Entropia

185 pages de Freddy Khol
Entropia Freddy Khol
Synopsis

Une base lunaire, une firme avide de rentabilité, une équipe d’exploitation minière isolée et un invité surprise. Pour éviter que le pire n’advienne, le commandant en second Salazar va devoir déployer des trésors d’imagination. Mais une chose est certaine, tout le monde ne sera pas du voyage de retour.

Publié le 27 Janvier 2021

Les statistiques du livre

  548 Classement
  58 Lectures 30 jours
  1559 Lectures totales
  +202 Progression
  57 Téléchargement
  13 Bibliothèque
 

"Entropia" est le "Livre le +" du 22 février. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/14456-entrop.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à Freddy Khol, c’est pour cela qu’il a publié son thriller SFF gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 22 Février 2021

Ce livre est noté par

8 commentaires , 11 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Une intrigue dynamique et trépidante qui entraîne le lecteur sur la Lune pour un thriller sans concession. Les dialogues sont énergiques, un peu trop clash au départ à mon goût, mais une fois qu’on se trouve immergé dans l’ambiance, ils fonctionnent à plein régime. L’écriture est précise, scientifiquement et techniquement cohérente, plausible, même si le tout manque peut-être d’un peu de poésie. IA et extraterrestre sont au cœur de l’intrigue, une IA peu conciliante et un extraterrestre qui se révèle moins cruel que les actionnaires de la base lunaire. De belles réflexions sur la place de l’homme dans l’univers ponctuent le récit et amène un peu de hauteur, s’il en manquait à 380000 km de la Terre. Si l’on trouve quelques clins d’œil à 2001 l’Odyssée de l’espace, je n’ai pu m’empêcher de penser à Signe de vie de Dos Santos, avec ses fameux nanorobots extraterrestres. Au final, malgré l’hécatombe, cette lecture est une belle surprise.
Publié le 12 Juillet 2021
5
Bonsoir, J'ai pris un immense plaisir à lire votre livre, j'en ai aimé le thème, les personnages, le contexte sans oublier votre rythme .... On le lit d'une seule traite .... Heureuse de lire que ce n'est que la première partie ...... Merci pour ces moments de bonne lecture
Publié le 03 Juin 2021

Je trouve votre livre passionnant.
Merci

Publié le 29 Avril 2021
5
Bonjour Freddy, J’abonde dans le sens de certains des commentaires publiés. S’attaquer à un thème tant de fois utilisé est un défi. Et un défi réussi ! L’environnement est très réaliste. Tant du point de vue technologique, où ses contraintes sont bien gérées, que concernant le ‘monde extérieur’ avec ses enjeux humain, politique et économique en arrière-plan de l’action (qui donnent du corps à l’ensemble). Un regret quant à un certain manque de profondeur chez certains personnages mais il est vrai qu’il est difficile d’y passer trop de temps alors qu'il s'agit avant tout d'un roman d’action. J’ai bien apprécié le rythme qui ne laisse pas souffler le lecteur. Bref, à lire sans attendre ! Ou plutôt à lire en attendant la suite. Un pari (avec moi-même) : Il y a une carte de la lune quelque part dans votre bureau. Est-ce que j’ai gagné ?
Publié le 28 Avril 2021

@Jean Benjamin Jouteur Après avoir été accaparé pendant trop longtemps par mes obligations professionnelles, je reviens derrière mon écran et découvre votre commentaire sur mon texte. Que dire ? Si l’auteur se nourrit des compliments qu’on lui adresse, alors je suis extatique comme un gourmet après un excellent repas.

Publié le 11 Avril 2021
5
Bonjour Freddy Khol. Je rejoins totalement le commentaire de Jean Benjamin Jouteur. Dans la lignée du cinéma de SF (avec les protagonistes tour à tour décimés par le méchant Alien), vous décrivez sur 6 jours, et avec justesse, les mésaventures de prospecteurs miniers dont la mission va très vite virer au cauchemar. Bien que trop souvent exploitée, la recette est toujours bonne. Votre récit est prenant, par contre, les principaux personnages se révèlent modérément. Pour ma part, ils manquent d'épaisseur. Dommage aussi pour la fin trop précipitée. Petit aparté. Il semblerait que pages : 9 - 19 et 132, les dates du Mercredi 22 mars, 15:45 — Mercredi 22 mars, 16:22 — Mardi 24 mars, 12:02 — ne correspondent pas. Amicalement, Annie
Publié le 09 Avril 2021
5
Prendre le risque d’exploiter un et même plusieurs scénarios de SF maintes fois explorer par les pontes de la futurologie, c’est courageux (ou suicidaire). Revendiquer ce choix en multipliant les clins d’oeil rappelant les oeuvres écrites par quelques grands maitres du genre : Van Gogh (à qui Ridley Scott a tout piqué en créant son Alien), Arthur C Clarke (Pour "2001 "bien sûr mais ainsi pour" les gouffres de la Lune" et la série des "Bases Vénus" ), c’est judicieux mais surtout jubilatoire pour le fan inconditionnel de SF que je suis. J’ai découvert dans cet ouvrage un écrivant capable de rendre hommages à mes littérateurs favoris sans pour autant pomper ces dernier en gribouillant une daube mal plagiée. Notre plumitif du futur explore le thème à sa façon, se parant de sa propre originalité, mais conservant certaines qualités de ses illustres prédécesseurs. Par exemple, comme Sir Arthur C Clarke, Freddy Khol s'évertue à narrer aux lecteurs des événements scientifiquement plausibles survenant lors de situations tout à fait crédibles. Les personnages aussi sont vrais, ils parviennent à exister par leurs nombreuses imperfections mais aussi par leurs incroyables capacités d’êtres humains, qu’elles soient positives ou négatives. Enfin, le « mixage » du récit est habile, répartissant harmonieusement et avec un rythme soutenu, les différentes scène d’actions, les aspects technologiques et scientifiques, de précis aperçus de la base lunaire et du paysage sélénite et enfin des portraits de personnages interagissant souvent complexes. En résumé ce bouquin est un vrai bon livre de SF de facture classique, comme je les aime. Il est simple à lire, sans longueur ni digression, parsemé de dialogues adaptés. De quoi accompagner avantageusement un « sans sommeil » lors de ses heures d’insomnie.
Publié le 16 Mars 2021

@Kroussar, un double merci. D’abord pour votre critique positive et encourageante de mon texte, et ensuite pour votre excellent travail de correction. Vous êtes un lecteur vraiment attentif et avisé, et je vais m’empresser de corriger les erreurs que vous m’avez signalées.

Publié le 26 Février 2021

Merci @Gaspard du Gévaudan, il est vrai que l’arrivée de Perseverance sur mars est une fête pour tou-te-s les passionné-e-s d’espace et d’astronomie. C’est clairement le genre d’événement qui alimente mon imaginaire. Ravi d’avoir pu contribuer modestement à vos rêves.

Publié le 26 Février 2021
5
Alors, en attendant la suite, puisqu'à la page 184 vous mentionnez "Fin de la première partie", je vous confirme l'intérêt que j'ai eu à vous lire. Un roman vraiment passionnant, intelligent, qui nous emporte dans un futur plausible, avec une plume pleine de bon sens et de vérité. Je vous cite : "Quatorze personnes otages d’une intelligence artificielle aux ordres d’intérêts privés, l’enfer venait tout juste de leur envoyer une ultime invitation."  Cette phrase, tirée de votre roman, illustre la monstruosité de l'être humain. En 70 ans, je peux vous certifier que j'ai vu des millions de personnes tuées pour des intérêts privés. Et cela continuera tant que l'humain, ce parasite terrestre, existera. Et comme Diego, cela m'aurait fait mal de crever en me disant que les responsables de toutes ces horreurs ne s’acquitteront jamais de leur dette. Ou encore, comme Svetlana : "La seule chose qui m’obsède, c’est de savoir comment ceux qui nous ont envoyés au casse-pipe vivent avec ça". Des phrases qui résonnent toujours en moi. (C.f. mon témoignage).
Publié le 25 Février 2021

@Freddy Khol
/n
Très bon roman de science-fiction, les précédents commentaires sont élogieux, mais avant de vous donner mon point de vue, permettez-moi, au titre de de l’entraide entre auteurs, de vous communiquer quelques petits points relevés au cours de ma lecture.
page 14: Dieter se retourna au son de la voix de Dieter qui venait se resservir un café. (Diégo se retourna ? )
page 56 : Des vagues invisibles continuaient "de de" s’échouer à ses pieds manquant à chaque fois de la jeter de nouveau au sol. (doublement)
page 65 : Son attention fut attirée par la porte transparente du sas attira. ("attira" semble en trop)
page 81 : La pierre était peut-être tombée de la voûte après premier passage. (manque un quelque chose en fin de phrase.)
page 94 : Vous bluffez et vous le savez très bien. Le droit est très clair sur le sujet. « Le commandant de d’un vaisseau ou d’une base spatiale est souverain concernant la sécurité de ses équipes ». (de d'un)
page 145 : Vint ensuite le tour de Rudi que sa jambe folle empêchait de monter à l’échelle. (celui qui a la patte folle, c'est Dino, donc Dino monte à l'échelle et non Rudi qui se trouve toujours au Pod)
page 178 : mais un signe de Helena lui indiqua que cette fois-ci ces derniers n’y étaient pour rien. (je ne pense pas qu'en l'état Helena puisse faire le moindre signe, mais plutôt Svetlana)
/n
De rien, amicalement.

Publié le 25 Février 2021
5
Bonjour encouragements même si l'époque est difficile pour les auteurs ( trop de livres, trop d'auteurs ) et les maisons d'éditons restent farouches... Voici 5 étoiles filantes pour l'année, des étoiles filantes qui peuvent se voir aussi de la lune. La lune reste comme mars un point d'attraction pour les grandes puissances : dominer la planète Terre de l'espace.... Ils y arriveront bien un jour... Chacun son style son idée d'écriture vous une science fiction, moi une dystopie prophétique, alors bonne lecture à tous les auteurs libres comme vous et moi sur monbestseller. com, au fait ! Savez-vous que la lune s'éloigne de la terre chaque année un peu plus; dans quelques millions d'années on ne la verra plus... un autre monde se prépare...
Publié le 24 Février 2021
5
Tout à fait d’accord avec les commentaires précédents, un grand bravo. Votre récit a pour moi coché un peu toutes les cases ! L’intrigue est haletante, il y a un vrai suspense. C’est crédible, technique, mais pas trop, on s’y voit, ou en tout cas, on voit très bien le film qui a été tourné de votre roman. Vous avez un art rare des dialogues. Et un scénario original. Oui, merci d’avoir partagé votre très bon roman que j’ai lu le jour de l’atterrissage sur Mars !
Publié le 19 Février 2021

Merci @samuel Hervy pour ce commentaire ô combien encourageant. Mon récit tient effectivement autant du survival que de l'anticipation. J'ai voulu mettre du fantastique dans un cadre contemporain. Le prochain opus répondra vraisemblablement encore plus à cette double exigence.

Publié le 18 Février 2021
5
Entropia est un livre de science-fiction, on pourrait tout aussi bien l'appeler un livre d'anticipation tant il décrit avec précision un monde vers lequel il serait possible qu'on file tout droit. Inscrit dans un environnement très contemporain de guerre économique judicieusement distillé en arrière-plan de l'action, l'auteur nous emmène petit à petit dans un huis-clos étouffant (une base lunaire sans échappatoire apparent) pour faire de son intrigue un "survival" qui, personnellement, m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Sur la forme, l'écriture est vive, fluide, chirurgicale parfois rendant les descriptions tout son réalisme, avec un sens du dialogue aiguisé. Bref, un grand bravo, ce récit est une réussite, me donnant une seule envie, de lire la suite.
Publié le 09 Février 2021

Merci @Zély, je suis ravi que cela vous ait plu. J’ai effectivement pris soin de bien me documenter, mais étant passionné par le sujet, est-ce un grand mérite ? Sinon je reconnais qu’il s’agit plus d’un roman d’action qu’un portrait psychologique. Peut-être cela évoluera-t-il dans la seconde partie qu’il me reste à écrire.

Publié le 07 Février 2021
5
Le synopsis m’a vraiment donné envie de lire votre livre pourtant, je ne suis pas une lectrice de science-fiction. Les dialogues sont de qualité, votre style est bien marqué et les détails, les descriptions très précises nous plongent complètement dans l’univers de la conquête spatiale. J’en profite pour saluer votre travail de documentation. Bravo ! Je regrette simplement le fait que vos personnages manquent d’émotions à mon goût Je vous félicite encore pour votre travail ! Je recommande la lecture de votre livre ...
Publié le 04 Février 2021

Cher @Hubert, merci pour ton gentil commentaire. Je prends bien sûr pleinement en compte tes remarques. Notamment sur la fin qui arrive trop vite. En réalité, cela ne devrait pas être la fin et j’envisage une seconde partie qu’il me reste à écrire. Mais, comme beaucoup de gens sur ce site j’imagine, entre le travail et la famille le temps me manque, alors je commence par ça. Je reconnais également que le sujet est très classique, mais j’ai fait le pari de lui donner une couleur particulière, j’espère avoir un peu réussi. La suite au prochain épisode…

Publié le 01 Février 2021
5
J'ai bien failli ne pas tout lire. Un synopsis qui relate une histoire très classique, et un début de récit noyé dans des explications. Je ne sais ne pas pourquoi je me suis accroché à la lecture, pressentant un intérêt à venir. Puis les détails que tu donnes à l'environnement décrit, finissent par donner une réalité au texte, et la vivacité des dialogues maintient l'attention de lecteur. Une drôle d'alchimie qui a bien fonctionné pour moi. Je ne regrette que la fin, qui arrive trop vite. Tout ça pour ça ? Cette histoire mérite un développement à mon avis. En tout cas bravo et merci pour le partage
Publié le 29 Janvier 2021