Laure Avedian
Biographie

Passionnée de mots depuis l'enfance, l'idée d'écriture est restée enfouie jusqu'à la crise de la quarantaine... Alors patiemment, en parallèle de mon métier d'ingénieur sidérurgiste (univers bien éloigné de la littérature, s'il en est...) et de ma vie de maman de deux adolescents, j'ai tenté d'assouvir ce rêve de gosse.
Merci à tous ceux qui prendront le temps de me lire de m'accorder quelques instants supplémentaires en me laissant un commentaire : positif ou critique, j'y serai sensible car ce sera l'occasion de faire progresser mon texte.

Laure Avedian a noté ces livres

5
Merci pour ce partage : votre étude comparée des temps de la narration tombe à pic ! Sans trop y penser, j'ai écrit mon premier roman au passé simple. Sur une judicieuse suggestion de @Michel Canal, je fais des tests en réécrivant certains passages au présent et constate avec bonheur combien cela change la tonalité du récit. Je n'ai pas encore vraiment décidé de ce que je vais retenir au final... En tous cas, j'espère que beaucoup de primo-écrivains liront votre texte : cela leur permettra de se poser les bonnes questions avant de commencer, ce que je n'ai pas fait !!!
Publié le 15 Février 2019
5
@Catarina Viti, J'ai adoré votre plume, tellement affûtée, tellement poétique, mais sans ostentation : quelle maîtrise ! J'ai été happée par cette atmosphère étrange. Comme votre héroïne, on se sent en (dés)équilibre au bord du monde, toutes les sensations sont comme exacerbées. Bref un merveilleux moment de lecture ! À titre personnel, j'aurais préféré une fin où vous laisseriez ouvertes toutes les portes pour que le lecteur puisse y choisir sa propre interprétation. Étant plutôt cartésienne, tout en étant intéressée par le spirituel au sens large, je préfère dans ce domaine les questionnements aux réponses.... mais c'est un avis très personnel et cela n'enlève rien à votre talent d'auteur, ni à la profondeur de votre histoire.
Publié le 27 Janvier 2019
5
Voici un livre inclassable... Leçon d'histoire écrite avec beaucoup de pédagogie, enquête journalistique au sens noble du terme sur le cynisme de la diplomatie occidentale, roman d'espionnage parfois, et bien sûr histoire d'un amour fou tellement romanesque. Merci infiniment de nous avoir fait entrer dans votre intimité, d'autant plus que l'on ressent combien cela a pu être douloureux de coucher ainsi sur le papier tous ces souvenirs, afin de nous éclairer sur l'histoire avec un grand H. J'ai été attirée par votre livre car j'ai eu la chance de découvrir le Cambodge il y a deux ans, après en avoir rêvé depuis l'adolescence, et ce fut donc également pour moi un plaisir de revisiter les temples d'Angkor en votre compagnie. Vous vivez ce pays si attachant à travers vos 5 sens, à travers toutes les pores de votre peau, et à travers votre âme (autant vos jeunes années sont pleines de fougue, autant c'est une sagesse toute extrême-orientale que l'on sent poindre dans les dernières pages...). Encore merci pour ce partage.
Publié le 23 Janvier 2019
5
Piégée... Comme le narrateur dans la cuvette du bourg, une fois embarquée dans votre récit, je n'ai pas pu faire demi-tour ! De belles émotions à la lecture des lettres des villageois, un moment de grâce particulier à mes yeux lorsque l'un deux évoque le remord qui l'a saisi en accompagnant sa mère en maison de retraite : vous avez parfaitement su coucher sur le papier ce que l'on ressent face aux gens que l'on aime et qui s'en vont, même en étant toujours là, face à leurs éclairs de lucidité, foudroyants de brièveté et d'intensité. Une fin un peu désabusée, mais qui m'évoque internet et ses réseaux sociaux (le mur de facebook ?), facilitant la libération de la parole, mais sans toutefois amener à la rencontre de l'Autre...
Publié le 16 Janvier 2019
5
Cela fait quelques jours que je butine sur le site, ouvrant de nombreux livres, mais n'en lisant finalement que très peu... Pourquoi ai-je donc lu le vôtre, et si vite ? Parce que j'ai aimé le style, qui brille par sa simplicité... : à méditer comme conseil d'écriture...;). Le point de départ de l'intrigue est original (oserais-je dire que cette question du plagiat m'a traversé l'esprit en mettant mon livre à disposition sur le site... mais finalement, ne serait-ce pas le plus beau destin pour un roman que de passer d'une plume à une autre ?). J'ai été un moment déroutée par le fait qu'elle confesse sa faute spontanément, et si tôt dans le roman, mais c'était pour mieux pouvoir rebondir, ce qui nous donne une histoire très bien construite. Bravo et merci pour ce partage.
Publié le 15 Janvier 2019

Pages