Double vie

47 pages de Alhéna Skat
Double vie Alhéna Skat
Synopsis

Mathias est un talentueux arriviste.
Il semble réunir toutes les qualités et sa belle prestance lui ouvre les portes de la réussite.
Il va se marier avec une riche héritière. Le meilleur des avenirs lui semble promis. Il va avoir une famille très heureuse, en apparence…
Quelle est cette obligation qui, chaque semaine, fait s’éloigner de son foyer cet intrigant personnage ?
À la faveur d’un concours de circonstances, le destin va le montrer tel qu’il est dans sa duplicité.

Publié le 21 Janvier 2024

Les statistiques du livre

  205 Classement
  163 Lectures 30 jours
  1329 Lectures totales
  +4 Progression
  0 Téléchargement
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Alhéna Skat
Chère Alhéna, Après quelques semaines agitées, je vais avoir plus de temps pour la lecture. J’ai vu que vous aviez publié un poème et quelques nouvelles. Je m’en réjouis d’avance.
Messire Jan, je connais, moi aussi, une vache, celle - ci écossaise -, qui a filé un jour à l’anglaise sans crier « railway station ! » (« gare ! » comme disent les Français).
Merci Bisous Merci et très bon dimanche

Publié le 10 Février 2024

@Annie Pic
Bonjour chère Annie,
Je vous remercie de votre bienveillance pour avoir lu cette nouvelle. Votre appréciation accompagnée de cette guirlande d’étoiles me fait un énorme plaisir.
Je vois que vous avez suivi l’histoire de cet horrible dissimulateur. Malheureusement, ils sont bien trop nombreux à afficher des attitudes angéliques alors qu’ils sont habités par de vrais démons. Qui pourrait se douter en voyant ces hypocrites si avenants et se présentant avec une telle gentillesse qu’ils cachent une telle duplicité et une telle violence.
Nos pauvres jeunes filles devraient être instruites et mises en garde afin de ne pas se faire piéger. Mais à quoi bon épiloguer, notre société souffre tellement d’indifférence à nos malheurs.

Encore un grand merci.
Je vous embrasse amicalement.
Josy.

Publié le 09 Février 2024

@Parthemise33
Bonjour chère grande amie,
Combien je suis heureuse de vous retrouver dans cet aimable commentaire que vous m’adressez sur le roman « Double vie » !
Merci d’avoir apprécié et de cette guirlande d’étoiles que vous m’offrez. Il m’est agréable de voir votre jugement rejoindre mon opinion personnelle.
Oui ! Vous avez raison, une femme battue ne devrait jamais se sentir coupable face à ces vauriens, hypocrites à deux faces. La seule punition à leur appliquer serait la « Loi du Talion ». Mais hélas ! ce n’est pas trop admis dans notre société.
Merci pour votre bienveillance à mes écrits. D’ici peu de jours, je vais venir lire l’une de vos œuvres.

Je vous embrasse, chère amie, de toute mon affection sincère. Bisous…
Josy.

///////////////////////////////////////

L’illustrateur vous remercie.

J’ai bien aimé «... lu d'une seule traite », cela m’a rappelé une vache de mes amies...

Amicalement,
Jan.

Publié le 09 Février 2024
3
Chère Alhéna Skat / Eudes de Fontange s'est laissé abuser par un être à double face, et sa fille Éléonore, de part sa naïveté, devient la proie idéale. Mathias Lanzi est le charme corrompu. Dans sa première approche, il sait se rendre indispensable, puis il passe aux mille petites attentions qui bercent la belle dans un enchantement permanent. Enfin, il assène le coup de grâce en avouant des sentiments, jugés indignes, et endort définitivement le père et la fille. Le retournement de situation est attendu. Brimades et brutalités deviendront le quotidien d'Éléonore. Mais la suite prend une tournure inattendue... Merci Alhéna pour cette histoire témoignage qui nous rappelle que tout peut basculer en quelques secondes... Amicalement, Annie
Publié le 07 Février 2024
3
@Alhéna Skat Chère Alhéna, qu'arrive-t-il lorsque qu'une jeune femme, souffrant possiblement du complexe d'Electre envers un père bienveillant, rencontre un Janus à pathologies psychiatriques multiples ? Grâce à votre prose, ceci donne un mélange explosif. Mention spéciale pour avoir mis le doigt sur un point essentiel : une femme battue ne doit jamais, jamais se sentir coupable de quoi que ce soit, même si son conjoint tente de la convaincre du contraire. Si votre nouvelle pouvait faire prendre conscience qu'à la seconde baffe, au plus tard, on se casse, ce serait une grande avancée. Pour l'instant, la manipulation mentale a encore de beaux jours devant elle. Mention spéciale pour l'illustration de Mr Jan. Merci Bisous Merci pour ce récit lu d'une seule traite
Publié le 06 Février 2024

@Caroline F
Bonjour Caroline F,
Merci, chère lectrice, d’avoir lu cette nouvelle et de l’avoir commentée de façon aussi juste. On sent votre connaissance sur l’hypocrisie de ces manipulateurs donnant l’apparence d’une amabilité, d’une courtoisie avec le monde extérieur alors que dans le cercle familial ils ne savent parler qu’avec leurs poings, à croire qu’ils sont habités par des démons, le Diable étant leur maître.
Il y aurait tant et tant à dire sur la cruauté de ces horribles personnages, ne méritant pas d’être classé parmi le nom d’hommes. Bien cordialement,
Alhéna.

Publié le 28 Janvier 2024

Le Patriarcat dans toute sa splendeur et dans toute son horreur avec toute la manipulation, la méchanceté, la perversion, la très grande hypocrisie qui vont avec. Votre récit est bien fait, il est prenant, haletant, il est certain qu'il provoque des émotions même si elles sont négatives. Quand je pense qu'une part non négligeable de femmes en France et dans le monde subissent le sort de cette pauvre femme martyrisée par son mari...

Publié le 24 Janvier 2024
mBS

Bonjour, vous êtes peut-être un tout nouveau membre monbestseller.
Ici, on échange, on discute, on s'entraide... bref, on s'intéresse !
Notre ami Cortex (auteur comme vous) vient de publier une tribune sur un sujet qui nous concerne tous : "Qu'est-ce qu'écrire ?"
*
Voulez-vous nous dire ce que cela représente pour vous ?
*
La page est celle-ci (lien dessous), Cortex répondra à tout le monde.
Merci d'être là, merci de participer.
https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/20284-quest-ce-quecrire-une-nouvelle-tribune-sur-mbs-par-cortex
Bonne journée,
L'équipe mBS

Publié le 24 Janvier 2024

@Zoé Florent
Bonjour chère amie,
J’ai du mal à trouver les mots pour vous dire combien j’apprécie votre aimable commentaire sur « Double vie » qui n’est qu’une petite nouvelle. Merci aussi pour ces belles étoiles venues éclairer le chemin caillouteux de mes écrits.
J’ai dû abréger les maltraitances faites à son épouse afin de pouvoir développer cette double vie si bien organisée pour tromper son entourage.
Au départ, j’avais pensé construire un roman où il aurait été facile d’amener l’histoire à l’ultime drame en libérant cet infâme individu de cette entrave familiale. Ceci en donnant de lui l’image d’un désespoir profond que ce genre d’individu sait si bien simuler de façon réaliste pour tromper l’entourage.
Je conçois que cette histoire ne soit pas parfaite, mais sachez que j’ai fait au mieux, en espérant m’améliorer la prochaine fois.
Je vous embrasse.
Alhéna

Publié le 23 Janvier 2024
3
@Alhéna Skat Bonjour, cher amis. Voilà une bien triste histoire de manipulation comme il s'en produit trop souvent, dans tout milieu et à tout âge, malheureusement. De quoi ébranler la confiance en ses congénères. De quoi ne plus croire en ses rêves à vie, parfois. /// Peut-être auriez-vous pu maintenir un peu plus longtemps le suspense, afin de mieux démontrer comme il est facile de se faire piéger, lorsque l'on est tombé entre les mains d'un de ces manipulateurs... ou manipulatrices, car les hommes n'ont pas l'exclusivité de ce genre de comportement ;-). /// Je vous espère tous deux en pleine forme. Merci pour ce partage et bravo à Jan pour sa jolie couverture. Bises affectueuses, Michèle
Publié le 23 Janvier 2024

@Michel CANAL
Bonjour cher Michel et ami,
En premier, je vous remercie de votre fidélité à mes écrits et de votre bienveillance qui vous entoure d’une aura de bonté à mon égard.
Merci d’avoir apprécié cette histoire et l’avoir accompagnée de ces belles étoiles.
Une fois encore vous avez su discerner le drame de ces violences conjugales. En plus d’être subies par ces pauvres femmes qui, ne comprenant pas le côté double de ces pervers (si gentil avec les autres), vont culpabiliser pensant qu’elles sont responsables… oui, mais de quoi ? Qui va pouvoir les aider ? Qui va écouter leur désespoir ? Personne, puisque ce sont eux les gentils, qui se disent malheureux.
Il ne reste que deux solutions : la fuite ou le face à face en se défendant, en principe ces vils personnages sont des lâches, des poltrons, mais cela tourne mal, parfois.
Pardonnez-moi si je me suis emportée sur ce douloureux sujet.

Je vous remercie encore de ce commentaire enthousiaste et vous embrasse amicalement,
Alhéna.

Publié le 22 Janvier 2024
3
Cette fois, chère @Alhéna Skat, j'aurai eu le plaisir d'être le premier à vous féliciter pour cette nouvelle publication où transparaît, comme toujours, votre personnalité. Sans en dévoiler la trame, vous puisez j'en suis persuadé dans ce que l’expérience de la vie vous a appris. L’âme humaine peut être sujette à toutes les perversions. Les faits divers nous prouvent que la réalité dépasse souvent la fiction. Si cette histoire est dramatique, vous baladez le lecteur, c'est tout votre talent, pour lui faire tourner les pages avec empressement afin de vite connaître la suite, tant la trame est bien conçue pour le tenir en haleine. Si je peux vous livrer déjà mes impressions, c'est précisément parce que j'ai lu cette histoire d'une traite. J'ai bouilli pris de doute, puis de colère et de compassion, mais j'ai trouvé la paix de l'esprit avec le dénouement. Merci chère Alhéna pour ce nouveau partage. Et une fois encore, mes félicitations à Jan pour l'illustration de la couverture. Soyez fière de la créativité littéraire qui vous offre ce moyen d'évasion et de résilience. MC
Publié le 22 Janvier 2024