Interview
Le 28 nov 2018

Tics et tocs d'écriture

Le rituel est simple : il me faut du sucre.
Un sucre, un chapitre, un sucre, un chapitre, un sucre...Un sucre, un chapitre, un sucre, un chapitre, un sucre...

Comme une drogue, ma « sucraïne » m’est absolument nécessaire pour pouvoir me concentrer. Je veille à toujours avoir un petit stock de bonbons ou toutes autres petites choses préemballées à portée de main. Et si je n’ai pas ce qu’il me faut, je peux aller jusqu’à me préparer un gâteau pour baigner dans cette atmosphère sucrée qui me procure un cocon de bien-être.

Hormis une ambiance calme, et une installation confortable dans ma cuisine sur mon tabouret haut, je n’ai pas de difficulté à me mettre à l’écriture. Les idées me venant principalement en vaquant à d’autres activités (conduire, faire les courses, entendre une mélodie, observer des passants à la dérobée, travailler ou en faisant mon ménage tout simplement), je n’ai qu’à m’asseoir et commencer à écrire. Que ce soit sur mon ordinateur portable, ma tablette, ou face à une simple feuille de papier, chez moi au ailleurs, ce « rituel » qui est à la fois simple et facile à emporter me met dans les meilleures conditions pour écrire.

Emeraldas

Chers @LaurentlesaxIII et @amalia rodriguez laissez moi vous rassurer, mon mètre 64 et mes 47 kg ne souffrent absolument pas de ce petit régime supercalifragilisticexpialidocious :-)
Bien à vous ! J'en profite pour vous souhaiter de Belles fêtes de fin d'année ainsi qu'à tous ! Et hop... encore un bonbon ! E.

Publié le 06 Décembre 2018

Une nouvelle maladie nous guette: le Diabète littéraire!

Publié le 30 Novembre 2018

@Emeraldas
P't-êt ben qu'vous avez trop fricoté avec Mary Poppins. Mais, craignez rien, ça s'soigne très bien. Justement avec un morceau de sucre. Qui aide la méd'cine à couler...

Publié le 29 Novembre 2018