federer36

federer36 a noté ces livres

4
Extrait qui montre avec une certaine lucidité et une triste réalité, les magouilles de certains élus, leur cynisme, tous les moyens sont bons pour parvenir à leur fin. Ils sont prêts à toutes les compromissions possibles et imaginables pour servir leurs intérêts personnels et se fiche éperdument de l’intérêt général. Ce roman ne redore pas l’image des politiques. Face à cela, des individus se battent pour défendre leurs commerces et font preuve de solidarité les uns avec les autres. La vieille auberge tenue par Mac Jack Campbell est un lieu symbolique, chargé en histoire où les habitants aiment se retrouver, un lieu qui crée du lien social et ils ont raison de vouloir le préserver. Certains projets immobiliers dénaturent des lieux de la ville, lieux qui pourtant font la beauté historique d’une ville. Sur la forme j’ai trouvé agréable de lire un texte séparé entre 2 colonnes et qu’est-ce que cela change la vie de lire un beau texte avec un très bon Français ! Je n'étais pas loin de vous mettre la note de 5.
Publié le 22 Mai 2019
4
Pour reprendre les mots du commentaire de Loulou PF, le récit est très distrayant et très dépaysant car on a le sentiment de faire un retour vers le passé et de revenir à l’époque de la Préhistoire. Cela a un côté plus que plaisant car l’homme avec un grand H se recentre sur l’essentiel, il est à nouveau au contact de la nature et mène une vie équilibrée et saine en se débarrassant de tout le superflu que notre civilisation a imposé à la communauté humaine. J’aime beaucoup la scène où Katharyna et Gunther se déshabillent et se mettent entièrement nus pour plonger dans la rivière alors qu’ils se connaissent à peine. Je ne suis pas forcément un adepte du naturisme mais dans ce cas précis je trouve qu’il est formidable de pouvoir se mettre totalement à nu devant une personne que l’on connaît à peine comme si on était libéré du jugement de l’autre qui est malheureusement si présent dans nos sociétés contemporaines. Dans cette histoire ils vivent d’amour et d’eau fraîche, ils chassent pour se nourrir et cela les rend totalement heureux !J’ai adoré la 1ère image du livre moi qui ai toujours rêvé de faire du canoé kayak dans les cascades. La fin du livre est également formidable lorsqu’on voit cette communauté s’organiser et mettre leurs compétences au service de celle-ci pour vivre ensemble au contact de la nature et des animaux. J'aurais peut-être mis 5 si le récit avait été plus long.
Publié le 28 Avril 2019
4
J’ai trouvé l’ensemble très distrayant, l’histoire est accrocheuse, j’avais l’impression d’être devant une bonne série TV, un programme divertissant de qualité. Moi qui ai toujours été fasciné par le monde du haut niveau sportif, cette histoire ne pouvait que retenir mon attention! Julie et son entraîneur sont deux personnalités droites, bienveillantes honnêtes, ils inspirent la sympathie. Toutefois j’ai été déçu par l’issue finale, je n’ai pas trouvé la fin crédible. Le père qui se barre et qui se conduit comme le pire des salauds en abandonnant sa famille et en la laissant faire face à d’importantes difficultés financières et puis pris de remords, réapparaît un beau jour après une longue absence et promet à nouveau de subvenir aux besoins de sa famille… Tout cela est digne d’un conte de fées mais n’est pas très plausible. C’est la seule critique que je permettrai de faire à votre roman. Bonne continuation à vous.
Publié le 30 Mars 2019
5
Les vers sont très bien écrits, harmonieux, il y a sans doute beaucoup de travail derrière donc bravo pour celui-ci! L'usage d'expressions d'autrefois m'a bien plu, comme de mémoire si je ne me trompe pas"trouver chaussure à son pied". Des poèmes touchants et sentimentaux comme celui sur la belle Hélène. Mention spéciale pour le poème" délaissées", qui en dit long sur le mal de notre époque selon moi avec les jeunes qui sont rivés sur leurs portables oubliant les êtres humains les entourant. Sympa les dessins qu'on trouve en bas des poèmes, cela donne une touche artistique intéressante aux textes. Merci pour ce beau partage!
Publié le 21 Mars 2019
4
Même si je ne suis pas spécialiste de ces questions, je suis d’accord pour dire que la science et la religion en générale sont devenues très dogmatiques. Moi aussi j’ai entendu des récits de personnes qui étaient dans le coma, qui ont eu le sentiment de passer par un tunnel et de voir au bout de celui-ci une lumière avant que leur conscience revienne sur terre. Cela serait en effet formidable quand on meurt d’être accueilli par des proches décèdés qui apparaîtraient au milieu d’une grande lumière. J’ai envie de croire à cette hypothèse! Il y-a certains passages que j'ai bien aimés qui sont bien pensés de la part de l'auteur: "Un partage sans échange ressemblerait alors à une thèse sans antithèse et dont on ne pourrait construire la synthèse". C'est vrai! "Ce n’est pas parce qu’une chose est invisible qu’elle n’existe pas". Tout à fait d'accord avec l'auteur! Récit qui m'a donné la pêche car celui-ci transmet de l'optimisme et des idées positives au lecteur. On sent qu'il y-a du travail derrière cet essai, il y-a de la réflexion, des bonnes questions sont posées, le tout est bien bien vu de la part de l'auteur. Merci à vous pour ce partage.
Publié le 14 Mars 2019

Pages