Interview
Le 08 mar 2021

"Entropia" Sélection de février du Prix Concours monBestSeller

Fiction ? Anticipation ? "Entropia" est la Sélection de février du Prix Concours monBestSeller. Rencontre avec un auteur dont le récit est prétexte pour interroger le fonctionnement d’une société fictionnelle qui refuse l’évidence de son déclin.
Freddy Khol sur mBSFreddy Khol
Question: 

Freddy Khol, Après des années de routine professionnelle, dîtes-vous, vous avez choisi de consacrer plus de temps à vos mondes imaginaires. "Entropia" répond à ce besoin de coucher vos rêves sur le papier. Comment ce rêve futuriste est-il né ? Une fascination pour l’espace depuis toujours ?

Réponse: 

Effectivement, je suis né trois ans avant les premiers pas de l’homme sur la Lune, et à chaque nouvelle missions Apollo mes parents avaient la bonne idée de nous mettre devant la télé, quelle que soit l’heure de diffusion. J’ai été littéralement fasciné par ce spectacle que je ne comprenais pourtant pas vraiment. Mais cette vision d’hommes en scaphandre évoluant en micropesanteur a littéralement marqué mon imaginaire. Plus tard, au collège, j’ai emprunté un livre qui retraçait l’histoire de la conquête spatiale. Je l’ai dévoré en une après-midi et, depuis, mon intérêt pour ce sujet n’a jamais faibli.

 

2001 l’Odyssée de l’espace fait partie des références qui ont alimenté l’intrigue de mon texte

 

Question: 

Est-ce plutôt l’univers d’Arthur C. Clarke ("2001 l’Odyssée de l’espace", "Les gouffres de la Lune"… entre autres), ou celui d’Hergé ("Objectif Lune") en 1953 qui vous a inspiré ?

Réponse: 

"Objectif Lune" et "On a marché sur la Lune" sont clairement les ouvrages qui m’ont accompagné depuis mon enfance. À une époque j’aurais même été capable de les réciter par cœur. Mais bien entendu 2001 l’Odyssée de l’espace fait également partie des références qui ont alimenté l’intrigue de mon texte.

 

Question: 

Comment avez-vous voulu vous en différencier, créer votre propre intrigue, votre propre style ?

Réponse: 

Je ne me suis pas posé la question. Initialement je voulais juste écrire une nouvelle et je me suis laissé porter par l’intrigue. Je suppose que la meilleure voie pour trouver son style est de rester spontané et de ne jamais être dans l’imitation. Quant aux ressorts de l’histoire, je les ai puisés dans l’actualité du monde et le contexte de la crise écologique contemporaine qui poussent l’humanité dans ses retranchements. L’idée d’un monde à bout de souffle qui se tourne vers les étoiles pour échapper à son déclin, voire sa perte, n’est évidemment pas neuve. En revanche, elle se pare aujourd’hui d’un réalisme douloureux que j’ai essayé de retranscrire dans ce texte.

 

Question: 

Un des commentaires dit que cela pourrait être "un livre d'anticipation tant il décrit avec précision un monde vers lequel il serait possible qu'on file tout droit".  Et vous, vous le définiriez comme un roman de fiction, ou d’anticipation ?

Réponse: 

Il s’agit plutôt d’un livre d’anticipation. La plupart des technologies que j’évoque dans ce texte sont d’actualité, ou en passe de l’être. Bien entendu, je ne m’attends pas à ce que les prochains visiteurs lunaires fassent l’expérience d’une rencontre du troisième type, mais j’aime lorsque le fantastique fait irruption dans un environnement identifiable et contemporain. C’est ma façon de mettre de la magie dans ma vie quotidienne, en me disant que tout peut arriver.

 

Question: 

Précision des descriptions, crédibilité technique, vos premiers lecteurs ont aussi remarqué votre talent pour les dialogues. Tous les auteurs savent que c’est un exercice toujours délicat. À la fois, incarner les protagonistes, animer le texte, mais aussi participer à la progression de l’intrigue. C’est un art naturel chez vous ?

Réponse: 

Il est difficile de répondre à cette question. C’est la première fois que je vais réellement au bout d’un texte de cette ampleur, je n’ai donc pas de recul. Disons que j’ai toujours été exigeant dans mes lectures sur ces considérations de précision et de crédibilité. J’essaie donc d’appliquer cette exigence à ce que j’écris.

 

J’ai voulu créer un Thriller dont l’action serait porteuse d’une dimension plus politique qu’eschatologique

 

Question: 

La clé de votre récit, c’est cet ennemi invisible qui conduit à l’intrigue policière qui le rythme. Comment prendre de la distance avec "2001" ? Et comment avez-vous géré l’équilibre entre l’intrigue et la fiction lunaire ?

Réponse: 

"2001 l’Odyssée de l’espace" est une expérience visuelle et philosophique très au-delà de ce que je pourrais même imaginer, je n’ai donc pas eu à prendre de distance avec cette immense œuvre. J’ai plutôt voulu créer un Thriller dont l’action serait porteuse d’une dimension plus politique qu’eschatologique, même si, in fine, la question de la survie de l’humanité se pose en creux de mon récit. L’espace devient aujourd’hui un enjeu financier et géostratégique essentiel. Il s’agit de l’ultime frontière vers un eldorado que j’estime largement fantasmé, et ce que j’ai voulu transmettre dans cet ouvrage est cette dissonance cognitive que je ressens entre ma passion pour la conquête spatiale que j’estime nécessaire et primordiale et la façon uniquement utilitariste et matérialiste dont elle est envisagée.

 

Dans ce texte j’essaie de transmettre ma vision d’une société contemporaine entraînée dans une fuite en avant mortifère

 

Question: 

Un roman SFF attire en général… les amateurs de SFF ? Que diriez-vous à des non lecteurs de SFF pour les inviter à découvrir votre roman ?

Réponse: 

Quel que soit le genre littéraire que l’on aborde, c’est toujours de nous que nous parlons, soit directement, soit par paraboles. Dans ce texte j’essaie de transmettre ma vision d’une société contemporaine entraînée dans une fuite en avant mortifère.

 

Question: 

C’est un 1er roman ? Vous êtes un auteur de SFF uniquement ? Ou vous pensez élargir votre spectre ?

Réponse: 

La science-fiction fera vraisemblablement toujours partie de mon horizon littéraire, toutefois je ne souhaite pas me restreindre à un style en particulier. Actuellement par exemple, je m’essaie à l’intrigue policière dans un contexte dystopique.

 

Question: 

Arthur C Clarke a écrit 3 suites à 2001 l’Odyssée de l’espace : 2010 – 2061 – 3001. Et vous, à combien en êtes-vous ?

Réponse: 

J’envisage une suite à Entropia. De là à en faire trois tomes, je ne m’engagerai pas.

 

J’ai découvert monBestSeller et j’ai été ravi de pouvoir y parcourir des textes de grande qualité qui mériteraient parfois de figurer dans les rayons des librairies

 

Question: 

Vous découvrez monBestSeller. Vous avez commencé à lire et commenter d’autres auteurs. Comment êtes-vous arrivé ? Qu’avez-vous envie de dire sur monBestSeller ?

Réponse: 

J’ai découvert monBestSeller par le biais d’une amie qui a publié également un très bon ouvrage sur le site. Je ne connaissais pas ce concept de site littéraire et j’ai été ravi de pouvoir y parcourir des textes de grande qualité qui mériteraient parfois de figurer dans les rayons des librairies. J’y apprécie aussi les échanges toujours courtois et constructifs entre auteurs. Je sais que monBestSeller restera désormais en permanence dans les favoris de mon navigateur.

 

Question: 

On dit qu’on écrit ce qu’on aime lire. Il n’y a que des SFF sur votre table de nuit ?

Réponse: 

Au-delà de la Science fiction, je suis ouvert à tous les genres littéraires, avec une prédilection pour les romans policiers et historiques. Je ne manque pas non plus de revisiter de temps à autre les grands classiques de la littérature. Actuellement je ne m’endors pas sans avoir lu quelques pages de "À la recherche du temps perdu" de Proust.

 

Question: 

Le mCL de monBestSeller sélectionne un livre chaque mois qui est ainsi nominé au Prix Concours de l’Auteur Indépendant que nous organisons chaque année. Depuis sa création, 20 auteurs ont ainsi été repérés par les éditeurs membres du jury et édités. Si vous deviez défendre votre livre devant un jury d’éditeurs, que leur diriez-vous en quelques lignes ?

Réponse: 

Entropia est un voyage qui balance le lecteur entre divertissement et réflexion. Le suspense et l’action sont ici le prétexte pour interroger le fonctionnement d’une société fictionnelle qui refuse l’évidence de son déclin, et va chercher toujours plus loin les conditions de sa reproduction matérielle consumériste. C’est l’inarrêtable course à l’abîme qui nous menace tous.

@Freddy Khol
/n
Une sélection bien méritée, qui récompense votre audace. Car votre roman est vraiment passionnant, intelligent, et nous emporte dans un futur plausible, avec une plume pleine de bon sens et de vérité. Mais aussi trois raisons d'applaudir :
1) le genre fiction-anticipation n'est pas souvent mis en avant.
2) cela vous incitera à lire encore plus d'auteurs(es) sur ce site, créant des liens plus forts pour la finale.
3) cela vous condamne à poursuivre l'écriture de la seconde partie, puisque celle sélectionnée n'est que la première. Cette histoire mérite bien une suite. Alors, à vous de jouer.
Amicalement, Jean-Claude dit Kroussar.
PS : n'oubliez pas de corriger les dernières coquilles, cela fera plus sérieux pour le concours.

Publié le 10 Mars 2021