Événement
Le 12 oct 2016

Concours de nouvelles : 10 Coups de chapeaux sous forme de maximes

Les nouvelles ont cela de fort qu'elles apportent une morale imprécise et "en suspens". Le thème du "double" la rend plus ambigüe encore. Le lecteur n'en n’a pas toujours la maîtrise, mais elle échappe aussi parfois à l’auteur.
Une bonne nouvelle, un coup de chapeau

C’est sous forme de maximes et donc de "petite morale" que nous vous présentons les nouvelles de nos lauréats du concours de nouvelles "Mon double a pris ma place". Une morale que chacun peut re-forger selon son humeur. Dix coups de chapeau pour dix coups de cœur...

 

La vengeance est fatale quand elle dépasse le simple univers des jeux interdits.
"C’était dans le synopsis" Colette Bacro.

Quand son jumeau tombe sous les coups d’un inconnu. La souffrance ne disparaît que lorsque la peur prend le relais.
"Au dernier étage des étoiles" Catherina Viti

L’héritage culturel, le temps, les photos floues, les non-dits, les générations, forment des secrets de famille troublants qui sont souvent une forme de réincarnation.
"Tu reviendras" Dany B

Donner progressivement de l'espace à celui qu’on souhaite faire revivre. Oui, mais à condition de ne pas lui donner sa propre place…
"Cornelia" Max Dougall

La gémellité est parfois vécue secrètement, au plus profond de soi. Et pour de bonnes raisons.
"L’ombre de ma sœur" Nicolaï Drassof 

Quand Janus, le Dieu aux deux visages prend l’habit de la justice ; il la rend selon les règles de l'un, pas de l'autre..
"Janus" Jeanne Mazabraud

Un amour, deux amours, des fleurs de saisons. S’aimer à trois ? Non ce n’est pas possible. Pas cette fois en tout cas.
"Nervalienne" Nila Kazar

Faire tout comme si c’était le dernier jour, c'est peut être le premier jour de la vraie vie. On n’est plus tout à fait soi, ni tout à fait un autre.
Au secours, ma tête se perd ! Cendrine Charrié

La compassion n’a de sens que lorsque qu’on l’applique à soi-même, en prenant la mesure de toute sa propre souffrance.
"Les roses du Vieux-Carré" Barzoï

Connaître son géniteur à 18 ans, c’est un saut. dans le vide... sauf si on vole
"Une si longue punition"  Henriette Delacazes 

Ces morales sont toutes personnelles, je vous laisse le soin de construire les vôtres.

Joli coup de chapeau et sympathiques maximes. Bravo à tous :-)

Publié le 06 Décembre 2016

@Catarina Viti

(:-))

Publié le 23 Octobre 2016

Il serait grand temps que je vous remercie à mon tour. Merci infiniment de cette "mise en avant".

Publié le 16 Octobre 2016

La maxime attribuée aux Roses du Vieux-Carré est la phrase la plus concrète qu'il m'ait été dite. .

Publié le 14 Octobre 2016

@Catarina Viti
Indubitablement : 1. La meilleure manière d’utiliser sa schizophrénie est d’en faire son fond de commerce ou même : La meilleure manière de dissimuler sa schizophrénie est d’en faire son fond de commerce.

Publié le 13 Octobre 2016

Effectivement c'est une façon très intéressante de présenter les nouvelles en question! Concise et efficace.

Publié le 13 Octobre 2016

Merci, pour la phrase qui m'a été destinée et merci aussi pour celles des autres.

Publié le 12 Octobre 2016

Originale comme présentation, j'approuve !

Publié le 12 Octobre 2016