Auteur
Du 01 sep 2021
au 01 sep 2021

NUIT DE NOCES AU MOULIN

Fragrances, grain de peaux, jeux sensuels... tous les sens s'enflamment. La sexualité engendre et porte des jeux (très) créatifs. La nouvelle de GERO NIMO pour l'appel à l'écriture monBestSeller sur le thème Nuit de noces.
Nuit de noces au moulin, la réponse de Gero Nimo à l'appel à l'écriture Nuit de nocesNuit de noces au moulin, la réponse de Gero Nimo à l'appel à l'écriture Nuit de noces

 Sous un ciel parsemé d'étoiles, seuls dans la moiteur de cette nuit d'été, bercés par le doux murmure de la rivière, les yeux dans les yeux d'une intense brillance lisent l'amour jaillissant des tréfonds de l'âme, grisés de ce Saint Chinian de leur première rencontre qui précédait le champagne, très, très tendrement, ils s'embrassent encore et encore en dansant très lentement sur leur musique improvisée, en tournant tout doucement vers la chambre bleue.

 En l'ouvrant: un tapis de pétales de roses rouges se déroule jusqu'au lit, seuls leurs souffles courts et enflammés troublent le silence. Calinette ondule de cette grâce toute féminine pour stimuler son mari qui stoïque prend un malin plaisir à résister pour qu'elle décuple ses charmes. Elle n'est pas dupe, elle le connait si bien! L'appel de la chair dans toute sa volupté se faisant irrépressible, ils progressent vers le lit tout en semant leurs vêtements puis sous-vêtements au milieu des pétales pour finalement basculer sur ce lit lui-aussi recouvert de pétales qui maintenant leur collent partout sur la peau.

 Hum, ces pétales parfument divinement le corps de la Délicieuse Calinette, quel régal pour les narines d'autant qu'un parfum de résineux émane de dessous ce lit où quelques branches y ont été mises à dessein. Quelques pétales finissent dans les bouches si gourmandes et il fait tellement chaud, que je lui prends la main, l'entraîne dans la salle de bain, sous la douche les premières gouttes la font quelque peu tressaillir. Bien vite, son sourire complice m'invite à doubler la caresse de l'eau tiède avec celle de ma main, puis de ma langue en savourant au mieux sa peau si fine et si douce.

La Délicieuse Calinette n'est pas en reste et fait mousser le savon là où je n'ai surtout pas besoin d'être excité. En suçant ses tétons l'un après l'autre, en léchant l'aréole de chaque sein, je me retire un peu, c'est alors que Calinette s'offre tant et si bien que je m'adonne spontanément à un massage érotique sans effraction aucune, à mon corps défendant! Sous cette douche tiède à souhait, pour porter le génie créatif de Calinette au firmament, je me fais maintenant statue de marbre un peu comme celles des jardins publics où l'eau froide ruisselle tristement mais ici comparaison, n'est pas raison. Le bonheur ultime est de faire naître la jouissance de Calinette même sous le murmure de cette pluie ruisselante mêlée de si douces caresses. Un peu comme une fleur de lotus qui s'épanouit au soleil, dans sa vasque, là-bas. Délicatement, je lape les gouttes d'eau stagnantes sur ses épaules, Calinette se cambre lascivement pour se donner sans réserve à notre bonheur qu'elle cultive avec une divine expertise.

   Elle était bien loin sa première nuit de noces, bien enfouie sous un tas fétide de désillusions dont les relents l'avaient rendue si sélective. La nôtre, sonne le glas: des "au revoir" sur un quai de gare ou d'aéroport, des attentes lancinantes. Plus jamais: deux chemins loin des yeux, loin du coeur!

Maintenant, toujours ensemble pour assouvir notre soif inextinguible du bonheur fruit de notre amour, se butiner à qui mieux mieux, se délecter l'un de l'autre comme d'un divin nectar dont la source est intarissable.

Calinette encore ruisselante m'enveloppe de toutes ses forces pour se fondre, ne faire qu'un; pour que la sensuelle magie de ce fusionnel amour exculte en un orgasme et auréole la fournaise torride de nos deux corps en extase.

            A compter de cette nuit-là, implicitement: je veux m'enivrer de toi pour me réveiller près de toi. Puis recommencer, pour oublier l'avant. La tête sur ton épaule, il n'y aura plus que notre bonheur sur notre chemin à nous deux qu'illuminera l'aurore prochaine.

 

 

@GERO NIMO, une belle histoire sensuelle, pleine de tendresse. On plonge avec délice dans ce moment intime et érotique des deux protagonistes, comme si l'on vivait chacune de leurs actions jusqu'au moment de l'extase.
J'adore votre nuit de noces.
Amicalement,
Tatiana Debarbat

Publié le 17 Septembre 2021

@GERO NIMO, une bien belle histoire d'amour dans cette réponse au thème d'écriture "Nuit de noces", bien gentillette comme l'est Calinette.
Merci pour votre participation et pour ce moment de tendresse.

Publié le 09 Septembre 2021