Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air, chargé des opérations de renseignement au Cambodge, je me devais de partager cette histoire méconnue. Car je me suis tu trop longtemps... lié par mon devoir de réserve, de discrétion…

Le 17 avril 2015, à l'occasion du quarantième anniversaire de la chute de Phnom Penh, les médias sont revenus sur l'histoire du Cambodge. Étrange pudeur, conformisme ou ignorance : la vérité était encore escamotée, aucune information claire sur les événements. De mes souvenirs surgirent des images de ce jeune homme que j'étais alors.

Mais au lieu de faire renaître des enchantements, une intraitable révolte m'envahit, au point de n’en plus dormir...

Devais-je dire la vérité ? Dévoiler ce qui s'était réellement passé ? Dénoncer les responsables Occidentaux ?...

Kroussar a noté ces livres

5
@BOSSY. Pour cette ultime note, de votre oeuvre, je vous accorde cinq étoiles, puisqu'il est impossible d'en attribuer davantage. Amitié Jean-Claude
Publié le 04 Novembre 2018
5
@Marc Jamois. J'ai bien aimé C'est la première fois que je lis une histoire aussi particulière, voire déjantée, mais quel plaisir... C'est du Audiard en plus loufoque. Cependant, il faut avoir la tête bien accrochée pour vous suivre, parfois on dérape, mais l'histoire nous raccroche... Je comprends pourquoi Pitchpin aimait votre style, vous avez en commun l'humour ravageur, le calembour facile. Dont je ne mentionnerai qu'un exemple tellement ils sont nombreux "Ministre des affaires étrangères : Donatien de Bledpeinturay (Dominique de Villepinte)" Dommage que Pitchpin ait disparu des écrans radar, emportant avec lui son dernier roman "Z'avez pas vu Mirza ", ainsi qu'un commentaire élogieux qu'il m'avait adressé. Bon pour le fun, et la véracité de l'histoire. J'ai quand même un petit éclairage à vous donnez au sujet des Khmers-Rouges. Vous les citez plusieurs fois comme des marxistes criminels. Or, même si le régime de Pol Pot a été, à l'origine, initié selon l'idéologie communiste (les quatre principaux dirigeants ayant été formés au PCF, lors de leurs études à Paris dans les années 50), la révolution a été conduite par les paysans qui, lassés de se faire massacrer sous les bombes américaines, se sont révoltés contre le gouvernement de Lon Nol. Ce suppôt impérialiste, qui avait autorisé les bombardements de l'US Air Force sur le Cambodge, à la suite d'un coup d'État en 1970. Bilan 750 000 morts, entre 1970 et 1973, un crime de guerre qui ne fut jamais reconnu et camouflé sous le génocide des Khmers-Rouges de 1975 à 1979. S'ensuivirent, douze années de blocus, 1979 - 1991, décrété par les Occidentaux, en premier les Américains et les Britanniques, ajoutant un bon million de morts supplémentaire... Bref, ce sont les Américains et d'autres pays qui ont conduit le Cambodge au chaos. Comme vous avez mis mon témoignage "la longue Quête" dans votre bibliothèque, vous pourrez corriger par vous-même. En tout cas, merci pour ce partage qui nous fait voyager et qui réjouira tous les lecteurs aimant l'humour à forte dose. Respectueusement Jean-Claude. PS: Trece Timpul c'est du Roumain ! Non ?
Publié le 02 Novembre 2018
5
Bonjour Ratiba. (@Ratiba Nasri 3) Michèle @lamish a eu raison de me conseiller votre cocktail. Effectivement, un vrai régal, délicieux, surprenant. Dounia m'a vraiment séduit. Mais, toutes vos nouvelles sont époustouflantes avec des chutes improbables. Bref un très bon moment de lecture, merci pour ce partage. Respectueusement Jean-Claude.
Publié le 25 Octobre 2018
5
@BOSSY. Cher Gérard, il s'en passe de drôle sous les remparts de la forteresse royale, mais à quelques dizaines de kilomètres de là, sous les remparts du Roi René, ce n'était pas mieux. Les bords de la Loire et ses affluents ont toujours alimenté les histoires d’alcôve. D'ailleurs, l'histoire de France n'est qu'une vaste histoire de fesses. Hier, vous m'aviez fait pleurer. Aujourd'hui, vous m'avez fait rire. Merci pour ces très bons moments de lecture. Amitiés Jean-Claude. PS: Nous avons tous les deux la nostalgie des calèches, qui ont émerveillé notre jeunesse.
Publié le 23 Octobre 2018
5
Cher Ami. @BOSSY J'ai dévoré votre roman et vous m'avez fait pleurer ! Je dois être trop sensible, mais j'ai craqué quand Éric révéla sa parenté à Chabuca, qui a bien mérité cette fin heureuse. Je n'en dis pas plus pour ne pas rompre le suspens. Recevez mes pensées sincères. Amitié Jean-Claude.
Publié le 20 Octobre 2018

Pages