Auteur
Le 16 juin 2020

L'impossible est possible : des délires réalistes

En jouant sur le double registre de la Science fiction et de l'analyse de la "plausibilité" de ses récits, Morvic dépose sur monBestSeller un texte troublant qui mène à une réflexion tambour battant. Son but : nous faire réfléchir à ce que nous vivons aujourd'hui, et ce que pourront vivre demain nos petits enfants. En partant d'observations, de sources documentaires sérieuses, et d'une réflexion structurée, ses délires sont finalement réalistes
L'ouvrage de Victor Moritz est sur Amazon et Kinder selectL'ouvrage de Victor Moritz est sur Amazon et Kinder select

L’auteur

L’auteur Victor Moritz a aujourd’hui 84 ans et, depuis plus de soixante ans, il a vécu  en pensant sans cesse à des idées qui l’'ont aidé à franchir, plutôt correctement, les obstacles qui se sont dressés sur son chemin. Sans connaître de problèmes particuliers, ni de santé, ni familiaux, et avant qu'il ne soit trop tard, il n’a pour seule ambition que d’exposer sa vision du futur pour l'Espèce Humaine .

En prenant soin d’étayer ses arguments sur des faits et des réalités à la fois scientifiques, politiques et sociologiques, Il pense que l'Homme biologique actuel va, progressivement, laisser place à un Homme "technologique" 
Homo Sapiens tentera, néanmoins, de retarder au maximum cette échéance. Car la volonté de "conscience" est inscrite dans son ADN.

Alors en s’unissant, à son avis, les habitants de notre planète pourraient, pendant la période de transition, entre l’Humanisme et le PostHumanisme, accepter une certaine Gouvernance commune.
Mais quelles en seraient les conditions ? et quelle en sera l’issue fatale ?

Son livre : L'Impossible est possible

Ce n’est pas de la Science-fiction, c’est de la fiction réalité. Les grandes entreprises du digital ont pris le pouvoir en 2040, souvent même, en manipulant les gouvernements, les médias et les réseaux sociaux.

Le revenu universel est institué comme une règle, depuis longtemps, et l’homme,  par instinct de survie, doit subir le joug de cette dictature qu’il a lui-même instaurée et qu’il ne peut, maintenant destituer.

20 ans plus tard, on peut transférer le savoir d’un homme sur un disque dur. Pour les plus riches, la mort est considérée comme une simple maladie qu’il faut combattre ; la parole a disparu, on communique par la pensée.

Puis une multitude inhabituelle de transmissions de pensées s’entrelacèrent dans la Sphère terrestre... une puissance extérieure prend progressivement  le pouvoir sur la pensée humaine...

Ce scénario n’est pas le scénario du livre, il aurait pu… C’est un scénario de Science fiction. C’est un simple exercice de style pour s’interroger plus avant sur un certains nombres de réflexions portées par l’auteur.

Pour lui le sujet est trop sérieux, et Victor Moritz préfère passer par l’étude, l’échange, la politique à travers un roman autobiographique-fiction.

Cette autofiction est un long prologue romanesque, une grande conversation concrète, et un épilogue qui cite les sources. Victor Moritz fait transiter ses conjectures, ses hypothèses, ses scénarii à partir de réflexions tangibles, réfléchies construites dont il mentionne les références. 
Un exercice subtil, audacieux, risqué qui ne manquera pas de susciter débats et réactions controversées

Son ambition : nous ouvrir les yeux

Victor Moritz considère qu’une certaine forme d’alarmisme, utilisée à bon escient, se révèle un bien meilleur levier psychologique qu’un angélisme béat qui n’aurait pour effet et pour objectif que de vous faire passer un bon moment. 

il s’agit simplement d’éveiller les consciences de manière claire et en toute objectivité, de susciter l’intérêt, la curiosité et de créer le débat, voire la controverse. A partir de faits historiques, de faits scientifiques, de faits politiques et de scénarii tangibles, l’auteur narre un scénario plausible de l’histoire de l’humanité et de la chronique annoncée de la fin de l’Homo sapiens.

(Propos écrits avec Victor Moritz)

@Michel Canal
Extrait du livre "La Grande Alliance" (L'Impossible est Possible).

"Après avoir expérimenté divers systèmes politiques, la démocratie a semblé meilleure que les autres. Toutefois le libéralisme, engendré par ce système, provoque, lui aussi, des inégalités sociales croissantes de moins en moins acceptables. Dans le domaine financier, par exemple, le libéralisme a permis la création de paradis fiscaux. Les paradis fiscaux permettent aux plus riches, non seulement de s'enrichir encore plus, mais de payer de moins en moins d'impôts dans leur pays d'origine. Les pays d'origine sont obligés, pour survivre, de se retourner vers leurs propres peuples, lesquels deviennent de plus en plus pauvres.

Impossible de supprimer les paradis fiscaux, trop de pays en jeux et pour d'autres raisons aussi.

Impossible aux états d'imposer d'avantage leurs administrés.

Les limites extrêmes semblent atteintes. Même par le truchement des endettements divers.
La Science permet déjà de remplacer de plus en plus d'organes physiologiques par des organes matériels. Les possibilités d'augmenter les capacités intellectuelles sont de plus en plus nombreuses, non seulement par voies orales mais aussi par des implants divers.

Sans réfléchir plus loin, ce n'est pas un changement de civilisation qui pointe son nez, c'est un passage progressif de l'homme biologique vers l'homme matériel. Cet "Homme Nouveau" entièrement fabriqué, grâce à l'Intelligence Artificielle, n'aura plus grand chose de commun avec l'Homme biologique.

Les prémices de cette évolution sont perceptibles depuis l'antiquité, mais elle s'approche, maintenant, à une vitesse toujours plus accélérée.

La transition sera progressive et pourrait s'étendre sur plusieurs siècles. L'Homme biologique fera tout pour retarder la disparition de l'Homo Sapiens, mais ne pourra pas l'éviter.

Les progrès fulgurants de l'Intelligence Artificielle et des technologies médicales, permettront (ou permettraient déjà) , l'Implantation d'une "puce" ayant pour fonction de provoquer la mort "à la carte" a l'insu de la personne qui en serait munie. Le déclenchement, de celle-ci, interviendrait automatiquement, pendant le sommeil, à partir d'un âge prédéterminé par chacun et selon divers critères qu'il aurait choisis!

Progressivement l'humain ne sera plus composé que de pièces artificielles, y compris dans le cerveau... pourra-t-il alors conserver le nom d' "Homo- Sapiens" ?
Et le jour où ce "Robot", progressivement auto-créé, qui n'aura pas de sexe, qui trouvera son énergie du Soleil, insensible au climat, qui n'aura plus besoin de dormir, et......qui ne mourra plus, qu'adviendra-t-il du reliquat des humains....? Des humains qui ne serviront plus à rien d'autre qu'à consommer avec de l'argent provenant d'un "revenu universel".....!

La prise de conscience, de la mutation de l'homme biologique vers l'homme matériel, est en cours. Mais à un stade où certains regardent, surtout, le profit qu'ils peuvent tirer de celle-ci. D'autres pensent que les Homo-Sapiens sauront toujours maîtriser les PostHumains. Que l' I.A. ne saura jamais nantir un robot d'une Conscience.....!

Pourtant, l'Intelligence Biologique et l'Intelligence Artificielle, n'ayant ni les mêmes capacités, ni les mêmes intérêts, évolueront très différemment, et leur conscience aussi.

Personnellement, je crois qu'il est impossible de museler la Science; je crois que les PostHumains, avec une conscience qui leur sera propre, finiront, d'une manière ou d'une autre, par provoquer la disparition totale des humains."

Publié le 27 Juin 2020

@Malzieu
@Michel CANAL
@Iamish

Effectivement un lien vers le contenu aurait été utile: https://bit.ly/3ctv5W3

Publié le 24 Juin 2020

Encore un livre sur le transhumanisme. Très à la mode il y a 4 à 5 ans. On en parle moins, la dure réalité de la recherche : quand on théorise avant de faire des expériences, on met la charrue avant les bœufs. Reste qu'il est difficile de juger de l'ouvrage puisque nous ne disposons, comme l'a regretté notre chère Lamish, d'aucun échantillon de cette prose. Plus intéressant, et pour le coup, très actuelle, les théories darwiniennes du vieillissement, soma jetable et autres. Va-t-on sacrifier la sexualité pour l'éternité. Beau sujet, vous avez 4 heures.

Publié le 23 Juin 2020

@Victor Moritz, je suis assez d'accord avec votre analyse. Personnellement, je ne me risquerais pas à bâtir des scénarii sur les probabilités susceptibles de bouleverser le Monde tel que nous le connaissons actuellement.
Mais au vu de l'évolution depuis un siècle et demi, bien malin qui pourrait prédire ce que vivront nos petits-enfants dans seulement une vingtaine d'années.
Je partage la remarque-suggestion de @lamish de mettre en ligne ne serait-ce qu'un extrait de votre roman sur cette plate-forme, ne serait-ce que pour justifier la présence de cet article..

Publié le 22 Juin 2020

Bonjour, ce serait sympa d'associer cet article promotionnel de votre roman à sa mise en ligne, ne serait-ce que partielle, sur cette plate-forme... histoire de se faire une idée ;-). Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle

Publié le 19 Juin 2020