Interview
Le 09 avr 2013

Christophe Mayor et l'aventure "Braco Passion": "un travail énorme mais on a rien sans rien"

Christophe Mayor - monBestSellerChristophe Mayor - monBestSeller

Christophe Mayor n’est pas seulement un auteur et un directeur de collections, c’est aussi un forcené de travail dont la vie est à l’image de ce qu’il souhaite développer dans son œuvre : créativité et remplie de nouveautés ! Nous lui avons demandé de nous aider à comprendre son succès sur monBestSeller. Une interview riche de conseils pratiques.

Question: 

Votre livre « Haine et passion pour un braquage sanglant » publié sur monBestSeller.com a obtenu une soixantaine de commentaires de lecteurs, une note de 4,9 sur 5 et se classe aujourd’hui en 11ème position sur le Wall of Books. Comment expliquez-vous ce succès ?

Réponse: 

Oui effectivement je constate aussi plus de « 300 j’aime » et j’ai beaucoup œuvré dans ce sens. En effet, conjointement avec les deux packs audience de monBestSeller.com, la publication du lien de ma page auteur de votre site sur une trentaine de réseaux sociaux et une centaine de sites web, je suis très actif sur le net, mais le polar est aussi référencé sur les plus importantes plateformes de France (Fnac, Dilicom et Electre pour les Librairies, Les Centres Culturels Leclerc, Les espaces Culturels de Casino, La Place des Librairie, Title, Furet, Chapitre, Libfly etc…) Il est également expédié directement par Amazon, la FNAC, et par plus de 30 sites spécialisés… en édition papier, numérique et audio.
J’ai bénéficié également de quelques articles dans la presse : le quotidien départemental de « La Provence », 20Minutes, le choix des libraires, etc…

Question: 

Pour diffuser et faire connaître vos livres, vous êtes très présents sur les réseaux sociaux : sites internet, blogs, pages Facebook, comptes twitter, profil viadeo… Que conseillerez-vous à des auteurs moins aguerris qui cherchent à faire connaître leur travail ?

Réponse: 

De s’organiser dans leur promotion et de penser référencement, référencement pendant au moins 10 mois, ce qui peut signifier de laisser de côté l’écriture et de travailler avec assiduité et constance sur le marketing et leur notoriété web.
Pour moi, cela a été un effort quotidien et répétitif de référencement général sur le web et en particulier sur Google pendant plus d’un an (13 mois à 10 heures par jour 6 jours sur 7) sur le nom du polar mais aussi sur mon nom pour permettre aux lecteurs de me trouver sur toutes les plateformes. La promotion par les outils appropriés mis à disposition sur les réseaux sociaux mais aussi avec l’aide d’un logiciel de traitement de fichiers adresses. Un travail énorme, c’est certain mais il n’y a rien sans rien.
J’ai donc espoir que la progression se poursuive sur tout le réseau.

Question: 

Vous êtes un auteur prolifique : une série de romans noirs « Braco Passion », un film… Mais vous êtes en même temps un entrepreneur car vous avez choisi de vous autoéditer. L’autoédition a-t-elle été un choix évident pour vous ?

Réponse: 

Le choix de l’autoédition ? Non et Oui !
Non ! Au départ j’ai effectivement envoyé une lettre et un manuscrit à 69 maisons d’édition, j’ai eu la chance de recevoir 46 avis favorables avec des propositions claires qui ne me convenaient pas sur le fond et ni sur la forme. Attendant la réponse d’une grande maison d’édition malheureusement négative, j’ai effectivement pris la décision de me lancer dans l’autoédition.
Oui ! Il ne faut pas confondre l'édition à compte d'auteur avec l'autoédition, dans laquelle l'auteur prend en charge lui-même l'édition, sans intermédiaire. De nombreux auteurs confirmés, ayant été publiés à compte d'éditeur, choisissent l'autoédition, que ce soit pour garder une entière liberté quant aux choix éditoriaux, pour exploiter un marché spécifique, ou pour utiliser des méthodes commerciales inhabituelles. Les techniques modernes d'impression permettent à un nombre croissant d'auteurs de publier eux-mêmes leurs ouvrages.

Question: 

Enfin, quelle est votre actualité pour les prochains mois ? A quand la sortie de votre film ?

Réponse: 

La sortie de 3 polars supplémentaires, la création d’une structure qui me permettra de mettre à profit mes connaissances sur la diffusion des livres, d’aider les auteurs qui le souhaite à distribuer leur œuvre à moindre coût.
En ce qui concerne le film, cela va dépendre de tous les intervenants et malheureusement pas de ma seule volonté. Des autorisations administratives à la clôture du budget du projet en passant par le choix des acteurs. Une équipe travaille sur le projet depuis déjà 14 mois sans se lasser de cette aventure très enrichissante intellectuellement. Je vous invite pour cela à consulter l’article de la Provence du 26 octobre 2012 publié sur ma page Facebook.
Vous pouvez également parcourir mon portrait sur « Portrait Entrepreneur »  visité plus 2 500 fois par des visites qualifiées et uniques, et mon profil vidéo You tube sur la chaîne de GEP-PROD visionnée plus de 6 500 fois.

Tous les jours je lave mon cerveau avec la pub des autres ! Enfin j'ai ma propre lessive ! Voici l'adresse de mon site web officiel : http://www.christophe-mayor.0rg.fr
Publié le 30 Août 2013
Adaptation de Braco Passion : http://worldtv.com/vmc_cine
Publié le 30 Août 2013
Lorsqu’on évolue au sein d’une société où les mauvaises habitudes ont la vie dure ou sont ancrées si profondément qu’elles finissent par acquérir droit de Cité, il est intéressant de constater que mes écrits et vidéos soulèvent d’énormes remous parmi mes lecteurs. J’ai également reçu les critiques et suggestions de certains, Il va sans dire que certaines suggestions ont retenu toute mon attention, plus particulièrement celles de mes amis fidèles. Je conseille aux critiques de ne pas se contenter de lire quelques pages de mes polars mais d'en faire une lecture complète. La collection Braco Passion, c'est plus qu'un polar ! c'est un concept, c'est un ensemble (polars, films, dérivés), c'est un projet, c'est un rêve, c'est une aventure, c'est ma passion. Alors peu importe le mot passion : qui oserait demander à un marin s’il faut vraiment aimer la mer pour être navigateur, qui oserait demander à un peintre s’il faut vraiment aimer la couleur pour étaler sa peinture ? Qui ose demander à un prof de français s’il faut vraiment aimer la littérature pour l’enseigner ? Il faut donc renverser la réflexion, ce qui est indispensable mais pas suffisant, ce sont les qualités humaines (contact, communication). L’amour de la littérature lié à l'amour du cinéma qui ne fait qu'un avec tout ce qu’il implique de connaissances, de sens critique, de capacités entrepreneuriales. Il ne faut pas opposer savoir historique ou disciplinaire et savoir-faire professionnel. On se trompe de communication en laissant entendre que l’un pourrait compenser l’autre. il faut aussi tenir compte de son public. Le monde change, et change très vite. La passion, certes, mais aussi la compétence, la technique, le savoir-faire, l'imagination, la créativité... Ce que dénonçait Gustave Lanson dans La Littérature et la Science, il y a un peu plus de cent ans, est au fond toujours d’actualité : « Rien n’est plus funeste à la littérature que cette sorte de matérialisme qui fait subsister l’idée indépendamment de la forme et qui fait abstraction du travail artistique pour regarder l’objet dans sa réalité physique extérieure et antérieure à l’art. Et rien n’est plus fréquent. Il ne faudrait pas beaucoup presser d’honnêtes gens de ce temps-ci, et des gens instruits, voire des académiciens, pour leur faire avouer que la forme dégrade l’idée, que la littérature est chose puérile et déshonnête, et qu’enfin l’idéal est réalisé quand le bonhomme dit honnêtement ce qu’il pense. » Pour finir, je suis ravi de la diversité des publics que j’accueille sur le réseau Braco Passion, beaucoup sont fidèles, et c’est une grande satisfaction pour moi de pouvoir répondre à une demande forte de vivre un rêve, vivre une belle aventure, vivre mon rêve, vivre notre aventure tous ensemble. C'est notre récompense à tous ? "Ma promesse" ! je prends seul la responsabilité de cet engagement. Tous, je dis bien tous, mes amis du réseau seront cordialement invités à la soirée du plus beau jour du projet ! (vous voyez lequel ?) Sans vous ce projet n'existe pas, merci pour votre soutien. Grosses bises Pour rejoindre le Forum Braco Passion: http://www.facebook.com/groups/ForumBracoPassion/ Et pour les autres, Habitués des caves, dont l'avarice est légendaire et qu'au moindre grain, Ils quittent le navire. (R--S) Je dis dommage, dommage pour vous de ne plus participer à ce rêve et dommage pour moi de ne plus voir votre présence avec nous sur les réseaux et dans le forum Braco Passion. Bonne chance.
Publié le 11 Mai 2013
Merci à tous, je suis fier d'avoir des amis comme vous. Vous qui suivez mon évolution difficile. Sans vous je ne suis rien, alors vos commentaires, votre amitié est une aide importante pour moi, c'est le cadeau le plus précieux que vous pouvez m'offrir. Je vous aime tous et encore merci. Grosses bises.
Publié le 07 Mai 2013