Annie Pic
Biographie

J'écris depuis l'adolescence. J'ai plusieurs romans à mon actif, ainsi que de nombreuses nouvelles. J'aime explorer le champs du possible. Je me passionne pour tout ce qui se confond avec l’imaginaire. Peu importe où le délire entre le rationnel et l’irrationnel entraîne ma plume. J'aime particulièrement le genre SFF qui me permet d’aller au delà de la cohérence et m’ouvre toutes les portes.

Annie Pic a noté ces livres

4
BonsoirJohn, avec une plume qui n’est pas avare d’abondance vous avez utilisé toutes les sources du présent : Technologie, robotique, NASA, complexes sous terre, OVNI sur le plateau du Larzac… Pour y incorporer les problématiques de demain : le raccourci du temps, les trous noirs, les menaces inconnus de l’Univers… Mais dès la rencontre avec les Zheenons et malgré les références : « numéro cinq le robot dans Short circuit » » « Morpheus dans Matrix » « La cité de Gunnara dans Star Wars » votre verve littéraire, s’éloigne très rapidement de la SF pour basculer dans le fantastique. J’ai eu quelques réticences sur ces passages qui s’étirent en longueur. Mais la seconde partie est à mon sens plus dynamique. Il est évident que sur ce seul extrait, je ne peux avoir une véritable opinion sur la qualité de votre ouvrage. Mais me fiant au coup de cœur de MBS, toutes mes félicitations. Cordialement.
Publié le 08 Février 2015
5
Le goût salé des larmes d’Elisabeth, lui rappelle combien elle s’est engluée dans la toile tissée par le jeune Allan. Pourra-t-elle s’extirper de son emprise délirante ? Ou alors, y a-t-il une autre vérité ? L'intrigue est bien menée, la narration efficace, et les personnages intéressants. Je reste votre lectrice. Bravo !
Publié le 03 Mai 2014
4
Votre comédie humaine m’a enchantée. Vos carnets de voyages sont relatés avec un humour décapant, hilarant, voire même poétique ! « Je pose mon doigt sur cette vieille photo en noir et blanc restée sur l’étagère. Caresse des visages, des moments de vie. Ce n’est pas une photo que je touche, c’est la fragilité de l’existence, son sens au plus profond du néant. » Ce sont des phrases comme celle-ci, qui m'ont particulièrement séduite. Bravo ! Merci pour ce partage.
Publié le 03 Mai 2014
5
Meurtre en musique ! J’ai beaucoup aimé cette transposition. Vous avez donné à votre création une magie spéciale, voire une poésie particulière. Bravo !
Publié le 14 Avril 2014
5
Flamberge qui reprend du service ! À travers son style toujours aussi récréatif, abondant, vif, et son choix du vocabulaire franchouillard, l’auteur nous transmet son plaisir de faire vivre son personnage central. On n’a pas le temps de souffler.
Publié le 13 Avril 2014

Pages