Actualité
Le 05 avr 2013

Le « book trailer », c'est un spot de pub pour un livre. A quand les jingles ?

Promouvoir les livres, faire connaître les auteurs auprès des lecteurs, la visibilité est devenue le nouveau défi. Le « booktrailer » est un phénomène nouveau, dix ans à peine, qui a vraiment pris son essor avec Youtube et MySpace, et bien évidemment dans la sphère anglo-saxonne. C’est tout simplement un film publicitaire pour un livre. Exploiter l'image pour servir l'écrit, cela marche-t-il vraiment ?
Soutenir son livre par un filmSoutenir son livre par un film

Un spot publicitaire pour soutenir les livres

Produits par les Maisons d’Edition ou les auteurs eux-mêmes, ils ont pour vocation de transformer les spectateurs vidéo en lecteurs de livre : rien de moins. Cela va d’un simple power-point à de vrais scripts filmés sophistiqués...

Il semble qu’aux Etats unis, l’exercice ait fait ses preuves principalement pour les livres d’enseignement universitaire. Les statistiques montrent qu’une prévisualisation du contenu est un vrai déclencheur d’achat pour les étudiants. Et qu'eux mêmes s'y mettent à leur tour, pour promouvoir leurs propres thèses et autres écrits. C’est pas cher, c’est amusant et ça peut rendre célèbre...

Un "Booktrailer", comment mettre en avant par l'image une valeur littéraire

Plus délicat pour les romans ! Un book trailer, ce sont des images, des images pour parler de mots. Il faut se poser ici la question de la valeur imaginaire offerte par l’écrit, la force de la suggestion d’un livre, tout simplement confisquée par l’image.

La parade : de nombreux trailers cachent ou laissent à peine deviner les visages des personnages mis en scène pour laisser au lecteur la possibilité de les imaginer eux et leurs univers. Autres astuces : cinq questions à l’auteur ou à un blogueur …en espérant que le charme opère.

Rapprocher le visionnage du trailer à l'instant de l'achat

Internet oblige, c’est par la « viralisation » que le phénomène fonctionne. Le contenu se diffuse sur les réseaux sociaux comme une trainée de poudre, surtout quand c’est drôle, beau ou provocant. Si les vidéos concernant les livres que l'on envisage de lire sont présentes sur les sites où l'on achète ses ebooks...le trailer pourra être efficace, nous convaincre mieux, en fusionnant l’instant de la promotion avec l’instant de l’achat.

Le support (le livre) ou la vidéo du support : comment les marier alors que tout les oppose

Mais quelle est la vraie question ? Quel levier le cinéma doit-il actionner pour décrire un synopsis, déclencher l’envie de lire ?...L’image plus que jamais cultive sa différence. Par quel biais peut-elle rentrer dans le champ magique de l’écrit ? Ce qui peut interpeller et susciter  l’imaginaire d’un lecteur n’est sans doute pas ce que la force d’une image peut produire. Sinon à quoi bon lire.

Alors pour un auteur, vaut-il mieux avoir une bonne vidéo et un mauvais livre ou l’inverse ? La probabilité d’avoir une bonne vidéo et un bon livre étant statistiquement infinitésimale selon les experts de monBestSeller.

Christophe Lucius.

Book-Trailers.net , BookScreening.com, Trailerspy.com, Comicbooktrailers.com. Et le petit francais : Liwreo.com

Pour "Un palace en enfer", j'avais trouvé l'astuce suivante de faire
une sorte de film d'animation "white board animation".
ça a donné ceci:
https://www.youtube.com/watch?v=205RkorbIIs
J'ai des amis qui aiment et d'autres qui détestent.
Le style se prête au roman qui est une comédie policière.
Avec le recul, je le trouve beaucoup trop long.
Je vais essayer d'en refaire un pour "Rosie se fait la belle"
De toute façon, c'est très rigolo à faire.
 

Publié le 08 Février 2016
Mon premier book trailer. https://youtu.be/_txPrKMGKe4
Publié le 31 Mars 2015
Une Booktuber fait les booktrailler des livres coup de couer.... PuB sincère...http://youtu.be/cSg7xIm4obY
Publié le 12 Décembre 2014
Je suis «self woman du livre». Je publie uniquement en numérique où c'est possible. Pour cela monbestseller est une véritable aubaine. Merci à vous J'avais donc connoté moi-même un «book trailer» de mon roman «Cléo fille ce banquier suisse». C'est un peu bricolé avec les moyens du bord. Il se balade sur internet, mais je n'ai aucune idée de l'impact sur la diffusion. C'est ici : http://youtu.be/i41G21ptRpk Florence Martin
Publié le 06 Avril 2013
La France a longtemps eu une politique de "Pas de pub" pour les livres, une façon de laisser aux petits éditeurs une marge de manœuvre pour subsister face aux grandes maisons. Il est interdit par exemple de faire de la pub pour un livre à la télé. Les grosses maisons ont détourné cela avec les émissions "littéraires" et une myriade de Prix "Littéraires" mais la loi tient toujours. En fait, la pub TV est tellement chère que la question ne se pose même pas. Il coûte moins cher de produire un film tiré d'un livre qu'une série de spots prime time sur TF1 ou Canal. Dans ces conditions, j'imagine mal le Trailer pour livres, privé de son média principal, prendre racines chez nous, à part quelques artistes marginaux qui feront le buzz occasionnellement. Les éditeurs n'investiront jamais dans un médium publicitaire qu'ils ne pourront diffuser largement, ou alors comme BA dans les cinémas et encore. Mais vu la proportion de romans étrangers publiés chaque année en France, je suis sûr que nous aurons droit à celles produites ailleurs. On attend impatiemment la B.A. de 50 Shades of Grey...
Publié le 06 Avril 2013