
J'ai beaucoup aimé lire ce livre qui m'a fait pas mal réfléchir aux responsabilités qu'imposent certains pouvoirs (changer la vie à une échelle personnelle, puis par escalade en faire profiter le plus de monde) Bonne continuation, et j’espère à une suite
Publié le 24 Septembre 2016

@Guylaine Burgaud quel beau commentaire ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire Arch et d'avoir laissé un avis si gentil, ça me touche enormement. Je me souviens avoir adoré votre roman "Entre... Je t'attendais", pour les mêmes raisons : histoire étrange et pleine d'imagination. Merci encore !

Publié le 22 Septembre 2016
5
Encore bravo !
Publié le 22 Septembre 2016

@Romain Lebastard
Hum... la verrière ! J'adorerais avoir une verrière pour écrire “ sous la lueur pâle du soleil d'hiver ”.
Je me suis sentie bien dans votre roman. Peut-être parce que j'aime les histoire étranges. Mais il n'y a pas que cela. Votre récit est plein d'imagination, les détails sont précis, l'écriture est incroyablement fluide et l'intrigue constante. Je suis ressortie agréablement imprégnée par votre histoire.
Félicitation à vous pour votre travail d'écriture.

Publié le 22 Septembre 2016

@lamish un grand merci pour ce superbe commentaire ! Étant donnée la qualité de vos écrits, je suis d'autant plus touché. D'ailleurs, après avoir lu quelques unes de vos nouvelles, je me suis attaqué à SAAD. Je reviendrai très vite vers vous :).
@Albert Cutssy @huleuyac merci d'avoir entamé la lecture d'Arch, c'est déjà une belle reconnaissance pour moi ! J'espère que vous l'aimerez en entier.

Publié le 19 Septembre 2016
5
Merci, Romain, pour le partage de ce premier "Roman>Autres" très singulier et effectivement inclassifiable. J'ai été happée par l'histoire extraordinaire d'Archi. Au travers des réflexions et réactions humaines de cet anti-héros devenu demi-Dieu pour ses valeurs profondes, je me suis suprise à perdre tout septicisme, emportée par la magie et la cohérence de votre scenario fouillé et parfaitement ficelé. Riche mais concise, actuelle mais sensible, votre plume se dévore avec une facilité déconcertante. Suspens, aventure, introspection et pouvoirs surnaturels à l'échelle du commun des mortels, il fallait oser et vous avez réussi. J'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ! Bravo et 5 étoiles de plus pour "Arch" à accrocher dans le carré de ciel de sa verrière. Avec ma complicité d'auteure. Michèle
Publié le 18 Septembre 2016

Albert Cutssy
J'ai commencé la lecture et déjà je suis accroché. De la fluidité de la sobriété dans l'écriture pour un premier roman. Je vais continuer avec plaisir.

Publié le 15 Septembre 2016

Je lis lentement, et j'ai cliqué sur le marque-page, mais j'ai déjà en tête, imprimés par quelques pages son passé, son présent, la voix de ces compères et la petite géographie des lieux.C'est une écriture très efficace, imagée et précise. Je crois bien que je ne serai pas déçue.

Publié le 14 Septembre 2016

@Gatinaut daniel merci de votre commentaire et d'avoir pris le temps de lire mon roman !
@Floriane Aubin merci beaucoup ! Le titre est effectivement peu évocateur et j'avoue, par fainéantise ou manque d'imagination, je l'ai laissé tel quel. En tous les cas, votre livre est entamé, je reviens vers vous rapidement :).

Publié le 12 Septembre 2016
5
J’ai beau ne pas être fan de « surnaturel », je me suis laissée transporter dans le quotidien de ce Arch Delavigne ; de sa solitude d’abord, de son désarroi face à ses pouvoirs ensuite, puis de l’éternelle quête entre le bien et le mal qui pourrait être la nôtre. Une écriture fluide, beaucoup d’imagination chez cet auteur qui mérite d’avoir été mis en avant. De plus, j’ai adoré les descriptions, les petits détails dispersés ici et là et qui rendent une scène vivante. Seul petit bémol : je n’ai pas été emballée par le titre. (Mais ça doit être mon côté « poète » qui parle. :-) Merci pour ce partage. Très bonne continuation pour la suite.
Publié le 12 Septembre 2016
5
J'ai bien aimé votre livre, dès les premières pages vous savez capter le lecteur.
Publié le 11 Septembre 2016

@monBestSeller merci beaucoup pour cette mise en avant, je suis agréablement surpris et honoré ! Merci aussi à tous les lecteurs et commentateurs qui ont pris le temps de me lire.

Publié le 09 Septembre 2016

« Arch » est le Livre le + du 9 septembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire ici : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/6134-roman-gr.... Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 09 Septembre 2016

@maxence Merci pour ce commentaire tout en gentillesse. Je crois que la naïveté du personnage va devenir un sujet récurrent :) !
@Zultabix quel plaisir de voir ton pseudo accolé aux 5 précieuses étoiles. Tes nouvelles (que d'ailleurs je devrais m’empresser de noter - une seule à mon actif), sont une leçon d'écriture et je suis honoré d'avoir un commentaire aussi sympathique de ta part ! Merci pour tes encouragements !

Publié le 06 Septembre 2016

@Romain Lebastard
J'ai adoré cela :
J'adore lire, j'adore écrire. J'adorerais être lu !
Bon courage et bonne inspiration pour le roman suivant, vieux !

Publié le 06 Septembre 2016
5
J'aime les transcendances, me laisser bringuebaler comme un fétu au-delà du perceptible et de l'intelligible. J'aime le petit peuple qui dépasse ses déboires et ose enfin se mettre au monde. En cela, je trouve que la parabole de ton roman est bien goupillée jusqu'à la téléportation finale. L'Arch de la défonce qui se métamorphose en Arch d'alliance, nous sommes de nombreux Bukowski a caresser ce rêve sans jamais avoir l'audace de le réaliser. Bien à toi Romain-roman !
Publié le 06 Septembre 2016
5
Un excellent (presque) premier essai. L'écriture est très fluide et rend la lecture extrêmement facile. L'histoire est haletante et donne envie d'en apprendre toujours plus sur la vie très banale de cet Archibald, devenu tout à coup un demi-Dieu. Cette vision naïve du monde qui l'entour apporte un caractère très attachant à ce personnage, dans lequel on pourrait presque s'identifier. En tout cas j'ai beaucoup apprécier ce roma(i)n, j'espère qu'il y en aura d'autre.
Publié le 06 Septembre 2016

@Brice Epédrague Merci pour ce commentaire instructif ! J'avoue que la naïveté du (anti-) héros est probablement trop grande, mais je crois que ça vient de mon caractère extrêmement naïf. Peut-être ai-je mis trop de ma personnalité dans Arch :). En tous les cas, merci pour ce retour et le temps pris pour lire mon roman. PS: pourquoi 3 pouvoirs ? Sincèrement : aucune idée, si ce n'est que les interactions entre ces 3 là me plaisaient !

Publié le 31 Août 2016
5
On dit que la chance sourit au débutant… Alors, j’en ai beaucoup d’être tombé du 1° coup sur votre roman, que je n’ai pas lâché. J’ai aimé cette idée originale des 3 supers pouvoirs d’Arch (pourquoi que 3 ?!!!) et peut-être encore plus, comment vous le faites explorer ses découvertes spatio temporelles et imaginer son monde meilleur. Avec un petit bémol, la naïveté bienveillante du justicier façon BD Batman est presque too much... même si elle est auto-critiquée… Cela dit, bravo pour ce presque 1° essai plein de talents.
Publié le 31 Août 2016

@fab je n'arrive pas à me départir de mon sourire depuis la lecture de votre commentaire. C'est un réel plaisir d'être lu et encore plus d'être apprécié, surtout quand la note est précédée d'un petit icône mCL. Merci d'avoir pris du temps pour découvrir Arch !

@Saïmone Effectivement, c'est le premier (terminé, je ne peux pas cacher avoir fait d'autres essais avortés). Merci du temps passé à le lire et du commentaire qui va avec !

Publié le 29 Août 2016
5
Grande a été ma surprise lorsque j'ai découvert que ce manuscrit était le premier travail de l'auteur. La qualité d'écriture et du scénario laissaient suggérer quelqu'un ayant plus de bouteille et l'auteur n'a rien à envier à pas mal d'écrivains reconnus. J'ai dévoré ce livre qui a su me tenir en haleine jusqu'aux dernières lignes, et qui a su instaurer un véritable lien empathique avec son anti-héros. En bref, c'est un travail de très grande qualité, et j'espère découvrir de nouvelles histoires de cet auteur qui mérite d'être lu.
Publié le 29 Août 2016
5
fab
Les anti héros sont rares. Et quand on en tient un beau, on le lâche plus ! Surtout que le votre, en plus de l’être, fait passer un message fondamental sur un fantasme éternel : changer le cour des choses. Et déjà, bien prosaïquement, celui de sa propre vie. De célèbres écrivains ont exploité ce type de changement des règles établies. Et vu le talent de l’auteur, on ne peut que souhaiter le même succès à Arch et à son créateur.
Publié le 29 Août 2016

@Marguerite Rothe Ce commentaire me touche énormément ! J'appréhendais les réactions, Arch étant mon premier roman soumis aux regards des autres. Vos compliments me confortent dans l'idée de persévérer et de m'améliorer. Merci encore pour votre lecture attentive ! PS : les coquilles ont entre temps été corrigées et votre remarque (merci !) prise en compte.

Publié le 22 Août 2016
5
Un roman difficile à classer, tant les sujets qu’il aborde sont différents : romance, manipulation du temps, addictions, aléas de l’amour et de l’amitié, exploration du monde politique avec son cortège d’insuffisances (sans oublier sa vulgarité constante dans sa quête effrénée de l’intérêt financier), tout cela, jalonné par des réflexions sur la vie, la mort, l'immortalité, le pouvoir divin (ou ce qui paraît l’être). On observe Archibald, « Arch », se colleter avec la vie et ses bizarreries, ses propres insuffisances, toujours en recherche du meilleur équilibre possible. Il est une belle image de ce que l’on imagine être l'anti-héros des romans d’aventures qui, plus que tous les autres, permet au lecteur de s’identifier à lui sans arrières pensées. Et puis il y a Maria « la lueur qui brille au milieu de la noirceur », l’âme complémentaire, celle qui propose l’équilibre, celle dont le taux de compatibilité s’élève à presque 100 % (on en rêve tous !). Cette plume mature, et qui semble glisser toute seule sur le papier délivre un récit d’une très belle homogénéité. Très bien structuré. Ici, point de remplissage, tout ce qui est écrit est nécessaire. L’analyse des effets secondaires lors d’un changement total d’existence est également intéressante. Comment garder la tête froide lorsqu’on se retrouve soudain nanti de supers pouvoirs ? (ou gagner une fortune colossale au loto, ce qui est du pareil au même !) Le récit explore très bien cela. Et tout du long, le lecteur se demande comment Arch va s’en sortir. Tiens j’y pense, il y a aussi dans cette histoire beaucoup d’éléments qui lui donnent, d’une certaine manière, un aspect « parcours initiatique ». Je souffre de ne pas posséder les qualités nécessaires pour faire une analyse plus pointue de votre roman, mais il y a une chose dont je suis sûre, c’est qu’il est excellent. Perfectible, mais excellent. J’ai beaucoup aimé cette lecture, et je pense que vous êtes indéniablement doué, et vous avez tout ce qu’il faut pour progresser dans le domaine de l’écriture. Bien à vous, Marguerite. ----- PS : Outre quelques coquilles éparses, j’ai relevé p.250 : ses aiguilles enfilaient (écrire plutôt « les mailles »), au lieu de : les points de croix, qui eux, suggèrent un travail de broderie.
Publié le 22 Août 2016