A table disait ma grand-mère

147 pages de Patrick Le Tiec
A table disait ma grand-mère Patrick Le Tiec
Synopsis

De la Belle Époque à la fin des années quarante, à la plume ou au crayon, l’arrière-grand-mère de l’auteur a rempli ces carnets de recettes jaunis au fil des jours. Les noms évoquent aussi la France d’Hier, « Craquelins de tante Sophie », « Pic de la Mirandole », « Cassoulet de ménage », « Salade Alexandre Dumas » où la saisonnalité des produits existait. Le style a été respecté pour laisser toutes leurs saveurs aux termes choisis qui paraissent un peu désuets à l’époque des « tutos » sur internet. Parfois plus riches qu’aujourd’hui ou beaucoup moins comme cette mayonnaise sans œuf rédigée pendant l’Occupation.
Une recette est comme une partition de musique, il faut la jouer pour qu’elle ne disparaisse pas. Alors, essayez-les, adaptez-les, testez-les.

Publié le 06 Janvier 2023

Les statistiques du livre

  1614 Classement
  36 Lectures 30 jours
  1849 Lectures totales
  -1 Progression
  0 Téléchargement
  4 Bibliothèque
 

"A table disait ma grand-mère" est le "Livre le +" du 20 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Patrick Le Tiec, c’est pour cela qu'il publie ses recettes de cuisine sur monBestSeller.

Publié le 20 Janvier 2023

Ce livre est noté par

7 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Sophia Desliet
@Jean-Jacques Dayries
Merci pour vos commentaires qui me conforte dans le choix que j'ai fait de publier ces recettes. Je vais lire vos ouvrages à mon tour. Si vous le pouvez, envoyez-moi des photos de vos recettes en messages privés.

Publié le 28 Mars 2023

Merci pour cette transcription de votre précieux patrimoine culinaire familial. On est loin des sophistications chichiteuses d'aujourd'hui. On ne pouvait d'ailleurs que respecter les produits et les saisons. La lecture nous plonge dans ces réunions de famille où l'on s'en mettait "plein la lampe" sans aucun remord!
De plus, les recettes ne sont pas difficiles. On peut les épurer un peu pour les moderniser, par exemple éviter de fariner les sauces pour les épaissir, mais je pense qu'il faut les prendre comme telles. Respecter leur histoire.
Dans le livre "Jungle" que je viens de mettre sur le site, vous pourrez voir quelques descriptions de repas modernes au cœur de l'action. Ils ne sont pas si éloignés de ceux de votre famille.
Encore bravo
JJ Dayries

Publié le 21 Mars 2023

@Parthemise33
Merci Parthémise. Heureux que ces recettes vous plaisent

Publié le 09 Février 2023
5
@Patrick Le Tiec FANNY DUMOND a raison, c'est un véritable trésor culinaire que vous présentez à nos papilles. Trésor d'autant plus précieux qu'à la différence de celles de Taillevent, Escoffier, Raymond Oliver and Cie, les recettes de votre aïeule sont parfaitement réalisables. Merci Bisous Merci pour ce partage gastronomique
Publié le 08 Février 2023

@Paula Pons C'est un peu pour ça que j'ai fait ce livre pour que ça ne tombe pas dans l'oubli. Merci de votre commentaire.

Publié le 15 Janvier 2023
5
Qu’est-ce que c’est sympa de partager ce livre, voir ces photos, lire ces recettes est un régal déjà. Merci et merci à votre arrière grand-mère.
Publié le 14 Janvier 2023

@Monique Louicellier Je vous remercie pour votre commentaire. J'ai cherché des photos de l'époque. De mes ancêtres, j'en ai. Des tables, non. Ce n'était pas l'époque de la photo facile. les couverts et les assiettes appartenaient à mon arrière-grand-mère et à ma grand-mère.

@Blanche de Weerdt
Je vous remercie de votre commentaire. Mettre en ligne les recettes hongroises en VO et en français serait bien aussi.

Publié le 12 Janvier 2023

@Patrick Le Tieck, bonjour. Quel plaisir de relire ces vieilles recettes et surtout de voir les fac-similes de votre grand-mère. Je possède un carnet de recettes hongroises écrit à la main et il est toujours plaisant d'en suivre les indications. Une autre époque, une autre vie, un autre rythme. Merci de nous replonger dans une autre vie.

Publié le 12 Janvier 2023
5
@Patrick Le Tiec Bonjour et bonne année ! Comme c'est mon anniversaire aujourd'hui et que j'en suis à ma deuxième crême au chocolat avec le cidre paysan qui a explosé partout, y compris sur mon clavier étanche (ah, ah, j'avais tout prévu !), rompant ainsi tous mes serments de diète et de bon sommeil, car il est quand même 3 h 30 du matin,, et alors même que j'ai tenté fort de résister, car je suis trop grosse, la rupture de la digue n'en étant que plus spectaculaire, péchant par lecture abusive également, ayant vu votre livre co-écrit avec votre arrière-grand-Ma, je ne peux que vous envoyer le max d'étoiles pour vous récompenser de la transmission faite des vaillants efforts aux fourneaux de votre aïeule !!! Chère pinmprenelle que vous embrasserez pour moi... NB : Mais parce qu'avec moi, c'est jamais tout cadeau, pourquoi ne pas prendre le temps de collectionner des photos de de la Belle Epoque, voire celles de préparations maisons à l'ancienne authentiques dans nos campagnes qui y ressembleraient ? Et refaire un autre guide avec l'histoire des gens, leur photo à coté de celles de leurs petites boissons ou préparations fétiches... J'ai la chance d'avoir des amis âgés qui font tout eux-mêmes selon des anciennes recettes et qui ont une cave bien fournie, peut-être en avez-vous aussi près de chez vous ?
Publié le 12 Janvier 2023

@FANNY DUMOND : merci Fanny. Ces recettes sont réellement l'image d'une époque ; les expressions, les décorations à base de rondelles de carottes ou d'oeufs durs..., les ingrédients de saison aussi. J'ai précisé qu'une livre valait 500g car des plus jeunes autour de moi (30 ans et moins) ne le savaient pas.

Publié le 07 Janvier 2023
5
Bonjour@Patrick Le Tiec la cuisinière et gourmande que je suis va noter quelques-unes des recettes de votre arrière-grand-mère. Merci beaucoup de les avoir partagées et, surtout, gardées comme de précieux trésors. Eh oui, une livre, c'est 500 grammes ! Cordialement. Fanny
Publié le 07 Janvier 2023