Inspiration, imagination : des gens réels dans des situations irréelles

Interview
Du 13 déc 2019
au 13 déc 2019
L'imagination consisterait-t'elle à faire se rencontrer des gens qui ne peuvent se rencontrer que dans un espace fictif. De faire revivre les morts. De remplacer un billet d'avion par un envol de la plume. C'est l'idée de Sandrine Choisy
Des rencontres surprenantesDes rencontres surprenantes

Mon inspiration. D'où provient-elle ?
C'est un mélange entre ma vie actuelle, et passée, réelle ou imaginée, au milieu des gens que j'aime, vivants ou disparus.
J'aime faire se rencontrer des personnes qui ont beaucoup compté pour moi et qui ne sont plus. C'est la rencontre de ces gens, qui ne pourrait jamais se faire en dehors des pages d'un livre, qui me plait le plus, dans des lieux que je connais ou que j'aimerais découvrir.

Quand j'ai très envie de voyager mais que je ne peux pas, pour différentes raisons, alors j'écris. Je pars vers ces lieux, pour y vivre quelques aventures. Mon imagination galope et fait le reste.  

Sandrine Choisy

@Colette Bacro
Comme quoi... tout n'est qu'une question de point de vue ou de référentiel en restant dans un champ lexical qui se conjugue dans des dimensions mathématiques. Néanmoins et même si j'adhère facilement à votre interprétation, je veux croire en quelque chose sans les limites que les sciences s'imposent lorsqu'elles ne savent pas encore expliquer certains phénomènes (axiomes pour les sciences dures par exemple). Quoi qu'il en soit, c'est toujours un réel plaisir @Colette Bacro d'échanger avec un faiseur d'histoire qui collabore activement à la vie du site et mille mercis @Sandrine Choisy de nous avoir livré sa vision. Quelque chose d'universel qui nous relie tous dans la création littéraire.

Publié le 26 Décembre 2019

"Des gens réels dans des situations irréelles". L'inverse est possible aussi. Ne pas se donner de limites pour ouvrir le champ des possibles. Construire un univers qui prend sa source dans son expérience personnelle de ce qu'est une vie. Offrir sans jamais mentir sur ce que l'on est pour rendre un récit vrai. Le plus dur est ensuite d'articuler chaque particule de notre vérité pour rendre vivants nos personnages. La dernière fois je lisais un article sur "Science et Avenir" qui titrait : les mathématiques expliquent le monde". La démonstration cartésienne était sans faille et j'y aurais adhéré aveuglément si je ne m'étais pas mis un jour à écrire, car si les mathématiques expliquent le monde, la littérature en excuse ses limites.

Publié le 24 Décembre 2019

@Colette Bacro Joli, moral et poétique

Publié le 23 Décembre 2019