L'HOMME QUI N'EXISTAIT PAS

159 pages de Cerise GUY
L'HOMME QUI N'EXISTAIT PAS Cerise GUY
Synopsis

Barberine accepte de revoir un ancien amant qu'elle avait quitté brutalement. Contre toute attente, elle retombe sous son charme. Il l'inonde de mots d'amours, de dessins, de poésies, fables etc. Elle est grisée. Elle vit cette histoire comme la dernière. Elle a passé l'âge de séduire... Elle accepte tout, jusqu'au jour où il la convainc qu'elle a du talent pour écrire, il veut faire une oeuvre commune avec elle. "Personne ne te connais mieux que moi" Elle écrit chapitres après chapitres pour le séduire et le garder. Puis il lui envoie ses chapitres à lui. Mais rien ne colle vraiment. A-t-il un éditeur comme il lui a dit?, Quand jugera-t-il que l'oeuvre est terminée? Elle s'interroge jusqu'à la découverte de sa machination machiavélique. Les vérités finissent toujours par éclater...

Publié le 24 Février 2023

Les statistiques du livre

  3 Classement
  2117 Lectures 30 jours
  13031 Lectures totales
  0 Progression
  1265 Téléchargement
  45 Bibliothèque
 

"L'HOMME QUI N'EXISTAIT PAS" est le "Livre le +" du 10 mars. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Cerise GUY, c’est pour cela qu'elle publie son roman sur monBestSeller.

Publié le 10 Mars 2023

Ce livre est noté par

43 commentaires , 29 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@catherine Snyers. c'est formidable d'échanger sur ce site. Je voulais dire aussi que c'est mon premier roman donc j'ai encore la latitude de progresser.

Publié le 14 Février 2024

@Cerise GUY, C’est très bien de pouvoir échanger nos différents points de vue grâce au site monbestseller. Votre livre est très bien écrit, un bon rythme. Mais non, pour moi tout n’est pas écrit. Chaque roman fait le portrait de SON époque. J’ai l’impression qu’une femme du 21ème siècle, même si elle rêve encore du prince charmant, rebondirait plus vite. Au moment où Barberine essaie de retrouver la forge d’Adolphe, enfin elle devient proactive mais pour trop peu de temps. Cette femme dynamique et très sympathique au début du livre devient idiote, sans empathie à la fin pour cette pauvre dentiste. Ne vous méprenez pas, je vous félicite pour votre travail mais j’essaie de vous faire une critique constructive car je pense que vous avez un réel talent pour décrire les gens.

Publié le 13 Février 2024

@catherine Snyers, je vous remercie pour votre commentaire assez abrupt à vrai dire. Lire en diagonale car vous étiez certaine de la fin? C'est comme si vous aviez lu Anna Karenine ou Madame Bovary en vitesse car vous connaissiez la fin de l'histoire et la fin de leur vie...Je dis ça sans me comparer bien sûr! Je n'ai malheureusement pas le millième du talent de TolstoÎ ou de Flaubert. Les histoires simples sont finalement très difficiles à écrire.: Une femme se fait abuser... Une femme se tue par amour...Tout a déjà été écrit, seule la façon de l'écrire est intéressante.

Publié le 12 Février 2024
5
Sympa à lire mais j'ai lu la fin en diagonale juste pour affirmer ce qui était évident.
Publié le 12 Février 2024
5
Un futur Best seller !
Publié le 08 Février 2024
5
Roman haletant impossible de lâcher le livre . Bravo!!!
Publié le 03 Février 2024
5
SUPER MAGNIFIQUE GRANDE EMOTION D.DESAUTEZ
Publié le 31 Janvier 2024
4
Merci pour ce livre. J'ai eu du mal à le laisser quand le sommeil pointait le bout de son nez. Trop envie de savoir tout ce que Barberine pourrait accepter par "amour" ou plutôt par peur de la solitude. Bravo pour ce premier roman. Deb
Publié le 31 Janvier 2024
5
Un grand bravo pour ce premier roman. C’est très bien écrit, le récit m a tenu en haleine du début à la fin et j avais hâte de retrouver les personnages.
Publié le 29 Janvier 2024
5
Amie de Brisino : Lire très apprécié par son style fluide et dynamique dont le rythme tient en haleine. Les problèmes des personnages sont réalistes et contribuent à l’intérêt du roman. C’est un tour de force d’être parvenu à rédiger un récit avec les seules problématiques psychologiques. Cerise crée un personnage mystérieux et absent dans son écriture puisqu’elle ne lui donne jamais la parole ; sa présence est relatée qu’au travers la transcription de ses échanges avec Barberine. Bison
Publié le 29 Janvier 2024

Chère Cerise Guy, merci pour ce premier roman dont le rythme soutenu m’a tenu en haleine : j’avais hâte de retrouver Barberine le soir !
J’ai eu envie de secouer Barberine face à cet Adolphe que vous réussi à rendre si désagréable. L’écriture est efficace, on ressent bien la vie parisienne de notre héroïne. Les phrases courtes donnent rent le récit énergique. Les différents thèmes sont abordés avec beaucoup de pudeur.
Je ne m’attendais pas à cette fin où vous avez la également su bien cadencer.
Bravo, continuez à écrire pour vous régaler !
Brisino
Bravo

Publié le 27 Janvier 2024

Chère Cerise Guy, merci pour ce premier roman dont le rythme soutenu m’a tenu en haleine : j’avais hâte de retrouver Barberine le soir !
J’ai eu envie de secouer Barberine face à cet Adolphe que vous réussi à rendre si désagréable. L’écriture est efficace, on ressent bien la vie parisienne de notre héroïne. Les phrases courtes donnent rent le récit énergique. Les différents thèmes sont abordés avec beaucoup de pudeur.
Je ne m’attendais pas à cette fin où vous avez la également su bien cadencer.
Bravo, continuez à écrire pour vous régaler !
Brisino
Bravo

Publié le 27 Janvier 2024
5
Sublime
Publié le 25 Janvier 2024
5
Magnifique ! Touchant et instructif. Bonne plume.
Publié le 16 Janvier 2024

@Hélène Nouaille-Degorce. Grand merci pour votre commentaire. Cela me touche énormément. En effet, il y a beaucoup de femmes comme Barberine qui sont prises au piège d'un bonimenteur. La fin est logique en même temps...Mais elle est vivante, elle!

Publié le 03 Janvier 2024

@Emmanuel Quinn. Votre commentaire m'a beaucoup touchée et je vois que vous avez lu le roman avec attention. Et vous avez raison, on est tellement pris par notre histoire que l'on ne voit plus les fautes ou les manques. Alors merci encore de les avoir notés. Je vais illico revoir ma copie! Vous écrivez aussi? Bon début d'année à vous.

Publié le 03 Janvier 2024

@monique Becker. Grand merci pour ce merveilleux commentaire de mon roman. Cela me touche énormément.

Publié le 03 Janvier 2024
5
Je me suis régalée à lire ce roman que j'ai englouti en une journée tellement il est envoutant et prenant. Magnifiquement bien écrit, un style que j'adore et qui vous emporte à la Henning Menkel. Un roman qui me parle ayant été sous l'emprise d'un menteur pathologique. L'emprise est telle que l'on n'est plus capable de discernement et l'auteure le décrit si bien et, elle jongle délicieusement avec les histoires annexes. Bravo Cerise Guy , très belle plume . Monique Becker
Publié le 03 Janvier 2024
5
Bonjour Cerise Guy, Féliciation pour votre roman, écrit avec le cœur l'âme d'une vraie scénariste ;) un point sur lequel je ferai à nouveau référence, car il est aussi celui qui nous lie ;) J'ai adoré cette histoire punchy et assourdissante. Le rythme est volontairement soutenu, ce qui donne à la narration un ton très divertissant. L'utilisation du présent est un choix qui soulève le rythme du récit, il est presque raconté comme un scénario d'ailleurs, ça m'a amusé. Des phrases courtes et efficaces, en tant que lecteur, c'est particulièrement appréciable. L'histoire m'a emporté également. On sent qu'il y a une grande maîtrise de la construction des leviers narratifs, et même si les lecteurs les plus avisés anticipent la conclusion, je trouve qu'elle est amenée avec beaucoup d'élégance et de soin. Elle donne à réfléchir. Ma seule observation serait peut-être sur un travail de relecture. Je sais que parfois on est trop impliqué personnellement dans son roman et qu'on ne dispose pas du recul nécessaire pour sa relecture. Je vous encourage à le soumettre à un œil extérieur pour "debunker" les petites coquilles qui s'y trouveraient, et qui pourraient sortir le lecteur du récit. Je prends comme exemple votre première page, ou l'on trouve "la journée été terriblement ennuyeuse" au lieu de "était" / "sauf qu'il n'y eu à régler" (j'imagine qu'il manque la négation), ou encore "location par chères" au lieu de "pas chères". Ce n'est pas grand-chose, mais je crois qu'il faut y être vigilant. Votre histoire est tellement captivante qu'elle mérite qu'on y prête attention ;) Mention spéciale aux noms de vos personnages, très originaux : Barberine (babar), Tantelé, Dalia ou même Adolphe, contrebalancé avec des prénoms plus classiques comme Robert ou Simone. J'ai trouvé ça très cool d'avoir des personnages très identifiables. Plein de belles choses pour la suite de vos écrits, qu'ils soient télévisuels, cinématographiques, ou bien simplement littéraires :) Au plaisir.
Publié le 07 Décembre 2023
5
Un vrai beau roman, bien dans l'air du temps, qui décrit la descente aux enfers d'une femme avide d'amour tombée dans les griffes d'un menteur psychologique qui l'ensorcelle, lui redonne le goût du merveilleux puis la condamne à l'attente sans fin avant la démolition finale. Le style enlevé, la multiplicité des personnages tellement complexes qu'ils en deviennent vrais, les allusions à la danse, ce langage du silence, tout dans ce récit extrêmement bien construit nous entraîne, même si malheureusement la chute est prévisible pour les lectrices (et lecteurs) qui auront déjà été victimes de ces pathétiques baratineurs-prédateurs.
Publié le 22 Novembre 2023

J'ai passé un bon moment en lisant cette oeuvre, merci !

Publié le 07 Novembre 2023

J'ai passé un bon moment en lisant cette oeuvre, merci !

Publié le 07 Novembre 2023

@Merci Fred75, d'avoir lu ce roman. Je comprends parfaitement votre indigestion de ce genre de sujet. Mais dans celui-ci, il est plutôt question d'une usurpation, d'un vol d'identité, et de duplicité. Un manipulation assez machiavélique en fait...Le prochain livre traitera d'un autre sujet, je vous le promets!

Publié le 05 Octobre 2023
3
D'abord je remercie l'auteur pour le partage et le moment de lecture qui en a résulté même si c'est une déception relative.... Après tant de commentaires élogieux, le thème ne me tentait qu'à demi mais je me suis lancé, conscient que c'est avant tout le traitement que l'auteur fait d'une idée qui fait la qualité du roman. Alors bien sûr le style est simple et accessible (peut-être un peu trop même....), le roman est bref et se lit sans difficulté ni déplaisir.... Pour le reste, et en particulier le personnage plus que rebattu du pervers narcissique, de grâce.... Ce vilain bonhomme, ses relations et ses défauts, dont je ne discute pas, court les unes des magazines et les discussions de psychologie de comptoir depuis deux ou trois ans. Une véritable indigestion... Qu'on le laisse un peu dormir et que le roman nous propose un peu plus d'originalité plutôt que de s'emparer des dernières tendances à la mode...
Publié le 02 Octobre 2023

@F-M.jung. Votre commentaire sur le roman: L'homme qui n'existait pas, m'a intriguée, je n'ai pas compris, de suite, qu'il vous avait bousculée. Oui, les femmes sont capables d'encaisser des aberrations et des aberrances pour ne pas vouloir être libres mais être en permanence sous le regard d'un homme.. Certaines se plaisent à être maltraitées, c'est le sujet du roman. C'est cette absence de respect de soi-même qui m'a poussée à écrire cette histoire. Barberine s'en sort ( enfin, on ne sait pas trop...) , mais combien d'autres restent anéanties... Merci encore de l'avoir lue!

Publié le 04 Septembre 2023

@Dominique Antonniazza. Vous me faites un plaisir immense au moment même où j'étais dans la grande incertitude quant à la qualité de mon roman. Vous me rassurez. Mille mercissssssssssssssss. Il est vrai que j'ai des commentaires élogieux d'autres lecteurs de MonBestSeller.com mais l'idée que tous les éditeurs ne vous répondent jamais, me laisse penser qu'il n'est pas si intéressant que ça , or il parle à de nombreuses femmes! Merci encore et à toutes les personnes qui l'ont déjà lu.

Publié le 04 Septembre 2023
5
J'ai dévoré ce livre, avec une envie folle de connaître la fin. Très belle écriture, bravo et merci pour ce bon moment passé à vous lire.
Publié le 03 Septembre 2023

@Cerise Guy
J’ai lu votre histoire quasi en apnée. Enfin terminée ! je respire à nouveau. Barberine est la femme conforme aux attendus ancestraux de notre société occidentale dont il est fort difficile de se dégager. Le fond est absent, prime la forme. Être belle, avoir le constant souci de l’apparence ; vêtement surtout chic ; maquillage ; peur de vieillir ; poids maîtrisé ; misogynie intégrée ; immaturité et absence de conscience quand la séduction s’en mêle, un jour mon prince viendra… pathétique. L’angoisse d’être seule au point de ne pas mettre en doute les propos ahurissants du soi-disant compagnon. Certes celui-ci est pervers, manipulateur et menteur. Il trouve si bien la faille de cette femme, qui pourtant n’en est pas à sa première expérience, et s’engouffre. Elle demeure béante jusqu’au bout. C’est terriblement triste. Bravo pour ce portrait sans fard, à la limite du supportable.

Publié le 25 Juillet 2023
1
Elle doit absolument trouver une façon de se rattraper mais rien n est jamais aussi simple sur scène comme a la vie
Publié le 24 Juillet 2023

@ maria B. et @sophie Barjac, @kate olivier et @WahabouSabigoura
vos commentaires m'ont beaucoup touchée et je vous remercie pour votre lecture attentive. C'est très encourageant. Bel été et pardon pour le retard de ma réponse...

Publié le 15 Juillet 2023

@ maria B. et @sophie Barjac, @kate olivier et @WahabouSabigoura
vos commentaires m'ont beaucoup touchée et je vous remercie pour votre lecture attentive. C'est très encourageant. Bel été et pardon pour le retard de ma réponse...

Publié le 15 Juillet 2023

Roman lu d'une traite. Je crois que beaucoup de femmes ont eu affaire à un pervers narcissique à un moment donné de leur existence. Il faut être vulnérable pour attirer les profiteurs en tous genres. J'ai été happée par le récit, je me doutais bien que l'héroïne finirait par découvrir la supercherie, mais je voulais savoir de quelle manière et comment elle réagirait. Bravo à l'auteure !

Publié le 28 Juin 2023
5
"L'Homme qui n'existait pas" de Cerise Guy : Je l'ai lu d'une traite. La construction du livre est fluide. Il pourrait très bien être transposé au cinéma. J'ai été happé par le suspense de cette relation. Les rebondissements sont un vrai bonheur de lectrice. On ne sait jamais ce qui va arrivé. J'ai été tenue en haleine d'un bout à l'autre du livre. Cerise Guy a réussi un livre bourré d'émotions, d'attentes, de rebondissements, d'espoir, de vie et de ... Je ne vous en dit pas plus. Je vous laisse découvrir. Ce que je veux dire; c'est que Cerise Guy a beaucoup de talent. Sophie Barjac
Publié le 23 Juin 2023
5
Wouah ! J'avais hâte d'arriver au bout du roman, je ne suis pas déçue, je l'ai littéralement dévoré ! "La bougie n'éclaire que celui qui la porte", comme c'est vrai. L'entourage de Barberine a tout de suite cerné le "bonhomme", sauf elle, l'amour est aveugle. On devine dès la première page qu'elle est entre les mains griffues d'un manipulateur, pervers et menteur, je me demandais comment elle allait s'en sortir... Merci pour ce bon moment de lecture
Publié le 09 Juin 2023

⭐⭐⭐⭐⭐

@Cerise GUY

Un bel et contraste harmonie ; vous, sachant conduire l'histoire d'amour de Robert et de Tantélé qui semble se confondre au néant et de celui de Barbeline et d'Adolphe qui renaît et semble très agréable à vivre

Belle romance !!!

Publié le 06 Juin 2023
5
Quelle merveille! Cerise Guy a une plume fabuleuse. On se sent completement investi dans ce roman. Les personnages sont ecrits avec une justesse incroyable. On s'attache a tous, parfois, plus aux personnages secondaires que Barbarine. Le rythme est bon, l'histoire prenante et la fin vous coupe le souffle. A lire absolument
Publié le 05 Juin 2023

Bravo pour ce livre envoûtant, on est pris au piège car on dévore pour savoir la fin : tout simplement captivant! Bravo Cerise.
Très pratique ce site pour reprendre la lecture dans toutes les circonstances de la vie où l'on doit attendre.. j'ai plusieurs fois loupé ma sortie de métro à cause de ce roman.. Bravooo à l'autrice Cerise Guy !
PS je n'arrive pas à mettre ma note : ça ne fonctionne pas : pour moi 5 étoiles!

Publié le 30 Mai 2023

Bravo pour ce livre envoûtant, on est pris au piège car on dévore pour savoir la fin : tout simplement captivant! Bravo Cerise.
Très pratique ce site pour reprendre la lecture dans toutes les circonstances de la vie où l'on doit attendre.. j'ai plusieurs fois loupé ma sortie de métro à cause de ce roman.. Bravooo à l'autrice Cerise Guy !
PS je n'arrive pas à mettre ma note : ça ne fonctionne pas : pour moi 5 étoiles!

Publié le 30 Mai 2023

Bravo pour ce livre envoûtant, on est pris au piège car on dévore pour savoir la fin : tout simplement captivant! Bravo Cerise.
Très pratique ce site pour reprendre la lecture dans toutes les circonstances de la vie où l'on doit attendre.. j'ai plusieurs fois loupé ma sortie de métro à cause de ce roman.. Bravooo à l'autrice Cerise Guy !

Publié le 30 Mai 2023

Tient en haleine "oblige" à vouloir bouger ! Bravo !

Publié le 12 Mai 2023
4
Belle histoire, avec ce qu'il faut de suspense pour avoir envie d'aller au bout .
Publié le 19 Avril 2023

@sariel
@domi65
@leo2puto
@olivier Ridet
@Marie LJ
Mercis à vous qui avaient lu ce roman et qui avaient suivi le calvaire de cette pauvre Barberine prise au piège de cet Adophe, créature nocive, qui, on s'en doute, va continuer à ensorceller...

Publié le 18 Avril 2023

Sariel@gmail.com
Une belle écriture…du talent
Barberine pris au piège de cet homme pervers narcissique…je n’aurais pas envie de le rencontrer
Mais elle est amoureuse
Du suspens …..
J.attends le prochain Cerise

Publié le 17 Avril 2023
5
J'ai dévoré votre roman, très bien écrit, on vit vraiment l'histoire avec Barberine, qu'on a envie de secouer pour qu'elle ouvre les yeux! L'amour qui rend aveugle et sourd, vaste sujet. J'aurais voulu qu'elles se vengent toutes les deux!
Publié le 17 Avril 2023
5
Leo2puto je me suis régalé du début à la fin aussi tragique soit-elle ! quelle belle écriture ! difficile de ne pas vivre en même temps que Barberine ! Ce roman est une drogue on entre très vite dans l’histoire et on. ne peut plus s’en passer pour suivre Barberine j’avais l’impression que j’étais au cinéma et que je regardais un film d’amour Les images defilaient naturellement ou peut-être que j’étais dans le salon de l’auteur à l’écouter silencieument , me raconter sa dernière déconvenue amoureuse Sacré Aldophe! combien sont ils sur cette planète ? Bravo Cerise je recommanderai à mes amis, ce bon moment passé avec ce roman
Publié le 13 Avril 2023

Tout simplement magnifique.

Publié le 13 Avril 2023

J'ai infiniment aimé ce roman de Cerise Guy pour l'originalité de son inspiration, son habile construction, son style alerte et efficace, et qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Publié le 12 Avril 2023
5
Un roman prenant, que je conseille aux lecteurs aguerris comme aux novices tant il est agréable à lire. Barberine est un personnage attachant, auquel on peut s'identifier et avec qui on partage les émotions. C'est un roman fantastique qui devrait plaire à votre table de chevet ! Bravo
Publié le 11 Avril 2023

je me suis régalé du début à la fin aussi tragique soit-elle !
quelle belle écriture ! difficile de ne pas vivre en même temps que Barberine !
Ce roman est une drogue on entre très vite dans l’histoire et on. ne peut plus s’en passer pour suivre Barberine
j’avais l’impression que j’étais au cinéma et que je regardais un film d’amour
Les images defilaient naturellement ou peut-être que j’étais dans le salon de l’auteur à l’écouter silencieument , me raconter sa dernière déconvenue amoureuse
Sacré Aldophe! combien sont ils sur cette planète ?

Bravo Cerise
je recommanderai à mes amis, ce bon moment passé avec ce roman «

Publié le 10 Avril 2023

@Betteke. Merci pour votre lecture et votre commentaire.! Barberine pour échapper à sa solitude, se laisse piéger par un prestidigitateur. Entre espoir et torture.

Publié le 10 Avril 2023

@pascale tango, grand merci pour votre lecture et votre commentaire enthousiaste.

Publié le 10 Avril 2023

Ce roman m’a tenu en haleine du début jusqu’à cette fin surprenante. Quel final ! Félicitations Cerise

Publié le 09 Avril 2023
5
On suit Barberine avec palpitation dans sa course folle pour retrouver ses rêves et croire qu'ils seront réalité. Très beau roman.
Publié le 04 Avril 2023

@Jean-Jacques Dayries Votre commentaire sur le roman et sur Iddu me font extrêmement plaisir car l'histoire de Iddu est si dingo que je ne pensais pas que les lecteurs la liraient vraiment, mais feraient l'impasse. Alors Bravo à vous!

Publié le 30 Mars 2023

@Abdelkader Talbi, merci d'avoir lu et de me dire que vous avez été surpris par la toute fin. Pour Iddu, je note que cela ne vous a pas distrait de l'histoire. Cette histoire est si étrange... Ca me touche. Grand Merci!

Publié le 30 Mars 2023

belle histoire menée par une main d'artiste professionnel, notamment la fin
Les extrait sur IDDU sont de haut niveau
Merci et bonne continuation

Publié le 28 Mars 2023

@Cerise GUY
Merci pour cette histoire très bien enlevée. Le fantasme du prince charmant à tout âge aura encore frappé. J'aime beaucoup Iddu qui est tout à fait surréaliste, et inattendu. Bravo.
JJ Dayries

Publié le 28 Mars 2023

@Sarah Pep's . Merci pour votre lecture et par votre compréhension de cette histoire invraisemblable! Suis très touchée.

Publié le 24 Mars 2023
5
Pervers narcissique, bipolaire, escroquerie morale... ces thèmes sont à la mode. Mais la manière dont l'héroïne avance, sympathique, pas née de la dernière pluie et tombe dans ces gouffres de mensonges est bien menée. La vérité et le mensonge dansent un ballet bien étrange
Publié le 24 Mars 2023
5
C'est un excellent livre sur l'illusion, ce désir tellement puissant qu'il fait perdre tout esprit critique ! Prenant et très bien écrit. Mais pouvons-nous vraiment jeter la pierre aux mythomanes, car écrire n'est-ce point entretenir sa mythomanie ?
Publié le 21 Mars 2023
5
N’essayez pas de renouer avec un ancien amant, s’il y a eu une rupture, il y a surement une raison ! Le livre de Cerise Guy nous rappelle qu’il faut s’éloigner des toxiques pervers. On est sidéré par cette histoire tout d’abord exaltante puis qui devient terrifiante et dont le dénouement nous fait du mal et du bien. C’est très bien tourné, on se plait avancer dans la lecture jusqu’à la fin, surtout jusqu’à la fin. De beaux personnages attachants, on a l’impression de les connaître ou reconnaître. Et un style direct, élégant, de belles tournures.
Publié le 17 Mars 2023

☆☆☆☆☆

Publié le 17 Mars 2023

@anne miccichè.
Merci Anne Miccichè pour votre lecture et votre commentaire. J'ai cherché à raconter une histoire d'ensorcellement; ll est vrai que le style est pour moi primordial ( toutes les histoires ont déjà été racontées) , mais c'est la façon de la raconter qui en fait la saveur. Pas question de pathos, de sinistrose, mais de l'humour pour mon héroïne qui cherche à se sortir de cette " prison", aidée par tous les personnages secondaires qui peuplent le roman et qui sont très attachants. Encore merci!

Publié le 17 Mars 2023

Une passion qui joue de mauvais tours malgré tous les signaux qui font présager l' entourloupe mais notre héroine ne veut ni voir ni entendre...bien ficelé, bien écrit avec de jolies expresssions

Publié le 17 Mars 2023

@pelo. Les histoires d'amour envahissent la littérature. La plupart des écrivains n'écrivent que sur ce thème. Mais où trouver l'originalité? Chaque histoire, chaque rencontre amoureuse débouchent sur des conflits au fil de l'écriture. Ici, j'ai raconté un début enthousiasmant pour finir avec la plus minable des révélations. Barberine est sortie indemne, mais pas tout à fait... Il a laissé une autre victime à terre. Fallait-il qu'elle la prévienne? Encore merci pour votre commentaire!

Publié le 14 Mars 2023

@cecile labate. Votre commentaire m'a beaucoup plu d'autant que vous parlez de mes personnages secondaires: Robert, Dalia, Piotr et curieusement ce sont leurs passages dans le roman qui m'ont donnée beaucoup de plaisir à écrire. Je les ai aimés avec une grande tendresse. Et merci de l'avoir remarqué.

Publié le 14 Mars 2023

@christine RRR; votre commentaire m'a beaucoup touchée. J'ai raconté cette histoire particulière mais qui peut se confondre avec d'autres. On n'est jamais à l'abri de rencontrer un dingue, un pervers, un cynique, un malfaisant, ou même un criminel. Ici, ce n'est qu'un voleur d' âme. Heureusement que mon héroïne a de la ressource et qu'elle a compris qu'elle avait aimé un homme qui n'existait pas ! Encore merci pour votre lecture.

Publié le 14 Mars 2023

@agostini francois- xavier. Grands mercis pour vos 5 étoiles! Et dire que vous retrouvez un peu d'Oscar Wild et de Barbey d'Aurevilly me touche énormément car ce sont des auteurs magiques pour moi et très inspirants. Je les lis et les relis sans cesse. Encore merci.

Publié le 14 Mars 2023
5
Bonjour 5 étoiles bien sûr, un style propre à vous, où, néanmoins je retrouve un peu D'Oscar Wilde, de Barbey d'Aurevilly, continuez. En attendant bonne lecture à tous les auteurs/ autrices libres comme vous et moi sur Monbestseller.com
Publié le 14 Mars 2023
5
Merci pour ce récit d'une relation toxique, beaucoup de femmes reconnaitront des moments vécus. Nous les femmes devons nous entraider pour reconnaître dès les premiers signes ce genre de relations et fuir d'elles ! J'ai beaucoup aimé aussi toutes les petites histoires et personnages secondaires autour de la trame principale. Bravo !
Publié le 11 Mars 2023
4
On ne se lasse pas des histoires d’amour quand elles sont racontées avec finesse, cette part de mystère qui les rend irrémédiablement attirantes, ces drames, ou ces peines, qui rodent, qu’on ne sent jamais très loin, ces hauts et bas, on croit deviner, on imagine. Pas forcément le meilleur ! Comment ne pas comprendre trop vite qu’elle est "captive d’un subtil et cruel tortionnaire" ? On connaît l’issue, si évidente. Mais la votre est pire ! d’ailleurs, sans rien dévoiler, presque décevante. Pour plagier un peu vos mots, pourquoi nos yeux s’arrêtent-ils sur cette histoire et pas une autre ? La manière de la faire vivre, de la rendre vraie, de faire que l’on ne résiste pas à s’identifier un peu. La manière de parler de l’émotion, des émotions, la pudeur, ou au contraire et son côté dramatique. Quant à votre manière d’écrire, c’est simple, direct, sans effets, on est dedans, on s’identifie à vos personnages, et j’ai aimé leurs rapports entre eux. Il y a de très beaux moments, avec Robert au RSA, avec Dalia. Bravo pour cette histoire où le tragique rode sans cesse.
Publié le 07 Mars 2023

Beaucoup d'amour comme j'aime... Au travers de votre récit attendrissant et tendre , vous montrez bien comment l'amour peut nous transporter et nous faire pousser des ailes comme il peut nous faire du mal.

Publié le 02 Mars 2023