Lys Jean-Luc
Biographie

Je suis marié, père de deux enfants et j’ai deux petits enfants.
J’ai fait des études de biologie à l’Ecole Nationale de Chimie, Physique et Biologie de Paris.
Je suis technicien de laboratoire spécialisé en bactériologie
Passionné de sciences,d'astronomie et de littérature, j'écris depuis quelques années des récits, des nouvelles et maintenant des romans.

Lys Jean-Luc a publié

Lys Jean-Luc a noté ces livres

5
Bonjour @Eric Leduc . Vraiment un livre passionnant, bien documenté, bien écrit. On est tout de suite dans le vif de l’action, et de l’action il n’en manque pas ! On suit vos deux grands reporters avec plaisir, en regrettant seulement de ne pas pouvoir lire tout le livre d’une seule traite… Merci de cet excellent moment de lecture. Amicalement. J2L
Publié le 01 Septembre 2019
5
Bonjour @Alix Cordouan . Quel livre magnifique, livre que j’ai dévoré en une matinée, extasié par la beauté de votre écriture : un style simple, limpide et fluide comme une rivière d’eau claire ? et celle de l’histoire d’Amandine, qui commence sous la forme de « La vie mode d’emploi » de notre regretté Georges Perec, avec la description des habitants d’un immeuble vétuste étage par étage, et finit par une de ces histoires d’amour comme seule la belle littérature peut nous donner. On revoit le Paris misérable d’après-guerre, ses ruelles sales et ses immeubles insalubres où vivait une population pauvre, choyée et espionnée tout à la fois par ses inénarrables concierges devenues aujourd’hui digicodes, ses petits commerçants qui faisaient l’âme de la ville, ses bouquinistes des bords de la Seine, si typiques de la capitale, et tant d’autres détails décrits avec une telle finesse qu’on les a sous les yeux en avançant dans la lecture de votre roman. Et puis, le Canada, ou plutôt sa Belle Province, le Québec, si cher à nous Français, qui considérons ses habitants comme nos cousins, le Canada avec ses forêts immenses, démesurées, ses lacs poissonneux où des pêcheurs, vivant dans de simples cabanes de planches, attrapent le menu fretin ou bien la perche, la carpe ou le brochet qui leur servent de repas. Vraiment un bon moment de lecture, donné généreusement par un.e auteur.e de talent. Amicalement. J2L
Publié le 20 Août 2019
5
Bonjour @GABRIELL . Vraiment très agréable à lire ce court roman policier qui fait un parallèle entre la fin du Moyen-âge, et notre Jeanne d’Arc nationale, bien malheureusement appropriée par l’Extrême Droite aujourd’hui, un affront qu’elle ne méritait pas, la pauvre ! et un futur proche dont la présentation est tout à fait plausible. Après avoir tout misé sur le matérialisme dans la quête du bonheur, alors que celui-ci ne peut apporter que le bien-être, la société s’oriente maintenant, à tort ou à raison, vers le religieux et/ou le spirituel. Je mets dans le spirituel la croyance ou la foi en la science (que j’ai) par exemple, ou, actuellement, la défense de l’environnement, combat oh combien important à mon avis pour la sauvegarde des générations futures. Espérons cependant que l’avenir en Europe ne mette pas en conflit les différentes religions présentes sur son sol, et que celui-ci reste matière à roman d’anticipation, plus qu’à livre d’histoire dans un futur plus lointain encore. Si j’écris ce commentaire un peu long, c’est en réponse à la présentation que vous faites de vous-même, notamment où vous évoquez votre foi en Dieu. On sent que votre roman en est imprégné. En tout cas, merci pour ce bon moment de lecture. Amicalement. J2L
Publié le 19 Août 2019
5
Bonjour @Yvan BERMOND . Que rajouter à ce qu’à écrit Pascal S ? Mais je crois que le texte aurait été plus fort si Bernard Pleyel avait été innocent. Vous auriez alors montré toute la dangerosité des réseaux sociaux et de cette justice du peuple expéditive et qui n’a de justice que le nom. On a connu ça en France pendant la révolution de 1789, et aussi peut-être sous l’occupation avec son lot de délations. En tout cas, un texte très fort. Merci de cet agréable moment de lecture. Amicalement. J2L
Publié le 18 Août 2019
5
Bonjour @Stephen Nilsen . Une nouvelle bien agréable à lire d’autant que j’apprécie votre belle écriture. Je n’avais jamais pensé que jouer aux fléchettes pouvait conduire à tant de sensualité : on en apprend tous les jours !… Amicalement. J2L
Publié le 18 Août 2019

Pages