Le secret de Louise

67 pages de Marion Deligny
Le secret de Louise Marion Deligny
Synopsis

Louise Heudebourg est une femme seule, terriblement seule, qui passe ses soirées accrochée aux rideaux de la fenêtre de son salon pour vérifier si ses deux enfants disparus, Bastien et Juliette, ne seraient pas par hasard revenus.
Mais les enfants ne reviennent pas et Louise doit subir les commérages et médisances des villageois de Carentan qui la montrent du doigt et l’appellent « la tondue ». Il est dit, en effet, qu’elle a passé une nuit avec un gradé allemand en 1944.
Louise va avoir une surprise en apprenant que son petit-fils, Jeff, âgé de dix ans, a choisi de vivre chez elle plutôt qu’en centre d’accueil. Elle va peu à peu recréer une cellule familiale, riche de joies et de peines. Mais un drame plane autour d’elle et Jeff n’aura de cesse de dénouer celui-ci.

Publié le 09 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  321 Classement
  87 Lectures 30 jours
  1935 Lectures totales
  +17 Progression
  185 Téléchargement
  13 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Marion Deligny : Je n'ai pas l'honneur d'être parent avec Bertrand Tavernier, malheureusement. Quant à publier, j'hésite à le faire quand je vois les talents qui s'expriment ici ! Mais bon, peut-être un jour... Comme on dit en Suisse : tout de bon !

Publié le 04 Mars 2021

@Bill Tavernier Merci pour votre note généreuse et votre commentaire éclairé. C'est noté pour l'erreur chronologique. Vous avez un lien avec Bertrand que j'admire beaucoup en tant que réalisateur ? Au plaisir de vous lire lorsque vous aurez publié, Marion.

Publié le 04 Mars 2021

@GEORGES F Merci beaucoup pour cette note généreuse et votre commentaire enthousiaste. Je vais lire "La dixième chevelure" avec un intérêt décuplé. Oui, il y a certainement eu de nombreuses tondues... accusées à tort d'avoir frayé avec l'ennemi. Au plaisir d'échanger sur votre roman. Marion.

Publié le 04 Mars 2021
5
Très belle histoire, très bien racontée avec un fil rouge mystère qui tient très bien en haleine. Des personnage attachants et crédibles, dans une époque fidèlement reconstituée. Juste une petite remarque sur les pages 18-19, quand Georges raconte avoir été blessé puis réformé en 1944. Il se dit ensuite qu'il a été 1 an à Carentan en attendant la Libération, il y a donc souci de chronologie, ou alors serait-ce qu'il a d'abord été 1 an à Carentan avant la Libération, engagé peu après puis blessé fin 44 ? Un détail pour une oeuvre magnifique, félicitations pour votre talent !
Publié le 03 Mars 2021
5
@Marion Deligny Excellent! Vous nous offrez ici une troublante fiction adroitement menée et finement écrite. Avec un crescendo qui monte en douceur, gardant bien enveloppé ce mystère datant de 1944 jusqu'à la fin. Une réflexion m'est venue au terme de cette lecture: Combien de ces pauvres femmes "tondues" comme Louise ont connu, à tort, et je dis bien à tort, la stigmatisation et le mépris. Mises injustement et cruellement au ban de la société pour avoir faussement été accusées d'avoir partager la couche de l'occupant Allemand. Ces "Louise", elle furent sans doute nombreuses... Heureusement, votre récit se termine sur une note de fraîcheur et de renouveau pour Louise, son petit-fils Jeff et Georges le garagiste. Par le biais des conversations de Louise et Jeff, vous nous plongez maintes fois, et habilement, au coeur de cette actualité foisonnante de cette fin de décennie des années 1950: La Guerre froide, la rivalité USA-URSS pour la conquête de l'espace, la Guerre d'Algérie, les nouvelles tendances musicales. J'ai bien apprécié. Bref, une lecture que je recommande. (P.-S: Je vois que vous avez ajouté mon roman à votre bibliothèque. Il me tarde de recueillir vos impressions!) Cordialement
Publié le 03 Mars 2021

@Philippe RIBAGNAC : merci beaucoup pour votre critique éclairée. Oui, j'ai bien conscience d'avoir laissé filer certains anachronismes, il faudrait en effet que je corrige tout ça. La survenue du petit-fils est un deus ex machina, je comprends que cela puisse surprendre. Je suis ravie que cette lecture vous ait quand même plu. Au plaisir de vous lire, Marion.

Publié le 29 Janvier 2021

@ Marion Deligny
Ce livre est si finement -et délicieusement- écrit, il ménage si bien son suspense, qu’on pardonne la précipitation de l’autrice à accéder aux moments de bonheur en zappant certaines transitions, ce qui nuit alors un peu à la crédibilité : la survenue du petit-fils inconnu est presque aussitôt intégrée comme la chose la plus naturelle du monde, tout comme la découverte de son aptitude à jouer un beau jour du Chopin en virtuose alors qu’on n’évoquait jusque alors que du pianotage…Idem pour la retrouvaille du (faux) fils prodigue.
Je me suis délecté de la richesse du scénario et de ses rebondissements, de la justesse du vocabulaire et des citations poétiques, ainsi que de la superbe reconstitution historique de la fin des années 50. On joint ainsi l’utile à l’agréable en apprenant beaucoup de choses.
Sur ce dernier point et par pure taquinerie, j’ai quand même relevé un petit anachronisme page 24 : le petit Jeff parle du « jeu des 1000 francs », alors que nous ne sommes encore qu’en 1958, avant l’instauration du nouveau franc. Il aurait donc dû dire : « Cent mille francs par jour » (c’était le nom de ce jeu radiophonique à l’époque). J’ai aussi noté que Robert le Neveu est encore décrit comme maire de Carentan en août 1959 alors que les élections municipales ayant dû entraîner sa chute se sont déroulées dès le mois de mars de cette année-là. Ces détails n’enlèvent bien sûr rien au profond plaisir de lecture que j’ai éprouvé.

Publié le 29 Janvier 2021

@Virginie88 Merci pour votre note et votre commentaire. Je suis contente que ce livre vous ait plu. Au plaisir de vous lire quand vous publierez... Amicalement, Marion.

Publié le 26 Décembre 2020
5
Très bon livre. Cette femme qui réapprend à vivre grâce à son petit fils. Un petit garçon très intelligent, débrouillard et plein de vie. Grâce à lui sa grand mère redécouvre l'amour et retrouve son fils disparu à l'âge de son neveu. Une histoire pleine d'amour, de rebondissements. La réaction des gens qui sont très réel, la méchanceté gratuite mais une grande leçon de vie que nous donne Louise en essayant de garder la tête haute. Ce petit garçon qui adore sa grand mère et qui fait tout se que!il peut pour laver l'honneur de sa grand mère chérie. Et un fils pas très courageux qui vie non loin de sa mère qu'il a abandonné enfant et qui jamais ne prend la défense de celle-ci, bien au contraire aide même à colporter des ragots sur son dos. Et quand la vie de Louise commence à aller vraiment bien, que le bonheur arrive à nouveau dans se vie, elle apprend le jour de son mariage qu'elle vient de perdre à tout jamais sa fille.,mais celui qui en souffrira le plus se sera Jeff son petit-fils .
Publié le 26 Décembre 2020

@WildGoose Chère oie sauvage, merci pour votre commentaire. La maturité (précocité?) de Jeff est voulue, c'est peut-être une erreur de ma part et désolée pour la mise en page qui ne vous convient pas. C'est cette maturité qui autorise ces dialogues qui peuvent paraître soutenus? Merci pour le "beau récit" et les personnages attachants. Au plaisir de vous lire quand vous publierez. Marion

Publié le 15 Décembre 2020

Ahhhh vous n’avez pas pensé à mes yeux quand vous avez opté pour cette mise en page. Dommage ! à part ça, vous avez un beau récit, avec comme cela vous a déjà été dit, de beaux personnages, attachants, qui sortent un peu des sentiers. Mais il y a pour moi une ou deux faiblesses qui mériteraient que vous repassiez sur l’ouvrage… La maturité de Jeff d’abord qui rend la lectrice un peu dubitative ; également des dialogues qu’on a du mal à pouvoir imaginer entre cette mère abandonné et ce cadeau qui lui tombe du ciel. Bref, un roman qui se lit avec fluidité, et qui mériterait à mon avis que ces petites imperfections soient gommées. Bravo et merci de l’avoir mis en lecture gratuite.

Publié le 14 Décembre 2020

@cristy Merci pour ce commentaire flatteur. Au plaisir de vous lire quand vous aurez publié.

Publié le 26 Novembre 2020
5
Une histoire émouvante et des beaux personnages très attachants. Merci pour cette histoire remplie de belles valeurs humaines.
Publié le 26 Novembre 2020

@ArthurBleuet Merci pour ce commentaire et bonne continuation dans l'écriture !

Publié le 25 Novembre 2020

Merci @Kroussar pour ces commentaires. Je suis actuellement plongée dans vos Khmers rouges. A bientôt pour le commentaire.

Publié le 12 Novembre 2020
5
Le début surprend un peu, mais rapidement les personnages nous alpaguent pour ne plus les lâcher. Une belle histoire comme je les aime, avec des personnages attachants, qui vous forcent à marcher dans leurs pas. Un roman très particulier qui mérite d'être lu... Merci pour ce partage.
Publié le 10 Novembre 2020