Marguerite Rothe
Présentation

“Croqueuse de livres depuis l’enfance, j’ai consacré beaucoup d’énergie à convaincre mes semblables d’en faire autant, surtout quand je travaillais en librairie.
Lire, écrire, lire, écrire... Deux activités, une seule passion”

Retrouvez toute mon actualité sur mon blog :

https://margueriterothe.wordpress.com/

Marguerite Rothe a noté ces livres

5
Bravo, quelle belle écriture ! Je recommande aux amateurs de romans historiques – et ceux qui aiment plus particulièrement le 19e siècle – de faire un arrêt sur votre page pour faire la connaissance de Constance Deschanel. Avec ce vrai beau personnage, magnifiquement construit, et une écriture qui file sans accrocs sur le papier, vous offrez à vos lecteurs un superbe travail d’écriture. Sincères félicitations Anne Loréal ! Bonne continuation, bien à vous, Marguerite.
Publié le 15 Octobre 2016
5
Gloups ! Pauvre Luciole. Surprise par la fin, vu que j'en attendais une autre... C'est le plaisir des nouvelles et des chutes "surprises" - J'ai lu tout à l'heure la nouvelle que vous avez écrite pour le concours "Mon double a pris ma place" - J'ai adoré. En fait, je suis venue lire celle-ci, pour avoir aussi l'occasion de vous féliciter pour : "La liberté des uns s’arrête là où commence celle des hôtes". Ce quasi monologue est (pour moi) un pur délice de drôlerie. Certains passages m'ont fait franchement rire. Bravo ! Vous devriez la publier, je suis sûre qu'elle plairait !) - Merci pour ces lectures (1 triste pour 1 joyeuse, l'équilibre est respecté !), bien à vous, Marguerite.
Publié le 13 Octobre 2016
5
Que dire de cet Alain Briaud ? Que c'est un salaud ? (pour la rime) - Le personnage est réussi : la preuve ; je ne compte pas le nombre de fois que j'ai eu envie de baffer cet abominable goujat. Et comme j'ai éprouvé très peu d'empathie pour Béatrice, je me dis que ce personnage-là aussi, est très réussi. Elle est tellement sotte ! (je sais, cela n'est pas du tout charitable, mea culpa, mais la littérature est la littérature !) - Bon, eh bien moi qui ne lit jamais de pièces de théâtre, je suis bien contente de cette lecture ! Merci Boris, et @+ Marguerite.
Publié le 13 Octobre 2016
5
Encore quelque peu immergée dans la lecture récente de la trilogie « Spin » de Robert Charles Wilson, c’est avec le sourire que j’ai entamé votre livre. Lune… Espace… Étoiles… il ne m’en a pas fallu davantage pour avoir envie de poursuivre la lecture de votre histoire. Et ça a été une très, très bonne idée. J’ai été littéralement transportée par plusieurs passages, notamment dans le chapitre 14, que j’ai trouvé fantastique. Il m’a fait me demander : « La vie, est-elle l’âme de l’univers ? » Et puis aussi, en cours de lecture, je me suis demandé de quelle couleur pouvait bien être l’océan primordial. J’ai pensé aussi que j’étais là, déjà, dans les entrailles de cette terre en construction. Particule, atome, que sais-je, mais bien présente. Ce qui me fascine le plus dans l’extraordinaire capacité d’extrapolation de beaucoup de scientifiques, c’est l’écriture qu’ils font du monde. Elle est souvent, et d’une certaine manière, très poétique. Merci Albert pour cette très belle lecture. J’espère avoir l’occasion de lire d’autres de vos textes. Bien à vous, Marguerite. --- PS : P.10, à la lecture, on a un effet de redondance (1er et dernier paragraphe) quand vous parlez de « la codification de la vie », enfin, c’est que qu’il m’a semblé… Il y a aussi une petite poignée de coquilles, mais rassurez-vous, rien qui ne gêne la lecture.
Publié le 04 Octobre 2016
4
Écouter vos quatre intellectuels masculins discourir sur le thème de « L’érection » peut conduire à la frustration, du point de vue du lecteur lambda. C’est un peu comme si celui-ci regardait une revue cochonne dans laquelle l’équipe de rédaction aurait prit un malin plaisir à flouter toutes les photos. Ceci dit, j’avoue ne pas avoir pas su apprécier toute la saveur de votre texte. Pour ce qui est de sa forme, j’imagine qu’un de ces quatre vous devrez vous décider une bonne fois pour toutes : roman ou théâtre, il faudra choisir ! Encore un détail, mais qui a son importance : mettre en notes les traductions de toutes les expressions en Allemand ; images floutées, son coupé, Boris, qu’attendez-vous pour virer cette équipe rédactionnelle ! Merci Boris pour le partage, je reviendrai vous voir ! Bien à vous, Marguerite.
Publié le 24 Septembre 2016

Pages