Alix Cordouan
Biographie

Écrire un nouveau roman revient à jeter mon sac sur le pont d’un bateau et à larguer les amarres. Si tout va bien, j’aborderai un autre rivage pour y planter le point final de mon histoire.
De ces voyages, je ne me lasse pas et je rembarquerai à la prochaine occasion sur n’importe quelle « coquille de noix ».

Alix Cordouan a noté ces livres

5
@VAY Céline C’est un extrait prometteur qui dissimule encore la tournure que prendra le récit, même si l’on devine qu’il ne sera pas exempt de passion. Il y a aussi les secrets détenus par l’écrivain et l’usage qu’il compte en faire et qui entretiennent le suspens. Le décor est planté et l’on a bien entendu envie de lire la suite de ce roman qui s’annonce original et passionnant.
Publié le 20 Juin 2018
5
@Ben Danira Remarquable. Enfin une écriture cash, sobre, qui ne s'encombre pas de fioritures inutiles. Description réaliste d'un monde sans concessions servie par des personnages crédibles et des dialogues tirés au cordeau, que demander de plus ? C'est un modèle dont certains auteurs de polars connus pourraient s'inspirer... Dommage que votre couverture soit si éloignée du contenu de votre livre, je pense que c'est un frein à sa lecture, mais ce n'est qu'une opinion personnelle qui n'entame évidemment pas la qualité de ce roman.
Publié le 18 Juin 2018
5
@Marie D En partant de l’angoisse de la page blanche que tous les auteurs, impliqués dans le système de l’édition, ont un jour dû connaître, vous développez une passionnante histoire pleine de rebondissements. C’est aussi la naissance d’un amour et de ses tourments servis par une écriture juste et sensible. Les dialogues, empreints de naturel, ajoutent à ce roman original une touche d’authenticité qui met le lecteur en empathie avec vos attachants personnages. C’est très réussi. Félicitations.
Publié le 29 Mai 2018
5
@cloclo CARRON Chouettes descriptions, belles illustrations assaisonnées d'un peu d'argot comme on l'aime, on en redemande. Et puis derrière l'enquête il y a l'histoire, la vraie, celle que l'on oublie de fourrer dans la tête de nos chers bambins pour ne pas risquer de les traumatiser... Quant aux noms propres, c'est du relevé, du soigné, ça virtuose. Une mention spéciale quand même pour BURNEMAUVE, même si Pierre Dac en est l'auteur vous n'avez pas démérité. Merci de nous apporter un peu d'air, on en manque singulièrement.
Publié le 27 Mai 2018
5
@Philippe Clausel Très intéressant témoignage de votre père que vous nous transmettez. Il nous plonge dans la vie quotidienne d'un fonctionnaire français en Afrique de l'après-guerre et l'authenticité incontestable de ce récit est passionnante. On rêverait de broder sur cette trame réaliste un roman épique. Merci de nous faire partager ce document.
Publié le 26 Mai 2018

Pages

monBlog

Retrouver mon actualité

LA FILLE DE L'AUTRE, prix des lecteurs mBS 2018, est actuellement distribué par FRANCE LOISIRS sous le titre : LA FILLE D'UNE AUTRE. L'édition nationale par les éditions TOHUBOHU aura lieu en janvier 2020.

A lire dans les actualités