Conseil
08 avr 2019

"No Rohingya" de Yves Bourny, un témoignage poignant sur les Rohingyas

Au moment où l’on commémore le génocide du Rwanda, le livre d’Yves Bourny alerte sur celui des Rohingyas en Birmanie. Yves Bourny y a vécu 10 ans. A travers une famille, l'auteur raconte comment les Rohingyas, musulmans dans un pays bouddhiste, sont rejetés à l’unanimité par la population birmane. Plus d’un million de Rohingyas s’entassent dans des camps de réfugiés au Bengladesh depuis leur exil forcé fin 2017. 200.000 autres survivent toujours dans leur province d’Arakan, le long de la baie du Bengale. Leur avenir n’existe pas. En alternant entre roman, conte philosophique et récit journalistique, Yves Bourny est un témoin de ce ''génocide lent''.
Lire gratuitement le roman No Rohingya de Yves BournyPlus d’un million de Rohingyas s’entassent dans des camps de réfugiés au Bengladesh

 

Témoignage à lire en ligne "No Rohingya" de Yves Bourny

Synopsis

A travers l’histoire d’une famille Rohingya qui se débat pour survivre, Yves Bourny témoigne du sort de cette minorité oubliée.

 

L’auteur Yves Bourny

Avant de tout lâcher pour partir voir ailleurs, Yves Bourny a été accordéoniste, psychologue, animateur radio, conseiller en ressources humaines, officier de marine. Et il y a vingt-cinq ans, il est parti en Asie. Travaillant pour des organisations humanitaires ou pour les Nations Unies. En Birmanie, auprès des Rohingyas qu'il a cotoyés dix ans. En Afghanistan sous le régime des Talibans.

 

Les lecteurs en parlent

Catarina Viti

Le thème de votre témoignage m'intéresse vivement et si j'en crois votre présentation, j'en apprécierai le fond.

Chris Martelli

C’est magnifique. Vous avez réussi un récit qui mêle l’actualité, l’œil du témoin, le point de vue de celui qui connaît le pays de fond en comble, pas juste comme un envoyé spécial, et le conteur. Et le conte permanent, qui revient chapitres après chapitres, rend l’actualité trop méconnue, à la fois plus poignante et bizarrement, presque plus banale que si on lisait un article. Mais certainement plus mémorisable aussi. Bravo pour ce témoignage qui ressemble à un devoir de mémoire.

 

En commentant ce témoignage, encouragez l’auteur en lui laissant un commentaire.

Permettre cet échange entre auteurs et lecteurs, c’est la raison de monBestSeller.

 

Aucun commentaireAjouter un commentaire
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter