Le Loup et l'Agneau

2 pages de Alhéna Skat
Le Loup et l'Agneau Alhéna Skat
Synopsis

La fable " Le Loup et l'Agneau " de Jean de la Fontaine (en vers) revisitée en prose et humanisée, pour rire et en toute humilité, par Alhéna !
Et en y ajoutant une morale...

Publié le 20 Août 2023

Les statistiques du livre

  654 Classement
  78 Lectures 30 jours
  1081 Lectures totales
  -105 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

15 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@JP LAURIER
Un très grand merci, pour avoir apprécié cette histoire ainsi que de ces belles étoiles dont vous me gratifiez.

Il est vrai qu’il n’a pas été facile de faire échapper cet enfant des griffes du loup. Je demande humblement pardon à l’extraordinaire Jean de la Fontaine pour qui j’éprouve une immense admiration d’avoir modifié la fin de sa fable en laissant cet enfant s’évader de cet infâme charognard.

Amicalement,
Alhéna.

PS : Je vous écris demain, j’ai tellement de choses à vous raconter…

Publié le 16 Décembre 2023
2.4
Bonjour @Alhéna Skat, quelle présentation magnifique... et ce texte revisité ! Je suis certain que cet immense Jean choisirait cette belle morale s'il avait pris la peine de vous lire... L'exercice que vous avez choisi est difficile et vous avez eu le courage de présenter les deux textes côte à côte, en toute humilité...Alors on ne peut s'empêcher de lire ou relire les deux et même si nous sommes influencé depuis l'école par les fables du maître, on doit reconnaitre sa supériorité... Mais je préfère la fin de votre histoire que la sienne... Clin d'œil ! Bravo, Jean-Pierre
Publié le 16 Décembre 2023

@Antar Abdelaziz
Je vous remercie d’avoir apprécié la fable. Il est vrai que personne n’échappe à la justice qu’elle soit civile ou immanente !

Publié le 25 Septembre 2023

On ne peut être méchant et espérer être récompensé. Il y a toujours une justice.

Publié le 24 Septembre 2023

@Naomi Spenle
Chère Naomi,
C’est avec un très grand plaisir que j’ai la joie de vous retrouver. Merci d’avoir lu le « Loup et l’Agneau ».
Je me dois de m’excuser de n’avoir pu (ceci par manque de temps) continuer la lecture du « Petit Beurre ». Il est toujours en attente dans ma bibliothèque.

En ce moment, je suis très occupée par la mise en place d’un roman : « L’enfant du péché », que j’aimerai publier prochainement.

Et vous, chère Naomi, où en êtes-vous dans vos écrits ? Parlez-moi un peu de vous et de vos projets...

Je vais arrêter mon bavardage, en espérant vous lire à mon tour.

Je vous fais part de toute ma sympathie, et vous embrasse amicalement,

Alhéna.
PS : Envoyez-moi une adresse mail pour que nous puissions continuer à converser.

Publié le 20 Septembre 2023

Votre revisite est très originale. J'aime beaucoup la morale qui s'en dégage...

Publié le 17 Septembre 2023

Original retour à l'originel. Merci

Publié le 17 Septembre 2023

@Brigitte Deleruelle
Merci de m’avoir lu et pour les étoiles dont vous m’avez gratifiée.
Enfermées dans la Tour du souvenir, les huit sœurs de ces fables cabotinent en piaffant d’impatience attendant chacune à leur tour de venir parader sur le site.

Publié le 28 Août 2023
3
Une idée très originale bravo! Hâte de lire d'autres fables!!!
Publié le 28 Août 2023

@Parthemise33
Chère Parthemise,
Très heureuse de vous retrouver après cet épisode caniculaire.
Un grand merci pour l’appréciation et les étoiles qui l’accompagnent auxquels je suis sensible.
Cependant, je suis désolée de ne pouvoir donner suite à votre proposition de revisiter la fable « Les deux Pigeons ». En effet, n’ayant ni frère, ni ami/amant, je ne saurai décrire ces sentiments, ne connaissant que l’amour sage…
Connaissant votre penchant pour la mythologie, je vous informe que je vais prochainement mettre en ligne une nouvelle faisant intervenir des Dieux grecs.
J’attends le bon vouloir de Jan…
Je vous embrasse très affectueusement,
Alhéna.

Bonjour Parthemise, je travaille à la couverture et je prépare la mise en page…
À bientôt,
JAN.

Publié le 27 Août 2023
3
@Alhéna Skat Ainsi, très bien inspirée, vous continuez à revisiter les fables de La Fontaine pour notre plus grand amusement. Mention spéciale au bambin futé. J’ai une suggestion à vous soumettre. Après Le corbeau et le renard, puis Le loup et l’agneau, pourquoi ne pas réécrire Les deux pigeons ? Merci Bisous Merci pour cette découverte
Publié le 26 Août 2023

@Alexandre Majorczyk
Merci à vous, cher Alexandre, pour votre lecture sur cette fable où j’ai tenté de remplacer les animaux par des personnages.
N’ayant pas le génie de La Fontaine, ni votre talent à vous, grand poète, et non plus les capacité d’écrire en vers, j’ai préféré m’exprimer en prose suivant mon inspiration.
J’aime bien ce « sourire que je vous ai volé » et que je garde précieusement dans l’intention qu’il m’encourage pour un prochain texte que je vais appeler « le Sourire d’Alex ».

Amicalement,
Alhéna

Publié le 25 Août 2023

@Zoé Florent
Un grand merci de m’avoir lu et déposé une note si élogieuse qui vient éclairer mon ciel obscurci par l’ombre du doute.
Votre encouragement à continuer ma série de fables revisitées me rassure.
Amicalement,
Alhéna.

Publié le 24 Août 2023
3
Une belle histoire revisitée, pleine d'humour et positive. Ce n'est pas de la poésie d'après moi (c'est personnel), mais ai-je le droit de critiquer (chacun ayant sa propre définition ou conception de la poésie)? En tout cas, vous m'avez volé un sourire et c'est là l'essentiel. J'espère que vous en volerez d'autres à ceux ou celles qui liront ce texte. Amicalement, Alexandre Majorczyk.
Publié le 23 Août 2023

@P atrick CHANTEBIEN
Bonjour Patrick,
Très heureuse de vous connaître, Patrick, merci de m’avoir lue et de votre commentaire encourageant qui va m’aider à poursuivre sur ce dur chemin de l’écriture.

Publié le 22 Août 2023

C'est une très bonne idée de revisiter les fables de Mr de Lafontaine, cela m'amuse aussi et même de créer dans son style. Bravo. Amicalement à vous lire

Publié le 21 Août 2023
3
@Alhéna Skat s'il est des fables de Jean de La Fontaine dont la morale me ravit, celle-ci n'en a jamais fait partie, aussi vous suis-je reconnaissante de l'avoir revisitée de si positive manière. Dans son commentaire, Michel me rappelle que j'ai omis de vous féliciter précédemment pour votre élégante mise en page... l'oeil de l'artiste ;-). /// Au plaisir de lire les adaptations suivantes. Amicalement, Michèle
Publié le 21 Août 2023

@Fanny Dumond :
Bonjour Fanny,
Merci de votre gentil commentaire qui m’encourage à continuer à publier les huit suivants.
Avec toute ma sympathie.

Publié le 21 Août 2023

@Michel CANAL
Bonjour cher Michel,
Merci de m’avoir lu et de cette nuée d’étoiles venue éclairer mon ciel obscurci par cet orage que vous avez su disperser.
Je suis ravie que ma petite interprétation en prose, n’ayant d’autre but que de faire sourire, vous ait plu. Vous avez bien compris que ce n’était là que de la fantaisie.
Merci encore de vos encouragements.

Publié le 21 Août 2023
3
@Alhéna Skat, ravi de voir que les commentaires désagréables de votre première fable revisitée (supprimés fort heureusement) ne vous ont pas découragée. Des esprits chagrins pourront vous reprocher qu'elle ne soit pas en vers, mais l'intérêt est surtout celui de vous faire plaisir en remplaçant les personnages du monde animal par des humains. L'exemple est bien choisi, opposant la force d'un homme rustre à la faiblesse d'un jeune enfant, lequel l'emporte par sa vivacité d'esprit. Faire triompher le faible est la morale de l'histoire. Un thème récurrent dans vos écrits. J'aime beaucoup aussi le graphisme, avec la mise en parallèle de la fable et de son pastiche. Continuez de vous faire plaisir, chère Alhéna, en faisant triompher le bien contre le mal. Je salue votre capacité de résilience par l'écriture (pour rire et en toute humilité). Avec toute ma sympathie, chère amie. MC
Publié le 20 Août 2023
3
@Alhéna Skat Quelques esprits frivoles, et peut-être même atrabilaires, pourraient sans doute arguer que les fables de M. de La Fontaine sont parfaites en elles-mêmes et qu'il n'y aurait donc pas lieu de se lancer dans une réécriture d'icelles. Mais qu'est-ce qu'ils sont cons (si vous me permettez), ces esprits futiles, et peut-être même chagrins ! Parce que vous vîntes et que, d'une plume inspirée, vous revisitâtes ce qui, somme toute, à bien y regarder, n'était avant vous qu'un fatras improbable d'histoires de lions, de lapins, de belettes, de renards, de grenouilles, d'huîtres, de rats, de moucherons, que sais-je encore ? tout un bestiaire foutraque et lourd de morales dont auxquelles de quoi de qu'est-ce on ne comprenait rien. Enfin, grâce à vous, tout s'éclaire, et on saisit enfin, comme une évidence imparable (quoique contondante), que le loup est un sale type et l'agneau un petit malin sous ses airs d'enfant de choeur (ce qui va toutefois à l'encontre de la fable originale, où le fils de la brebis est proprement boulotté par le père du louveteau - mais vous avez raison : halte à la violence ! et que les carnivores crèvent de faim, ça leur apprendra à ne pas pâturer comme les gens bien élévés). Bravo, donc. Et à quand votre réécriture de "La Besace", avec Macron dans le rôle de Jupiter et la Nupes dans celui des plaignants ? PS : Nos étoiles ne doivent rien à la "visibilité" (invention de quelque esprit manifestement en surchauffe) mais tout à l'admiration dont je suis percluse.
Publié le 20 Août 2023

Bonjour@Alhéna Skat Bravo ! Je salue votre imagination et votre belle idée de pasticher les fables de monsieur Jean de La Fontaine. La vôtre se termine bien pour l'enfant et cela me plaît ! Elle soulève les interrogations d'Andrew, terrorisé, mais qui a du répondant, sur les monstrueux prédateurs d'enfants. Bon dimanche à vous. Fanny

Publié le 20 Août 2023