Conseil
11 Jan 2019

Ourbé & Éterna de Filippo Fuchs remet le genre feuilleton au devant de la scène

L’article de Filippo Fuchs (ah… les pseudos) sur le genre feuilleton est mis à la Une cette semaine. Et ici, c’est le roman d’aventure qui est mis à l'honneur, c’est à dire le récit, le style, les dialogues, les jeux de mots (parfois un peu potaches), l’esprit, la culture… bref la littérature. Que ses premiers lecteurs lisent avec gourmandise et avidité et l’envie de tourner de nouvelles pages tous les samedis.
Lire gratuitement l’ebook Ourbé & Éterna publié par Filippo Fuchs		Déjà 9 épisodes, le 10ème dès demain

 

ebook à lire en ligne "Ourbé & Éterna"

Synopsis

En proie à l'attaque de monstres divers comme des dragons, vouivres ou vampires, les Ourbéens doivent chercher secours dans notre monde… Virgile, jeune châtelain ruiné, fait la rencontre des maîtres de guildes qui l’emmène dans son monde, à Ourbé.

 

L’auteur Filippo Fuchs

Filippo Fuchs aime Trenet. Et le Cognac !

 

Les lecteurs en parlent

 

FANNY DUMOND (qui ne loupe pas 1 épisode)

Je suis ravie de reprendre la lecture jubilatoire de mon feuilleton. Un grand BRAVO à vous : vous jonglez avec le temps et les mondes parallèles avec maestria. Je suis épatée : aucune fausse note, tout se tient. 

 

Henry Milliard

Évidemment, là, on est dans le conte philosophique qui emprunte le roman fantasy pour arriver à ses fins. Il y a les monstres venus d’ailleurs, des dieux qui s’amusent des humains, des humains qui voient dans les tsunamis ou des pluies de pierres ou même des étés caniculaires comme autant de punitions des dieux… tout cela est fort réjouissant. La juxtaposition d’Ourbé l’égalitaire et d’Éterna la « libertaire » (partisan de la liberté absolue) nous renvoie à notre propre République : l’une peut-elle vivre sans l’autre sans tomber dans la parodie, le burlesque ! Merci également d'avoir mis en avant un produit du terroir : le Cognac !!!!

 

Gaspard du Gévaudan

C’est amusant votre conte fantastique, on suit votre imagination pas à pas, on sent bien que vous vous vengez de toute la culture accumulée, que vous en riez un peu, que maintenant que Jean d’Ormesson n’est plus, la nature ayant horreur du vide, il y a une place à prendre !! 

 

Jeanne Lebrun

J'attends, moi aussi, la suite !

 

En commentant ce feuilleton, vous encouragez l’auteur à en publier les autres épisodes !

Permettre cet échange entre auteurs et lecteurs, c’est la raison de monBestSeller.

 

Ma chère @FANNY DUMOND
Figurez-vous qu'à un moment donné vous m'avez foutu une de ces pressions (euh !… gentille la pression… que je rajoute après relecture / et finalement de pression c'est devenu motivation, comme quoi !) ! Lorsque je déposais un nouveau chapitre, je me disais : elle a apprécié jusqu'à présent, mais après ! Alors, je me suis juste dit : continuons sur ce même rythme et advienne que pourra ! Donc, je continue, cet après-midi encore, à tenter de tenir mes engagements et je suis de plus en plus admiratif de nos glorieux prédécesseurs dont c'était le quotidien : fournir et encore fournir une suite. Si leurs écrits ont dépassé le siècle, c'est que leur talent était indéniable. Modestement, je vais essayer hebdomadairement de continuer à raconter l'histoire de la petite cité d'Ourbé, accessible de notre monde par un puits magique… et qui me permets, effectivement, de parler, en fait, de notre propre monde.
Cordialement
FF

Publié le 11 Janvier 2019

Je suis sincèrement ravie de la distinction de votre feuilleton que je lis depuis les premiers épisodes.Sous couvert d'un roman d'aventure, il s'agit d'un conte philosophique qui pointe avec malice les travers, les dérives et les richesses de notre monde. Chaque phrase appelle à la réflexion et j'aimerais toutes les commenter. De la bien belle ouvrage, en vérité et une agréable découverte sur monbestseller. Je salue votre opiniâtreté à vouloir nous/ m'enchanter chaque samedi et vous y réussissez fort bien. Un grand merci à vous Filippo. Bien cordialement. Fanny

Publié le 11 Janvier 2019
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter