Deauville Express

97 pages de __ Eric Viard __
Deauville Express __ Eric Viard __
Synopsis

Un soir de juillet, Sonia monte dans la voiture qui s’arrête devant elle, au feu rouge devant l’immeuble de la Radio Nationale.
La voiture de son mari.
Elle ne le regarde pas, il y a longtemps qu’elle ne le regarde plus. Elle observe le feu passer au vert, puis au rouge, et encore au vert, elle se dit que ce clignotement vert et rouge alternatif ressemble à celui des entrées de port.
Et la voiture qui ne démarre pas.
Surprise, elle tourne la tête vers lui, sans aucune, mais alors vraiment sans absolument aucune intention de lui parler.
Et là, il y a un réel problème.
Ce n’est pas lui.
L’homme assis à la place du conducteur n'est pas Yvan.

2210 lectures depuis la publication le 28 Novembre 2016

Les statistiques du livre

  777 Classement
  42 Lectures
  +39 Progression
  4.9 / 5 Notation
  30 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Certainement la meilleure histoire que j'ai lue depuis bien longtemps. Une vraie bouffée de plaisir. Même le quai de gare où je suis installée n'a rien enlevé au plaisir de lire votre roman, ma bulle d'intimité est restée bien hermétique. Merci.
Publié le 20 Février 2019
5
@Eric Viard. Pourquoi se laisse-t-on embarquer dans cette histoire insensée ? Une atmosphère peut-être, un sens du récit qui envoûte ? Je n'ai pas la réponse et qu'importe. La magie opère et c'est l'essentiel. Félicitations pour cette escapade très réussie dans une autre dimension.
Publié le 22 Octobre 2018
5
Beaucoup d’imagination j’ai beaucoup aimé
Publié le 03 Octobre 2018

@Yvus56 : c'est vrai que c'est peu crédible... et pourtant le voyage, la nuit jusqu'à la plage, a vraiment existé..

Publié le 01 Octobre 2018
4
Agréable à lire c’est un peu comme dans un rêve ou un conte rien n’est très crédible mais on s’en moque un peu on se laisse bercer par les mots, les personnages, les émotions, les sensations, il y a un vrai climat donc un vrai écrivain merci pour ce joli moment
Publié le 01 Octobre 2018

@antoine loiseul : Merci de cette fort belle et élégante impression... j'ai une question : Comment diable avez vous trouvé mon livre à la 765éme place du classement ??? un mystère ...

Publié le 21 Septembre 2018

@antoine loiseul : Merci de cette fort belle et élégante impression... j'ai une question : Comment diable avez vous trouvé mon livre à la 765éme place du classement ??? un mystère ...

Publié le 21 Septembre 2018
5
Il ya un climat particulier dans vos récits. On change de registre, on glisse, du cynisme à l'innocence, à l'observation "sociale". Ces personnages glissent , ce qui permet de glisser avec eux . Un équilibre fragile mais cohérent.
Publié le 21 Septembre 2018

@zou.sissou@gmail.com
Merci pour cette lecture de l'autre coté de la
Méditerranée !

Publié le 03 Avril 2017

eric viard,
vous été unique dans votre imagination ,j’ai adorée le livre et je l'ai dévoré en une nuit .
super ,super
et au plaisir de vous lire.
samia

Publié le 03 Avril 2017
5
parfait, merci.
Publié le 15 Mars 2017

@soher abdin
Avez vous aimé ou pas ?
Tous les avis m'intéressent

Publié le 09 Janvier 2017

@soher abdin
Avez vous aimé ou pas ?
Tous les avis m'intéressent

Publié le 09 Janvier 2017
5
@bohemon Bienvenue dans Deauville Express Amicalement Eric
Publié le 09 Janvier 2017

@Palamède
merci pour votre lecture...
Acidulés ? Vraiment ? Je ne l'avais pas imaginé ainsi, plutôt sur le registre de l'extrême sensibilité, mais cela va peut-être de concert...

Publié le 02 Janvier 2017
5
Je viens de comprendre pourquoi je ne porte que des chemises blanches button down Brooks ! Merci ! (merci aussi pour les autres mots, assez acidulés, tout en retenues, ceux d'un amoureux des non dits et des femmes pas que savantes)
Publié le 17 Décembre 2016

@panthea bienvenue dans le monde de Deauville Express...
Eric

Publié le 06 Décembre 2016