galodarsac
Biographie

D'aussi loin qu'il m'en souvienne, les lettres ont toujours tournoyé dans mon esprit. Dès l'école, on voyait en moi un futur écrivain.
Lors, d'où vient qu'avant la cinquantaine rien ne soit sorti de mon inspiration créatrice ?
L'adolescence a vu naître de ma main quelques contes naïfs, dont je souris aujourd'hui en me les remémorant, mais dont il ne subsiste, fort heureusement, nulle trace écrite. Plus tard quelques poèmes épars...
Et puis la vie m'a emporté ailleurs. Un métier scientifique, puis la vie de famille, puis la séparation, puis, puis, puis...
Et voici qu'à l'orée de mon dixième lustre, une rencontre littéraire a rallumé le feu.
Elle avait, comme moi, quelques œuvres en sommeil, et nous nous réveillâmes l'un l'autre. La machine était relancée, et rien ne l'arrêterait plus !

galodarsac a noté ces livres

5
Chère Parthémise, voilà donc la suite tant attendue des aventures de cette diablesse de Dragonnette la bien nommée ! Le même souffle de jeunesse et d'espièglerie que lors de l'affaire du chat, la sagacité d'une miss Marple et, toujours, ce dénouement à la Poirot avec la révélation du pot aux roses devant le parterre médusé des protagonistes... Et en parlant de révélation, me trompé-je en flairant, au passage, l'explication enfin mise au grand jour du mystérieux manuscrit de Woynicht, au sujet duquel les historiens écrivent beaucoup de bêtises ? Si c'est bien ça merci d'avoir fait éclater la vérité :) //Pour la forme, je rejoins Lamish dans son souhait de format A5 et de caractères plus grands: ayez pitié des pauvres quinquas aux riquiquis quinquets ! Bien à vous -LGA
Publié le 14 Octobre 2021
5
Décidément on ne compte plus les nouvelles, contes, et publications diverses inspirées par les clowns pathétiques qui nous gouvernent. Bravo pour cette courageuse rencontre :) -LGA
Publié le 13 Octobre 2021
5
Bravo à vous Juno pour cette petite méchanceté jouissive, portrait grinçant de ce petit roi exécrable et honni mais qui hélas nuit encore... Sur le même personnage (transmission de pensée ?) je vous offre avec plaisir ma fabulette du "roi voulant se faire aussi bas que le peuple"... Bien à vous - LGA
Publié le 12 Octobre 2021
5
Magnifique et très touchant ! Qui n'a pas connu de ces chagrins au départ d'un de ces compagnons de vie, même si leur passage sur terre est, on le sait bien, forcément très court... Une très belle rencontre assurément !
Publié le 11 Octobre 2021
5
Beau récit, peut-être un peu court mais qui présente bien le sujet ! Traiter une tragédie historique par le biais d'un témoin indirect peut être une façon d'en dire plus, si c'est bien mené, qu'une narration directe (je l'ai fait moi-même dans l'une de mes nouvelles, "orage"), et l'on imagine presque le tableau de PIcasso à la fin... La métaphore de Prométhée est très pertinente, bravo !
Publié le 11 Octobre 2021

Pages