Annie Pic
Biographie

L'écriture, c'est un art très personnel.
Son pouvoir m'a permis à chaque étape de ma vie, d'élaborer mes pensées.
Je me passionne pour tout ce qui se confond avec l’imaginaire.
Peu importe où le délire, entre le rationnel et l'irrationnel, entraîne ma plume.

Annie Pic a noté ces livres

5
Bonjour J. Piton Saint Martin. "Fox," c'est d'une écriture directe et précise que vous m'avez fait voyager dans votre univers. Sur un fond de vérité, face à la dépression chaotique du monde, et à travers le parcours traumatique de Fox Chomsky, vous développez une histoire somme toute très futuriste. Avec ma complicité d'auteure SFF, Annie
Publié le 24 Septembre 2020
5
Bonjour France Tournier. Je reste admirative devant votre talent à élaborer cette trame. Votre prose foisonne de détails. Votre récit s'apparente à un vaste labyrinthe, qui s'étire dans les méandres des trois mondes. Avec cette multitude de personnages, j'avoue avoir eu un peu de mal à suivre cet imbroglio, mêlant la sphère des dieux, à celle des pions humains. Toutefois, votre écriture fluide et agréable, aide à digérer les longueurs inévitables. Dans cet embrouillamini, où la subtilité du jeu s'apparente à la réalité des existences, et où la réincarnation apparait comme la clé de l'ultime voie ; j'ai suivi avec un intérêt accru, les intrigues menées avec l'habileté de votre imagination. Merci pour ce partage. Bien à vous. Annie
Publié le 23 Septembre 2020
5
Chère Parthemise33, un petit régal ces petites fantaisies coquines. Préférons les remords aux regrets et vive le cocktail d'amour ! "Tout l'Univers obéit à l'Amour ; Belle Psyché, soumettez-lui votre âme. Les autres dieux à ce dieu font la cour, Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme. Des jeunes cœurs c'est le suprême bien Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien." Jean de La Fontaine (Éloge de l'amour) Qui ne rêverait pas d'avoir droit à une barbe à papa, avec à la clé, le pouvoir de remonter le temps ? Et, qui ne rêverait pas de raviver ses fantasmes enfouis, afin de soigner un amour qui s'étiole au fil du temps ? Merci pour ce partage rafraîchissant. Très bon après-midi à vous. Bises virtuelles, Annie
Publié le 04 Septembre 2020
5
Bonjour Lola Albarracin. Dans ce court extrait, je me suis laissée emporter par les sentiments, les désirs, les peurs, les interrogations, la lâcheté qui s'entrechoquent au fil de l'histoire. Dans le chaos incessant de l'absurdité Carola survit. Vous développez votre histoire avec perspicacité, ce qui donne l'envie de poursuivre jusqu'au bout de l'atterrissage... Merci pour ce partage. Bien à vous, Annie
Publié le 18 Août 2020
5
Bonjour Paul Arte. Hasard et chance ! Dans votre livre, vous opposez ces deux mots avec une mauvaise foi certaine. Vous sacrifiez les contreforts d'une structure morale aux dépens d'une existence faite de manipulation jubilatoire. À mon humble avis, je pense que "Le voleur de chance" se perd un peu dans tous les genres, peut-être aussi, dans les longueurs des méandres tactiques du ballon ovale, des turfistes, etc, au détriment du grain de sel fantastique annoncé dans le synopsis. Chaque partie pourrait presque se suffire à elle-même et développer indépendamment sa propre histoire. J'ai particulièrement relevé la sagacité de votre plume, directe, sans ambages, et votre univers, somme toute peu éloigné du mien. Avec ma complicité d'auteur, Annie
Publié le 08 Août 2020

Pages