Conseil
23 sep 2019

Co-Respondance publié par Didier RICHARD, un récit épistolaire

Didier Richard remet le genre épistolaire à la une. Où l’on voit comment l’écriture permet de recréer du lien, de nourrir une relation, de sortir de l’isolement. Un très bel exercice littéraire où Joan et Paul se racontent.
Lire en ligne le roman épistolaire Co-Respondance de Didier RICHARD l'ecriture pour rompre l'isolement

 

Roman à lire en ligne "Co-Respondance" publié par Didier RICHARD

Synopsis

Un oncle et un neveu, tous deux en solitude, s’écrivent pour échanger. Ils se parlent de leur quotidien, de leurs interrogations. Tout les oppose. L’écriture les réunit.

L’auteur Didier RICHARD

Quand il est lecteur, Didier RICHARD apprécie le classique, le policier, la science-fiction, la philosophie. Touche à tout dit-il. Comme écrivain, il se dit aussi un touche à tout. Le théâtre comme porte d’entrée vers l’écriture. Puis des romans, des nouvelles et des essais.
Écrire est une ressource qui l’apaise ou l'interroge.

Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux

Sandrine C

Elle est formidable votre correspondance, pleine d’humanité, de pensées simples, de celles de tous les jours, qu’on aimerait penser, sans les avoir lues ! Je ne sais pas si une telle correspondance est encore crédible, je veux dire, dans son entièreté, dans ses confidences, mais même si plus littéraire que tout à fait crédible (et j’espère que je me trompe), c’est en même temps rafraichissant (souvenirs souvenirs) et en même temps (je deviens macroniste en disant cela 2 fois en 2 mots) rassurant. Rassurant que le fil puisse passer grâce à l’écriture. Et une belle écriture, simple (bis), naturelle. Je lis votre bio, elle est sympa, elle ressemble à vos lettres. Bravo !

Loulou PF

Elle est assez surprenante votre correspondance, on imagine assez bien que cela soit possible, même dans l’époque du sms et du mail. Et c’est ça, j’ai trouvé, qui la rendait particulière. Il y a un côté 18ème, on sent la valeur de l’écriture pour créer et nourrir le lien, et donc sa nécessité. On voit leurs relations s’enrichir, évoluer au fil des pages, être plus mature, s’alléger du superflus, et donc être vraiment intéressante. C’est ce qui donne de la valeur à votre roman épistolaire. C’est pas vraiment à la mode ! mais ça se lit si bien. D’autant plus qu’on ne peut pas ne pas faire des rapprochements avec ses propres expériences… Merci d’avoir partagé votre correspondance.

Dîtes à Didier RICHARD ce que vous avez pensé de son roman épistolaire

C’est pour ça qu’il l’a publié gratuitement sur monBestSeller.

 

Aucun commentaireAjouter un commentaire
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter