Interview
Le 20 juin 2021

la vilaine bébête

L'ignorance peut être source d'erreurs graves. Mais la culpabilité est un concept qui lui est étranger. La mythologie biblique révisée par Claude Vallet pour l'appel à l'écriture Faux coupable.

Eve soupira en verrouillant le portail de l'Eden, la boîte où elle bossait comme barmaid et dont le vieux venait d'imposer la fermeture à l'heure des vêpres « par mesure de précaution » avait-il ajouté.

Eve ne saisissait pas toujours le sens de ses paroles sans compter que ses paraboles brouillaient l'écoute mais elle devinait qu'aujourd'hui les choses avaient changé.
Tous ici connaissaient la loi de la jungle et ils s'en accommodaient mais des mots nouveaux comme 'Distanciation Sociale', ça les horrifiait bien plus que de se faire bouffer par plus gros que soi.

Eve soupira en se remémorant les jours heureux et surtout celui où le vieux avait lancé son fameux slogan « Soyez féconds et multipliez-vous»

La jungle alors paisible était devenue un lupanar et ça s'était mis à copuler sur terre, dans l'eau et même dans les airs.

Adam – la feuille de vigne dressée à l'horizontale – ne quittait plus le garde à vous et ne cessait de la harceler ; c'était leur toute première fois, toute toute première fois comme le braillerait bien plus tard une descendante nommée Jeanne Mas.

Alors le ventre d'Eve s'arrondit.

Elle avait prétexté une indigestion de ragoût de pangolin mais à la réflexion ça ne pouvait pas être ça car elle n'avait pas son pareil – qui d'autre aurait pu être son pareil – pour cuisiner le pangolin selon une recette glanée dans un numéro de Genèse Magazine.

Non, elle était bel et bien encombrée de son premier morveux.

Eve voulait l'appeler Cahin et lui Caha mais le vieux avait tranché – c'est toujours lui qui tranchait – ce serait Abel car c'était déjà écrit et qu'on n'allait pas s'emmerder à graver de nouvelles tablettes.

« Abel... de Cadix ? » avait ironisé Adam avec cet humour caustique qui plongeait Eve dans d'interminables réflexions.

Le vieux avait fait les gros yeux : »En attendant vous me ferez le plaisir de construire un Moïse pour ce petit »

« Un Moïse ? Drôle de nom » se dit Adam.

Le vieux faisait face à un ennemi invisible, un grain de sable dans les rouages de son œuvre divine, une vilaine bébête qui s'était invitée dans sa Création et qu'il appelait un défaut de Genèse et pour s'en protéger il fallait s'astreindre à des gestes... il avait dit palissade ou barrière, un truc comme ça.

En attendant, le coupable courait toujours.

 

Adam sortit de la cuisine : «Comment tu t'sens ? »
Eve rajusta son cœur croisé de latex, un soutif en feuilles d'hévéa confectionné sur une idée de Genèse Magazine : «J'suis pas au top. Je viens de fermer la boîte ».

« T'aurais pas pris d'la poitrine ? » lança t-il en retournant à ses fromages, une mixture laiteuse qu'il tentait de perfectionner et qu'il appelait un caprice de Dieu.

« Ça marchera jamais, tes caprices » soupira Eve et elle demanda: « Alors ? Quoi d'neuf ? »

«Pas grand chose, le vieux n'a rien créé aujourd'hui» répondit Adam «il cherche le coupable»

«Qu'est-ce qu'on peut faire en attendant ? »

« Rien. Il vient d'interdire les rassemblements de plus de dix au marigot ! » et Adam ajouta : « Je sais pas pourquoi le vieux s'acharne comme ça. On est dimanche, non ? »

« Oui » soupira Eve « le jour du Seigneur c'est son jour de RTT »

« RTT, c'est quoi ce truc ?» demanda Adam.

«Un cocktail Rhum, Tabasco, Téquila, un RTT quoi » dit-elle.

Eve commençait à s'affairer en cuisine quand elle entendit un bruit au dehors.
Abandonnant son râble de pangolin elle alla jeter un œil par ce petit guichet que le vieux appelait bizarrement un judas mais elle ne vit rien.

La jungle retrouvait son silence dominical mais le bruit se fit entendre à nouveau.
Cette fois elle ouvrit et vit qu'en effet il n'y avait rien à part une de ces bestioles rampantes du genre serpent à sornettes qui lui fila entre les jambes, attiré par l'odeur peu ragoûtante des fromages.
Elle s'empara d'un de ces morceaux de bois dont on fait les gourdins et poursuivit la bestiole en hurlant : «Le voilà notre coupable. Qu'est-ce qu'on va bien pouvoir cuisiner avec ça ? »

Claude Vallet

10 CommentairesAjouter un commentaire

Très bien écrit. Ça fait du bien

Publié le 14 Juillet 2021

@Sylvie Petitmarie
Merci d'avoir rectifié le tir ! Bonne soirée

Publié le 27 Juin 2021

@Emma Grave-Gavé
Pour l'instant nous pouvons discuter du pourcentage de pas grand chose :)

Publié le 27 Juin 2021

@emma Grave-Gavé,oup's...en effet,je ne devais pas avoir les yeux bien en face des trous.Cela étant dit ,je vous souhaite une belle soirée,et je felicite @Claude Vallet pour sa nouvelle.

Publié le 25 Juin 2021

@Sylvie Petitmarie

Merci pour ce commentaire mais je ne voudrais pas usurper le travail du véritable auteur de cette nouvelle.
Par contre, je peux éventuellement lui proposer de prendre un pourcentage sur ses futures ventes :)

Publié le 25 Juin 2021

@Emma Grave-Gavé,original,drôle et bien écrit, Bravo!

Publié le 25 Juin 2021

@Emma Grave-Gavé Si c'est ainsi c'est à désespérer du paradis

Publié le 24 Juin 2021

Une lecture qui donne le sourire et fait se demander si ça ne se passe pas comme ça aujourd'hui là-haut !

Publié le 24 Juin 2021

@Jean-Louis Ermine Grand merci !

Publié le 23 Juin 2021

Humour et dérision ! Bravo !

Publié le 22 Juin 2021