Catarina Viti
Biographie

En 2020 je serai lectrice et non plus auteur sur le site.
Je lirai principalement des textes courts, en raison de mes disponibilités réduites.
Je ne noterai pas, c'est un choix.

Vous pouvez être informés de mes activités littéraires en allant sur mon site https://catarinaviti.com/ ou sur FB.
Adieu Amériques, mon dernier roman, est édité chez Les Presses Littéraires.

Catarina Viti a publié

Catarina Viti a noté ces livres

5
Après "Le Parfum de l’Hellébore", Cathy nous revient avec un livre tout en sensibilité, découpé comme une véritable enquête que n’aurait pas dédaignée Jane Marple. Fidèle à son inclination pour le style épistolaire (elle aurait tord de s’en priver, car elle y excelle), Cathy brode un scénario de lettre en lettre, au fil des pages. Comme l'un de ses personnages, elle nous convie à "l’ouverture d’un magasin de souvenirs" dont on découvre les trésors par petites touches, comme on découvrirait un tableau pointilliste : un détail après l’autre, puis dans son ensemble quand la caméra prenant du recul finit par nous délivrer le sens de l’histoire. Une histoire qui apparaît progressivement comme un motif sur papier photo argentique plongé dans un bain de révélateur. Une histoire faite de "grandes passions et d’occasions ratées" et tout entière soutenue par "la fragilité des instants parfaits". Lire des lettres qui ont le parfum de l’encre et du papier à notre époque électronique est une gageure qui fait du bien. "J’ai choisi de vivre en marge de cette quête de rentabilité du temps." Écrit un des personnages. "C’est pourquoi je n’échange avec mes amis que par courriers, espérant donner ainsi plus de valeur à des phrases qui s’attarderont après moi". Décidément, Cathy sait comment nous combler.
Publié le 13 Janvier 2019

Pages