Interview
Le 26 oct 2018

Rien à faire des rituels d'écriture !

Tics et tocs d'écriture : JB Hamaïde, lauréat du Prix Concours monBestSeller ne croit pas aux rituels de l'écriture. Il croit aux pulsions profondes de l'écriture. Quand à savoir d'où elles viennent et comment ? ce n'est pas son débat. Cela a le mérite d'être clair.
Pour JB Hamaïde : les rituels d'écriture, c'est pour les autresPour JB Hamaïde : les rituels d'écriture, c'est pour les autres

Désolé pour les rituels, les manies ou les lieux magiques censés exacerber l’imagination de l’auteur, aucune de ces recettes ne m’est nécessaire.

Certes, enfant, il m’est arrivé de rêver sur le concept de la tour d’ivoire synonyme d’un sublime isolement pour écrivains incompris en quête de notoriété.
Je me suis très vite rendu compte que ce fantasme ne recouvrait en fait que le désir profond que l’on me foute la paix, que l’on m’oublie, que l’on me laisse vivre ma vie.

Alors non, je ne suis pas difficile sur les conditions d’écriture d’un roman, elles sont secondaires et je m’adapte à toutes les situations. Il ne s’agit pour moi que de la rédaction et de la mise en forme d’une histoire que je porte déjà et qui évoluera d’elle-même au fil des pages, quitte à me surprendre à l’occasion. 
Quant à savoir comment cette histoire a mûri et s’est développée au point que je ressente l’envie de la figer sur le papier c’est une autre affaire que le peu d’intérêt que je porte à mon introspection m’incite à laisser sans réponses

JB Hamaïde

#moitoutpareil

Publié le 04 Novembre 2018