Quelques poèmes oubliés

116 pages de Phillechat
Quelques poèmes oubliés Phillechat
Synopsis

J'ai trouvé
Dans mon grenier
A idées
Poésies empoussiérées

J'ai voulu les jeter
Elles ont pleuré
Elles m'ont supplié

J'ai pris ma grosse voix
Traitresses ici je vois
Textes à l'eau de rose

Infâmes philofictions
Textes à ma façon
Poésies sans ponctuation

Elles m'ont couvert de caresses
M'ont promis infinie tendresse
Alors lâchement j'avoue j'ai cédé

J'ai trouvé
Dans mon grenier
A idées
Poésies empoussiérées

Publié le 10 Avril 2021

Les statistiques du livre

  221 Classement
  129 Lectures 30 jours
  197 Lectures totales
  -80 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Gaby Chantrie

Je vous remercie. Oui j'essaye d'écrire des textes légers et diversifiés.
Je privilégie le court.
Au plaisir de vous retrouver.

Publié le 06 Mai 2021
5
J’ai aimé la variété des réflexions que vous nous proposez. Bien sûr les lire comme ça sur son iphone est sévère, mais justement, c’est cette lecture brève et ce vecteur qui impose le temps court qui leur donne leur sel. Car on s’arrête souvent, on pose son "livre", et on se dit, "ah oui, bien dit" !
Publié le 05 Mai 2021

@Louise17
Que d'impatience ! Cela fait plaisir !
Je pense que six mois est un délai raisonnable ?

Publié le 27 Avril 2021

@Phillechat
je sais que ce n'est pas toujours facile de créer mais tu as des ressources phénoménales
si tu pouvais réduire six ans à six mois, six semaines, six jours...

Publié le 26 Avril 2021

@Louise 17
Je vais essayer d'être plus rapide mon dernier recueil a 6 ans :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/crimes-poetiques

Publié le 26 Avril 2021

@Phillechat
je suis impatiente

Publié le 26 Avril 2021

@Louise17
je te remercie ! Il y aura davantage d'haïkus dans mon prochain recueil
, promis !

Publié le 26 Avril 2021
5
Bravo! En particulier page 12 "Numérique" page 29 "Comment régler ses dettes ?" et bien sûr, les haïkus page 48 et 55
Publié le 26 Avril 2021

@Ramos Serge
Je vous remercie !

Publié le 21 Avril 2021
3
Intéressant !
Publié le 21 Avril 2021

@Bruno Guennec
je vous donne la référence du philosophe 1 :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/le-sens-dune-presence-essai
Je vous remercie pour votre enthousiasme !

Publié le 11 Avril 2021

@Phillechat
Merci Phiilechat, j'ai suivi votre lien et suis allé lire votre alter ego philosophe (2).
S'il y a un philosophe 1 (ou autres), je le lirai encore avec plaisir.

Publié le 11 Avril 2021

@Bruno Guennec

Les compliments me
font rougir de plaisir tu
me tiens vanité

je tiens à vous remercier pour cette analyse très juste et subtile.
Oui, j'ai tendance à cacher ma mélancolie derrière des vers légers et des références plus ou moins implicites.
Je vous rassure, j'ai écrit aussi des textes sérieux, mais jamais la poésie ne m'abandonne :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/6755-quinze-pas-vers-le-bonheur

je vous remercie sincèrement.

Publié le 11 Avril 2021
5
@Phillechat Cette alternance de poèmes aux vers et aux strophes très courts et très anaphoriques avec des (disons) poèmes en prose aux vers longs souvent dialogués est originale et troublante. Beaucoup d'influences (dont - je dirais - 1984 et Prévert). Mais aussi un vrai lyrisme personnel, un foisonnement, une inspiration (ou un combat contre l'absence d'inspiration), une fantaisie, une ironie, pour tout dire une douleur, mais une douleur cachée (plus ou moins) sous une forme poétique moqueuse et toujours très pastiche. Vous écrivez que vous ne pouvez vous empêcher d'écrire. Peut-être aussi de jouer à cache-cache, non ? Auriez-vous peur d'être sérieux ? Comme je vous comprends ! On n'a qu'une seule vie ? Je suis bien d'accord avec vous : écrivons !
Publié le 11 Avril 2021