Auteur
Le 08 jui 2021

Mon bel inconnu

Vivre sa nuit de noces par procuration, c'est déjà rare. Mais remettre une lettre d'amour réelle à celui qui a été l'objet de ce fantasme, c'est plus rare encore. L'issue : vous la saurez en dévorant cette nouvelle. La réponse du bel inconnu sera-t'elle virtuelle ou réelle ? La participation de Lucile Gauchers à l'appel à l'écriture monBestSeller Nuit de noces
C'est dans cette lettre que nous saurons tout de sa nuit de nocesC'est dans cette lettre que nous saurons tout de sa nuit de noces

 

Nos regards se croisent, mon cœur ne fait qu’un bond et je me sens toute chamboulée. Les bruits de la rue s’estompent, les façades de maison et les devantures de vitrines s’effacent. C’est lui que j’attendais, je le reconnais. Il brille de mille feux, je ne vois que lui. 

Je détourne enfin mon regard et poursuis mon chemin malgré ma folle envie de me retourner pour le regarder s’éloigner. Je résiste tant bien que mal. Le reverrai-je ?

Depuis ce jour, ma vie n’est plus la même. Je rêve de mon bel inconnu chaque nuit ; il se passe tant de choses entre nous que le matin, je me réveille encore émerveillée de nos étreintes. Je suis tellement radieuse que mon entourage, tant familial que professionnel et amical, m’observe avec attention. J’ai dû lâcher mon secret : « Je suis follement amoureuse et heureuse, mais pour l’instant je ne puis partager ma liesse avec personne. Patience… »

 

Une nuit, j’assiste enfin à mon mariage avec mon bel inconnu. Une cérémonie à nulle autre pareille. J’ai plusieurs fois été invitée par mes amies à leur union et tout ce que j’avais apprécié s’est trouvé réuni pour la mienne. Il s’en est suivi une nuit de noces torride. Je ne résiste pas à adresser à l’élu de mon cœur, une lettre enflammée qu’il me faudra bien lui remettre un jour pour le remercier du grand bonheur qu’il me fait connaître et qu’il partage avec moi.

« Mon chéri,

Depuis le jour où nous nous sommes rencontrés et aimés à en perdre la raison, je ne cesse de penser à notre passion commune, à nos ébats amoureux, à notre grande complicité tant physique que mentale.

T’ai-je dit que tu étais l’homme que j’attendais et que je ne laisserais pas échapper ? Par mon attitude de femme amoureuse entièrement dévouée à ta félicité, j’ai tissé autour de toi des liens à la fois invisibles et indestructibles. Pendant notre nuit de noces, inoubliable pour toi comme pour moi - du moins je l’espère -, notre amour fougueux s’est exprimé librement. La chaleur de nos corps a réchauffé le creux de notre couche. Homme impétueux, tu t’es élancé courageusement vers ton amante en feu qui a succombé à la tentation. Nos gémissements fervents se sont mêlés confusément, à ne plus pouvoir les distinguer. Nos corps nus s’abandonnaient lascivement embrasant nos cœurs palpitant de joie et de plaisir, à en être malades d’un amour brûlant et torride. Nos sens ont été mis à rude épreuve, toi te laissant prendre à mes jeux érotiques, et moi nymphe amoureuse fondant littéralement sous la douceur de tes caresses. Tout à notre passion, nous nous sommes donnés l’un à l’autre avec ardeur pour ne faire plus qu’un, comme emportés par un tsunami.

Merci mon bel inconnu. Nous nous sommes choisis pour la vie, dans la joie et la peine, dans la santé et la maladie, dans la jeunesse et la vieillesse. Notre nuit de noces en est le scellement. »

 

Je l’avais écrite de ma plus belle écriture sur mon papier à lettres illustré et assorti à l’enveloppe, représentant un manège et s’intitulant « Féerie ». Elle était rangée soigneusement dans mon sac à mains et attendait le moment propice afin qu’elle lui soit remise. Mon espoir était tel que j’arpentais notre lieu de rencontre aussi souvent que possible et jamais à la même heure, jusqu’au jour où… 

« Excusez-moi, monsieur, vous avez laissé tomber cette enveloppe » et je m’empressai de la lui remettre avant de m’enfuir. 

Lucile Gauchers

ça me rappelle la phrase célèbre de "Baisers volés" de Truffaut : Un homme poli, quand il rentre dans la salle de bains où il trouve une femme nue, referme la porte en disant :"Excusez-moi madame", un homme galant referme la porte en disant "Excusez-moi monsieur" ! Merci pour ce récit.

Publié le 19 Juillet 2021

Très romanesque! J aurais aimé avoir une histoire pareille dans ma vie. Merci Lucile.

Publié le 15 Juillet 2021

Merci de nous offrir cette très belle lettre @Lucile Gauchers. C'est touchant, romantique à souhait, bref, tout ce que j aime. Bonne continuation dans vos écrits.

Publié le 10 Juillet 2021

Ah ! Quelle belle histoire, @Lucile Gauchers !
Un amour si fort à partir d’une simple rencontre où les regards se sont croisés une fraction de seconde. La féérie à laquelle elle a donné lieu dans le coeur et les sens de la belle amoureuse. Une nuit de noces torride comme peu de mariés l’ont vécue. Une lettre d’amour magnifique.
Et... cerise sur le gâteau, cette chute surprenante et ô combien originale !
Bravo et merci, Lucile, pour ce partage.

Publié le 09 Juillet 2021

@Lucile Gauchers. Une belle lettre d'amour. Quoi de plus original ? J'ai adoré ! Bravo !

Publié le 08 Juillet 2021