Petites histoires de lesbiennes

17 pages
Extrait
de Monique Louicellier
Petites histoires de lesbiennes Monique Louicellier
Synopsis

<<Ridicules, inquiétantes, choquantes!>> répondit l'amante à son amie tendrement blottie contre sa poitrine. Elles se regardèrent un long moment dans les yeux et l'amante baissa les paupières, son regard se remplit de malice...
Les deux amoureuses pouffèrent de rire en se rapprochant à nouveau sur le petit banc où elles prirent leurs aises.
L'ange se pencha vers son aimée de l'autre monde et consentit à lui conter des histoires vécues dans son existence passée, dont les souvenirs affleuraient encore à sa mémoire, s'acquittant ainsi du lourd devoir de faire partager à la femme rencontrée après la mort ses expériences passées, de celles qu'elle ne pouvait maîtriser alors...
(NB : Ajout, en cours, de petits tronçons à la ligne à partir de la page 16...)

Publié le 11 Janvier 2023

Les statistiques du livre

  157 Classement
  197 Lectures 30 jours
  2323 Lectures totales
  +21 Progression
  59 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

13 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@MAITREABLA
Veuillez avoir l'obligeance d'effacer de vous-même tous vos messages publicitaires que vous avez posés sous une demi-douzaine de présentations de mes écrits.
Pourquoi ?
Cela me choque que vous utilisiez un espace uniquement réservé aux commentaires de lectrices/lecteurs.
La publicité, la vente et le harcèlement sont bien entendu interdits par les règles de Mon Best-seller que vous avez signées vous-même.
Et encore plus grave, la magie est une pratique faisant appel à l'orgueil humain et aux forces des ténèbres, ceci est aux antipodes de mes valeurs, je vois donc votre intrusion comme beaucoup plus inquiétante qu'une simple attaque opportuniste d'un homme qui veut se faire de l'argent.
Si vous ne supprimez pas ce commentaire, je vous signalerai et votre compte sera supprimé.

Publié le 20 Mars 2024
3
Lecture très agréable. A suivre.
Publié le 16 Février 2024

@Agathe GARRIDO... Merci Agathe. Je vais être obligée de lire trop vite, moi aussi, non mais ! Je plaisante, mais faut dire, mes dettes de lecture commencent à chiffrer.
Bonne nouvelle : une amie qui lit sérieusement, de la 1ère à la dernière page, est en train de vous lire ;)

Publié le 01 Mars 2023
5
Un récit que l'on lit vite, trop vite, grâce à une jolie plume ! Curieuse de ces souvenirs d'enfance, de cette révélation à soi. Au plaisir de lire la suite :)
Publié le 28 Février 2023

@hylarie mlk
Lesbienne vous-même ? En tous cas, le site mon Bestseller a peu d'auteures lesbiennes affichées dans leur biographie ou dans leurs livres...
Vous trouverez des maisons d'édition comme Homoromances par exemple, ou KTM, où on trouve aussi des livres vraiment nuls, avec une faute d'orthographe par phrase et du sexe, encore du sexe, mais pas vraiment lesbien, plutôt inspiré directement d'un porno bas de gamme, donc du lesbien vu par les hommes, donc du pas-lesbien, avec des scenari de merde aussi...
C'est sans doute cela qui plait ?
En cherchant pour vous, je suis tombée là-dessus, 13 maisons d'éditions LetcGBTQIA+++ (moi je suis juste L, et pas du tout queer !).
https://writingtipsoasis.com/fr/maisons-dedition-lgbt/
N'hésitez pas à écrire sur Mon Best Seller, cela n'empêchera pas l'auto-édition et même d'être remarquée par des éditeurs.
Et aussi vous pourrez sympathiser avec de bonnes et bons écrivains et écrivaines ici qui se feront un plaisir de relire vos textes et de vous envoyer des suggestions de corrections.
Il y a des auteurs qui atteignent les sommets et qui pourtant feraient énormément de fautes de grammaire ou d'orthographe, si on le les avaient pas corrigés.
Nous recevons aussi des avis et des suggestions sur la façon dont nous écrivons, ou juste si nos écrits ou notre style ont plu (ou pas), et c'est bien agréable.
Bises !

Publié le 17 Février 2023

@monique Louicellier
bonjour mademoiselle et merci pour votre réponse.
Je suis la depuis peux et je me retrouve un tout petit peu dans certains écris , oui je suis entrain de lire un autre qui m'as l'air toute aussi intéressant , comment je suis tombe sur votre roman c'est parce que je m'intéresse a tout ce qui concerne la communauté lgbt et entre autre actuellement je suis entrain d'écrire j'espère que ce sera aussi agréable et passionnant a lire que les votre …..

Publié le 17 Février 2023

@hylarie mlk.
Bonjour Mademoiselle et merci pour votre commentaire. J'ai vraiment envie de mettre une suite, donc si j'ai un moyen de vous contacter, je vous informerai ou si vous revenez par ici, vous la verrez... Comment êtes-vous tombée sur mon écrit ? Lisez-vous d'autres livres sur le site (plus complets que ce que j'ai publié ici) ? C'est chouette toutes ces lectures, n'est-ce pas ? Et gratuit en plus ! Ecrivez-vous vous-même ? A bientôt ! Monique

Publié le 16 Février 2023
5
interresant comme ;jai grave kiffer meme comme j'aurais aimer que ce soit un peu plus long ......un vrai delice
Publié le 15 Février 2023

La suite après la page 16, écrite une mauvaise nuit, il y a quelques jours, était si nulle quand je l'ai relue, si archi-nulle même, que je l'ai enlevée. Je n'ai pas de souci pour écrire mais en général je relis parfois des mois ou des années plus tard et je corrige ainsi de très nombreuses fois, jusqu'à ce que chaque mot et émotion s'imposent pour ne plus jamais devoir changer.

Publié le 31 Janvier 2023

@David Naim.
Merci ! Faire l'amour avec Besançon, je n'y avais pas pensé ! Il y a des villes qui m'ont davantage touchée, mais pas bête, je n'avais pas pensé à me réorienter de cette manière, au fond beaucoup moins compliquée. Je vais déjà continuer cette biographie bisontine car les histoires attendent mais la nostalgie et l'angoisse, le mal-être me bloquent pour tout, même pour écrire alors que ce n'est pas compliqué pour moi, dès que je suis lançée. J'ai lu un résumé très intéressant d'A mort Aristophane (philosophe grec) mais pas encore trouvé le temps de le lire. Me commenter va m'y forcer, nooooon, et il faudra peut-être que je place un commentaire en deux lignes, dur ? Ah non, j'ai trouvé : très bon roman ^^. A plus !
Cher David, je viens de commencer les deux premières pages attablée dans votre demeure, et j'accroche d'emblée, tant pour l'idée que pour le style... Me reste plus qu'à l'ajouter à ma longue liste de dettes de lecture. Merde alors ! Ah, voilà pourquoi je n'ai plus le temps d'écrire, entre le bois à couper, l'espèce de refuge pour chats à gérer et mon spleen, mon envie de partir dans le sud, et bien entendu l'absence de nanas, sauf en souvenirs qui reviennent bien m'obséder. A quoi je sers ? Pourriez-vous SVP écrire un roman pour solutionner ma vie ? Et pas une corde, un accident... En prenant en compte les chats dont la moitié est à placer...

Publié le 30 Janvier 2023
4
Merci pour ce joli texte. Le choix du lieu, Besançon, est intéressant, j'aurais trouvé intéressant d'en faire un "personnage", il me semble que l'histoire s'y prête.
Publié le 30 Janvier 2023

@Patrick Le Tiec... Merci pour ce gentil commentaire et le temps pris pour lire...
Vous voyez, rien de porno... Bonne remarque sur l'enfance.
Je précise que j'ai trouvé la véritable catégorie et que je vais ajouter la suite.
Ce sont bien des mémoires, donc tout est vrai, pas de fiction, à part la scène au paradis, mais je suis persuadée que c'est ainsi que cela se passera dans le futur.
La Piotte est l'histoire d'une lesbienne âgée bien malmenée (cancer du sein), et encore follement amoureuse d'une femme beaucoup plus jeune qui l'avait larguée, et qui n'était pas moi, capable de me raconter toutes ses passions, de me partager sa solitude et toute son histoire, elle m'avait même demandé de l'écrire un jour, elle décèdera quelques années plus tard, comment, je ne le sais pas, je n'étais plus dans le coin, mais j'ose imaginer là encore la solitude...,
Il y aura ensuite l'avortée, puis l'allongée, et d'autres...
Je pense que je sélectionnerai uniquement les histoires de lesbiennes rencontrées sur la région de Besançon...
Oui, sinon, c'est un traité qu'il faudrait que j'écrive ! Tout cela pour se retrouver seules, moi en tous cas...
D'où l'importance du discernement en amour comme ailleurs, ni louper sa chance, ni se précipiter et puis prier pour que la bonne personne arrive et sinon, eh bien, il reste encore tout ce qui nous attend dans l'au-delà...

Publié le 21 Janvier 2023
5
@Monique Louicellier Vous avez réussi à me faire lire ma première histoire lesbienne. La première histoire est très troublante. On ne sait jamais ce qui se passe dans la tête d'un enfant. Un instant démon puis ange. ça laisse songeur; J'en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l'histoire.
Publié le 21 Janvier 2023

@Lila L
Merci beaucoup Lila et heureuse de vous avoir emmenée dans mes tubulures neurologiques bien altérées, l'espace de quelques lignes. Les prochaines je vous les sers comment, réchauffées, emballées, en tête à tête si vous voulez... Je plaisante.
RDV dans 15 ans ?

Publié le 16 Janvier 2023

Puissant, et doux à la fois, on vous lit à toute vitesse, il y a un rythme, et on aimerait bien en savoir plus, sans trop attendre !

Publié le 15 Janvier 2023

@Rezkallah,
Ah... Je connaissais Wendkuni en burkinabé (le nom du fils d'une grande amie). Au fait, les deux pouces en l'air pour Mr Animaux !!! Trop top génial, même si je dois en finir la lecture !

Publié le 12 Janvier 2023

@Monique Louicellier Rezkallah veut dire don de dieu ;)

Publié le 12 Janvier 2023

@Zoé Florent, Merci ! C'est vrai, ça alors ?
@Rezkallah, Merci ! Il y aura bien d'autres pages, puisque La Piotte n'est pas terminée, à peine introduite, nous ne sommes pas au coeur de notre rencontre et de ce qu'elle aurait aimé faire passer, je crois, comme message à travers mes écrits, elle est décédée depuis et avait toutes les chances d'y passer assez vite. J'ai encore deux histoires bisontines au moins, dont les protagonistes, encore des lesbiennes, n'aimeraient pas qu'elles soient divulguées par contre, mais là aucun moyen de les identifier, elles valent le détour, sombres et pleines d'amour en même temps, unilatéral cette fois, trois je pense et sans doute quatre, mais gardez du temps pour vous, attendez que je lise aussi chez vous !!! Ca va venir... Rezkallah veut-il dire qu'il ne restera guère qu'Allah pour nous pardonner toutes nos errances (je suis bien d'accord avec vous, si c'est le cas...) ?

Publié le 12 Janvier 2023
5
Très jolies, très poétiques, ces quinze premières pages de souvenirs de l'enfance d'abord, lesbiens ensuite. Et plaisant de retrouver la région bisontine où j'ai vécu quatre ans. Une ou deux remarques, mais je t'en ferai part en MP. Merci pour ce nouveau partage ! Michèle
Publié le 12 Janvier 2023
5
J'en prendrais bien encore quinze pages de plus. MO.
Publié le 12 Janvier 2023