J’attends plus Madeleine

192 pages de Marc Bonnet
J’attends plus Madeleine Marc Bonnet
Synopsis

À quatre-vingt-onze ans, les nuits de Robert sont toujours perturbées. La routine, l'ordre et la discipline lui ont permis, avec Madeleine, d’être encore autonome. Leur couple n’a pourtant été qu’une série de mésententes, d'incompréhension, de violence. À cause de sa rigidité, leur trois enfants ont rompu tout contact avec lui.
Un matin, Robert constate que Madeleine est morte. Lui qui avait toujours tout maîtrisé, se révèle incapable de gérer cette nouvelle situation. Le comportement de Robert se délabre au rythme de la dégradation du corps de Madeleine.
Le texte s’étale sur quatre jours. Il est étoffé du récit de parents et amis qui racontent comment était Robert, leur relation avec lui ou avec Madeleine. Ces narrations forment une collection de témoignages de défense et d’accusation.

Publié le 17 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  420 Classement
  86 Lectures 30 jours
  276 Lectures totales
  -42 Progression
  15 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Patrick Praton
Je vous remercie infiniment pour votre commentaire très développé. Il est rare d'en lire d'aussi poussés que le vôtre.
Madeleine et Robert n'ont jamais été faits l'un pour l'autre et pourtant ils se sont liés. Robert en a perdu une partie de son côté humain. Il ne l'a gardé que pour Heinrich et quelques autres personnes en dehors de sa femme et de ses enfants, ceux qui lui sont trop proche. Peut-être vous souvenez-vous de l'atmosphère tendu entre Simone Signoret et Jean Gabin dans « Le chat ». Dans un contexte différent, c'est un peu celle que j'ai voulu reproduire. Votre commentaire me porte à croire que j'y suis parvenu.
Encore une fois, merci.

Publié le 23 Décembre 2020
4
On peut dire que c'est l'amour fou et fusionnel entre Robert et Madeleine! On sent tout l'amour qui les unit, cela fait rêver un couple comme celui-ci ou plutôt cela donne envie de rester célibataire jusqu'à la fin de sa vie! Même quand sa femme meurt on ne sent aucune émotion chez Robert, c'est comme si un vieux meuble avait rendu l'âme, c'est terrible! 2 étrangers cohabitant ensemble et ne partageant rien. En plus les personnages qui gravitent autour d’eux, les voisins ne sont pas pas mieux. On parle d’enfants qui ne viennent pas voir leurs parents âgés et qui font le service minimum pour s’en occuper. Après la scène dans laquelle l’homme raconte ses souvenirs de guerre alors qu’il était dans la résistance et qu’il n’osait pas tirer sur des pauvres gamins est touchante et forte car au moins les sentiments humains enfin sont mis en avant. Le fait qu'ils s'écrivent des lettres alors qu'à la guerre c'était des ennemis, forcément c'est fort comme geste. On peut dire qu'il y a de l'émotion dans votre histoire enfin pas toujours surtout lorsqu'on parle de Robert et de Madeleine mais lorsque cette émotion est présente, elle est authentique, touchante et puis en plus vous écrivez bien c'est pour cela que je vous attribue la note de 4, Monsieur. Merci pour cette belle étude de caractère, les protagonistes principaux sont plus que spéciaux et acariâtres mais ils valent le détour, dirons nous.
Publié le 23 Décembre 2020

@Jeanne Bageau
Bonjour Jeanne,
C'est effectivement un roman assez noir et j'avoue avoir beaucoup hésité à le mettre en ligne. Lorsque je l'ai écrit, j'en avais un peu marre de lire que des romans ou "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil".
Des auteurs, des vrais, pas des gribouilleurs comme moi, ont osé aussi s'aventurer dans ce monde démoralisant. Je pense par exemple à Philippe Claudel, si vous avez lu Le rapport Brodeck (je n'ai pas la prétention de me comparer à lui).
Je me permettrais donc de vous contredire : non, vous n'êtes pas une mauvaise lectrice. Vous avez parfaitement ressenti ce livre tel qu'il est : déprimant.
Merci pour votre commentaire.
Je reste désolé de vous avoir gâché un peu le plaisir de lire. Le prochain roman que je mettrai en ligne, début janvier, sera plus gai et optimiste. Promis.

Publié le 21 Décembre 2020

J’imagine que je ne suis pas assez loin de cet épisode de vie pour avoir du mal à avoir du recul sur le sujet. Alors j’avoue, tout m’a semblé trop cafard pour supporter. Ou alors c’est cet environnement qui pèse, encore plus avec le contraste des fêtes qui n’en sont donc pas. Bref, mauvaise lectrice ce soir, désolée !

Publié le 20 Décembre 2020
Marc Bonnet
Biographie

Marc Bonnet est né en Algérie, passe son enfance à Douala (Cameroun) puis en Vendée. Après des études scientifiques à Poitiers et à Hambourg,...


A lire dans les actualités