La Firme

19 pages de Raphaël Dormoy
La Firme Raphaël Dormoy
Synopsis

La Firme, nouvelle fantastique : "Je suis resté tout le jour assis devant le mécanisme. Auparavant ma charge était de cocher des cases. Je devais vérifier que les événements se soient produits et que chaque événement vérifie sa loi de probabilité. Ce travail nécessite une grande patience et le sens de l’observation. Je ne connais pas les raisons de ma mutation. Personne ne les connaît. Au sein de la firme un changement de poste ne constitue ni une promotion ni un déclassement. On l’accepte. La difficulté est de comprendre soi-même sa nouvelle affectation."

2163 lectures depuis la publication le 09 Avril 2015

Les statistiques du livre

  3095 Classement
  12 Lectures
  -435 Progression
  4.9 / 5 Notation
  9 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci Alexia... Pour ma part "je ne sais pas quelle est votre fonction mais je la présume intéressante. Je serais heureux d'en discuter si vous passez un jour dans mon secteur." ;-)

Publié le 17 Octobre 2015
5
Envoûtant et très bien écrit...quelques frissons au cours de la lecture...surtout l'envie de ne pas rejoindre la firme ! Bravo !
Publié le 01 Octobre 2015

Merci pour votre retour lamish... J'espère que vous avez retrouvé forces, et belle énergie ! :-)

Publié le 10 Septembre 2015
5
Etrange impression ressentie à la lecture de votre nouvelle...L'inertie extrême du contexte et des personnages agit comme une hypnose dont on se réveille anormalement vidé. Bizarre, bizarre !
Publié le 08 Septembre 2015

Chère Cécile Rozé, merci pour votre mot ! Je transmettrai vos « chaleureuses » amitiés à ma maman. Et merci à chacun d’entre vous d’avoir pris le temps de laisser un commentaire, trace d’une impression qui chacune à sa façon me va droit au cœur ! Liza DJ pour les références joyeuses associées à votre lecture, Bernadette L pour cette incision dans la chair du texte, Marc pour votre œil aguerri de chasseur cueilleur, Elle Bazi pour votre fusée et son feu d'artifices (merci encore) ! Martine, je vous dois une aspirine, Maître Yoda pour votre attention dans l’au-delà, et Brian pour vos encouragements à persévérer ici bas. Force est de constater la haute qualité, la gentillesse et la solidarité des lecteurs ici présents. J’espère partager d’autres nouvelles avec vous. Merci et à bientôt, Raphaël.

Publié le 21 Juin 2015

Merci d'être arrivé au moment où mon fer à repasser cherchait désespérément une joue complètement farfelue à caresser
Mes amitiés à votre mère: je l'adore!

Publié le 20 Juin 2015
4
Dommage que ce soit si court ! On entre vite dans l'histoire, l'ambiance est dérangeante, presque glauque alors qu'il ne se passe rien de gore ou d'horrifique, c'est vraiment bien tourné. Un poil déçu par la fin : elle arrive trop vite ( ce qui est bon signe :p ) et cela mériterait d'être davantage approfondi. Vraiment, avec ces 19 pages il y a matière a poursuivre l'histoire, à l'étoffer, à créer un monde bien plus vaste. Félicitations en tout cas, agréable lecture :)
Publié le 24 Mai 2015

je vous remercie pour vos messages.

Publié le 18 Mai 2015
5
Etonnant, troublant. On est vraiment dans la peau du personnage, ou plutôt dans son enveloppe charnelle...On en sort l'esprit brouillé, en prise avec la firme.. Mérite vraiment d'être lu. merci pour ce partage
Publié le 24 Avril 2015
5
J'ai mal à la tête, mais c'est génial !
Publié le 21 Avril 2015
5
oublié ! réparé !
Publié le 18 Avril 2015

Cette nouvelle est parfaitement incroyable ! Quelle inspiration, quelle originalité, je n'ai jamais rien lu de pareil. Les nouveaux Temps Modernes !? Beaucoup d'ironie, beaucoup à lire entre les lignes, beaucoup de gravité derrière un récit qui a à la fois une face quasi chirurgicale, et une autre face où on ressent une sorte de tendresse et de naïveté. Et en même temps, on ne peut s'empêcher de penser à une inquiétante allégorie... Bravo pour cette belle littérature et merci pour cette lecture ! (juste un tout petit bémol : un interligne un peu plus grand faciliterait la lecture. À moins que vous n'ayez voulu, par la forme, souligner l'enfermement...)

Publié le 17 Avril 2015

C'est très particulier. L'auteur réussit avec brio à créer une ambiance qui rend "nerveux" (pour reprendre le terme du commentaire précédent). J'espérais une meilleure chute, quelque chose qui exploite mieux l'ambiance. Le style aurait pu être plus fluide, grâce à une meilleure utilisation de la ponctuation. J'ai failli ne pas dépasser la première page à cause de cela. Mais comme il n'y avait que 19 pages, alors j'ai continué. C'est dommage de perdre des lecteurs pour une simple histoire de virgules manquantes. Je trouve aussi que le livre gagnerait à rejoindre une autre catégorie que celle de science-fiction. Je pense qu'il peut toucher un plus grand public que juste celui de la SF.

Publié le 17 Avril 2015
5
Inextricable : sans frontière entre la raison, la folie, la discipline, et l'absurdité. Heureusement, c'est une courte nouvelle, car ça rend nerveux.
Publié le 16 Avril 2015
5
Fantastique nouvelle fantastique. « Brazil » c’est de la bibine à côté. Très bien écrit et le raisonnement et la sagesse derrière la nevrose et l’absurdité c’est génial . Kafka pourrait la lire sans sourciller.
Publié le 14 Avril 2015