Auteur
Le 06 nov 2018

Ecrivain, écrivain…est-ce que j’ai une gueule d’écrivain ?

Bonnet de bain et lunettes de piscine pour tout rituel d'écriture. S'immerger dans le bruyant silence de l'eau et se jouer ses histoires
L'eau : une source d'inspirationL'eau : une source d'inspiration

Des trucs et des tocs d'écrivains, vous dites ?

En fait je n'en ai pas. Parce que je ne suis pas écrivain. Et c'est tant mieux, parce que les caprices de diva en toc, très peu pour moi.
L'angoisse de la page blanche ? 
Un peu quand même, j'avoue. Mais j'ai trouvé un remède miracle : l'ordinateur.
C'est moins pittoresque que de remplir des carnets à spirale au crayon HB bien taillé, de former des pleins et des déliés à l'encre violette,  de coller des bandelettes de papiers à la colle Cléopâtre, mais c'est vraiment pratique et moins impressionnant. 

Et l'inspiration alors ?

Mes doigts courent sur le clavier, le texte danse à l'écran. Je corrige, j'efface, je relis, je recommence. Copié-collé, je déplace un paragraphe. Pas de feuille rageusement arrachée au rouleau de la machine à écrire, de cendrier plein et de cafetière vide. Un portable et un patch à la nicotine pour tout folklore.
Et l'inspiration, alors ?
Pas de problème de ce côté-là : si ça vient, j'écris, sinon je vais faire du repassage. Puisque je ne suis pas écrivain, je ne suis pas tributaire d'une muse récalcitrante pour faire bouillir la marmite. Les idées, l'imagination, ce n'est pas ça qui manque. Ce qu'il faut, c'est prendre le temps de structurer une histoire, veiller aux décors, réfléchir au montage. Avant d'écrire un chapitre, il faut que je le visualise comme une scène de film.

Alors je vais à la piscine, je m'enferme dans le bruyant silence de l'eau et je me joue mes histoires. Bonnet de bain et lunettes de piscine pour tout rituel.

Anne-Laure Julien

Tout à fait d'accord (le repassage en moins...). Vive l'ordinateur, et tant pis pour la beauté du geste... Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse... ;-)

Publié le 01 Décembre 2018

Comme ce petit billet d'actualité est devenu le salon où on papote entre amis (surtout ne vous privez pas, c'est fort sympathique), j'en profite (c'est mon billet, j'ai bien le droit d'en profiter, non?) pour parler du livre d'Anna Triss ( @Anna Triss ): "le prince charmant existe (il est italien et tueur à gage)". Ce roman est plein de fraîcheur, l'histoire est savoureuse et les personnages sont fort attachants. Je l'avais lu au mois de juillet. Depuis il a fait son chemin (sans pour autant être distingué par mBS) et il va être édité l'année prochaine, c'est pourquoi il n'en reste plus qu'un extrait sur le site.Souhaitons-lui bon vent.

Publié le 28 Novembre 2018

Voilà un commentaire qui "à la fin de l'envoi me touche" thank's Best-seller, you're the best!

Publié le 15 Novembre 2018

@fabricio. Welcome back, nous sommes heureux que vous soyez de retour parmi nous, vous l'abonné des pelotons de tête de concours de nouvelles. C'était donc l'eau qui vous inspirait (aussi)

Publié le 15 Novembre 2018

Cela doit faire au moins un an que je n'ai pas remis les pieds sur mon Best Seller ; l'envie grandissait mais justement mon silence est dû à l'eau. Alors, je n'ai pue m'empêcher de venir faire un crochet ou une culbute - terme de nageur ne cherchez pas plus loin...- sur les actualités... toujours aussi riches d’anecdotes et de conseils croustillants. Oui, l'eau est source de concentration et de sérénité, qui peux accompagner votre inspiration - personnellement, je nage et j'écris virtuellement mon prochain chapitre en cours dans ma tête - je vous conseil toutefois de bien choisir votre piscine avec une ligne d'eau prévue pour des longueurs au sens de la nage bien respecté ; car sinon gare aux collisions et donc à la faute de concentration dans vos méditations.
Un an, pour enfin décrocher le rôle d'éducateur sportif ; et j'espère très vite avoir à vous narrer mes exploits et péripéties ...
Bon vent à tous et bravo encore pour cette actualité d'un auteur Anne Laure Julien qui ose se mouiller...

Publié le 12 Novembre 2018