Publier un livre. Lancement : 3 conseils pour se faire remarquer

Conseil
24 oct 2014
Présenter son livre pour donner envie de le lire n'est pas si facile. « Voilà mon nouveau roman » n’a des chances d’attirer l’attention que si vous êtes un auteur connu, « Les aventure de Mr X » ne fonctionne que si le Mr X en question a déjà conquis des lecteurs fans qui attendent la suite avec impatience, « Un thriller qui vous tiendra en haleine » aura du mal face aux spécialistes du genre… Alors comment faire quand on est auteur indépendant encore anonyme ?
Votre plus gros atout pour être remarqué et séduire les lecteurs : parler de ce qui fait votre différenceVotre plus gros atout pour être remarqué et séduire les lecteurs : parler de ce qui fait votre différence

1. Parlez de ce qui fait de votre livre une œuvre originale.

Ce n’est pas tous les jours qu’on trouve un sujet qui n’a jamais été traité auparavant. Il y a déjà pléthore d’histoires d’amour, d’aventures dans l’espace, de biographies ou de fictions autour de personnages historiques, d’essais sur tel ou tel sujet… et pourtant, il y a toujours une nouvelle façon originale de les traiter. C’est ce que vous devez mettre en avant : votre point de vue, votre démarche, votre ton.

2. Mettez en avant ce qui fait votre différence en tant qu’auteur.

Vous avez une expérience de vie particulière, vous avez fait des études pointues sur le sujet de votre livre, vous avez vous-même mené l’enquête sur un fait divers jusqu’alors jamais élucidé, vous avez pris le contre pied d’une idée reçue, vous avez mis en scène la rencontre entre deux personnages de l’histoire… C’est ce qui fait votre différence qu’il faut mettre en avant. C’est ce qui va donner envie de vous rencontrer à travers votre lire.

3. Utilisez le ton de votre livre.

Pour toucher ceux qui vont aimer votre style, rien ne vaut un échantillon de votre esprit, de votre ambiance, de votre ton.
Si vous parlez sérieusement d’un roman qui manie avec brio un style humoristique, comment l’amateur d’humour saura-t-il qu’il a de fortes chances d’aimer ? Et ça vaut pour tous les styles. Le suspens d’un thriller peut se créer dès vos premières communications.
La façon dont vous vous exprimez auprès des lecteurs les renseigne sur le ton de votre livre et le style de son écriture. S’ils se retrouvent dans le ton que vous employez pour communiquer ils accrocheront et vous multiplierez les chances qu’ils vous lisent.

Conclusion : demandez-vous toujours si ce que vous allez dire peut être dit par n’importe quel autre auteur. Si c’est le cas, retravaillez vos messages.

Faire son auto promotion n’est pas chose facile. Parler de soi sans arrogance et sans fausse modestie, vanter son roman ou son thriller sans se survendre, donner envie de lire ses nouvelles ou sa poésie en dosant finement son enthousiasme, vendre avec finesse sans forcer la main… il faut tout ça et c’est difficile. Mais vous avez l’habitude de vous mettre dans la peau de vos personnages, alors, prenez du recul, dédoublez-vous et l’exercice vous semblera (un peu) plus facile.

Isabelle de Gueltzl. monBestSeller

Et lorsque l'on vit ce qu'on écrit ? Que chaque mot, chaque soupir, chaque larme, a été vécu au moment de l'écriture ou peu avant... a-t-on une chance de pouvoir le partager ?
Publié le 08 Mai 2015
Aussi ravie qu'une enfant devant le 10/10 attribué par son maître d'école et impatiente de montrer cette bonne note à ses camarades et surtout impatiente de voir venir la fin de la semaine pour montrer son cahier de classe à ses parents, voilà le sentiment que j'éprouve en faisant danser les voyelles et les consonnes pour une danse féminine propre à une paysanne maghrébine qui raconte son combat au quotidien afin de prouver son existence en tant que femme libre! Ses vers, chantent la vie, la mort, l'humain et son sort.
Publié le 28 Octobre 2014
1 et 2 : Très bon conseil. Les premiers romans qui percent arrivent à se démarquer de la compétition en proposant quelque chose d'inédit, de jamais vu, généralement en mélangeant deux genres dont l'association ouvre de nouveaux horizons. La plupart des premiers bestsellers utilisent ce principe. Vargas qui est archéozoologiste de profession utilise sa thèse sur la peste au moyen âge pour en faire un polar et ça marche. Bien sûr, l'aspirant écrivain écrit d'abord et réfléchit ensuite. Il ne cherche pas, s'il ou elle est sincère, à faire quelque chose de fondamentalement différent mais de fondamentalement personnel. Mais chercher ce qui différencie notre oeuvre de la masse anonyme est un très bon conseil.
Publié le 27 Octobre 2014
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter