Raphaël M
Présentation

m

Raphaël M a noté ces livres

4
Ah oui, le genre de plaie qui pourrit la vie. Bien vu, l’ambiance, la descente, l’espoir auquel on s’accroche. Un peu confus parfois dans les dialogues, on est un peu obligé de relire pour savoir qui parle, mais j’imagine que c’est une question de réglages… merci pour ce partage.
Publié le 26 Juin 2020
4
Oui, on voit bien que vous êtes influencé par le cinéma, peut-être un peu trop ? :) et je pense que toute la difficulté d’un scénario comme le votre est d’avoir une écriture qui permet une très visuelle perception des scènes, tout en restant littéraire. Cela passe aussi par des dialogues qui non seulement animent le récit, mais le font avancer aussi. Bref, bravo pour ce premier roman, mais si je peux me permettre, densifiez un peu le propos. Je vous souhaite de beaux succès.
Publié le 15 Juin 2020
4
Un polar old school, très sympa à lire. Vous avez le sens de l’intrigue, des personnages et des dialogues. Ça manque peut-être un peu de rythme, un peu de vivacité à certains moments, mais on se laisse porter avec plaisir jusqu’à la révélation. Merci pour ce partage.
Publié le 09 Juin 2020
4
Etonnant, c’est bien mené, divertissant, je dis cela et c’est un compliment pour moi, un vrai roman de gare, de ceux qu’on en a envie de lire dans le train, qui font paraître le voyage plus court. Vous avez le sens de l’intrigue (même si la ficelle est un peu grosse pour qu’on ne la devine pas 50 ou 100 pages avant que vous nous le disiez), des dialogues justes, et des descriptions justes aussi, de celles qui permettent de visualiser, sans en rajouter. Bref, excellent polar, merci pour ce partage.
Publié le 03 Juin 2020
4
Vous avez un sujet – et une écriture – très mystérieux. On ne sait pas bien où on est. Vous entretenez non le mystère, mais une énigme permanente. Il y a cet exotisme d’être dans un pays dont on devine le poids des secrets et dans des années où on ne savait rien. On se laisse faire, en sachant que c’est un très court roman, ou une nouvelle ? Et puis ça s’accélère très vite à la fin. Et j’ai trouvé que l’épilogue arrivait trop vite, à tous points de vue, et dans la manière dont il était dévoilé, et si vite dans votre récit. Je m'étais préparé à rester plus longtemps dans le secret... bravo vous avez le talent des conteurs.
Publié le 19 Mai 2020

Pages