Accord perdu

109 pages de Damian Jade
Accord perdu Damian Jade
Synopsis

Petit roman à huis clos où la morale est toute relative.

Germain apprend beaucoup auprès du Dr Mornais, médecin légiste.
Dans cet immeuble bien tenu par la concierge, il s'initie avec ambition tant aux choses de l'amour qu'à celles de la mort.

Publié le 01 Décembre 2022

Les statistiques du livre

  678 Classement
  70 Lectures 30 jours
  2971 Lectures totales
  -63 Progression
  257 Téléchargement
  15 Bibliothèque
 

"Accord perdu" est le "Livre le +" du 9 décembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Damian Jade, c’est pour cela qu'il publie ses romans sur monBestSeller.

Publié le 09 Décembre 2022

Ce livre est noté par

24 commentaires , 12 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Bernard Marais
Un grand merci, cher lecteur fidèle, pour ce commentaire inspiré.
Vous y évoquez l'ambiance, l'atmosphère et l'immoralité. Choses qui me tenaient fort à coeur.
Pour cela, je vous suis très reconnaissant.
Damian.

Publié le 25 Juin 2023
5
J'avais conservé ce petit roman dans ma bibliothèque pour mes vacances d'été. C'est donc ma première lecture, l'esprit libre. Et voilà mon esprit pris dans l'invraisemblable et pourtant réaliste complexité de ces deux personnages masculins qui semblent s'être parfaitement trouvés pour le parfait équilibre des relations. Ceci grâce à l'inconcevable immoralité qui les caractérise, discrètement, couverte d'élégance et de distinction. J'ai trouvé l'évolution douce et tragique, inquiétante mais sensuelle. Vous m'avez embarqué dans une absurde atmosphère où je n'attendais plus rien que la page suivante. Je serais bien en peine de catégoriser ce court roman, à la fois noir, psychologique et de l'ordre de la fable, dont la morale se serait échappée, épouvantée par l'odeur des ambitions cachées.
Publié le 25 Juin 2023

@Maurice Crozet
Bonjour et merci pour votre commentaire.
Je le comprends bien. Comme indiqué dans le synopsis, la morale y est toute relative. C'est bien tout l'enjeu du roman que de tourner autour de l'incongruité de la situation créée par l'opportunisme. Le corps est déshumanisé dans l'esprit des deux hommes, l'un (le plus jeune) y voyant une occasion de parfaire sa formation clandestine, l'autre offrant à l'objet de ses désir ce qui lui tient le plus à coeur. Aucun des deux hommes ne fait preuve de force morale, même si le médecin donne des leçons au jeune homme.
Enfin, la relation qui les unit est loin d'être inhabituelle. Entre hétérosexualité curieuse, avec la modernité de la jeunesse défaite des catégories d'orientation, et homosexualité discrète d'un homme d'une autre génération, entre désir de reconnaissance et de tendresse d'un côté et désir plus charnel de l'autre, il se crée des intimités et des sentiments qui frisent l'amour, sans jamais l'atteindre vraiment. Je n'ai rien inventé, la Littérature en regorge.
Je comprends parfaitement que tout cela puisse paraître peu crédible pour qui ne l'aura pas vécu.
Merci encore d'avoir pris le temps de lire et de commenter, avec votre honnêteté en prime ;-)
Damian.

Publié le 19 Avril 2023

Je suis un peu gêné, car après avoir lu tous les éloges concernant votre livre, sans en nier les qualités qui ont été encensées, je dois m'avouer un peu déçu. Il n'est pas facile d'exprimer les raisons de cette déception, je vais tenter de le faire : à moins de prendre votre récit comme une fable destinée à mettre en garde contre un égocentrisme exacerbé, il me semble un peu artificiel. Comment deux hommes, somme toute "normaux", peuvent-ils sans culpabilité jouer avec un cadavre certes presque anonyme (la DASS), donc qui n'attirera pas l'intervention de la police ? Certes, ils n'ont pas causé la mort de la jeune fille, mais morte elle devient un objet qu'on utilise tel un animal. Sans qu'elle en ait fait la demande, bien sûr. D'autre part, la relation entre les deux homme, à demi homosexuelle, me paraît peu crédible. Cela dit, j'ai lu le roman sans ennui, avec un certain plaisir.

Publié le 19 Avril 2023

@Bouquineur Merci merci ! Cela me touche.

Publié le 31 Mars 2023
5
Roman réussi. Belle écriture d'abord aérée avant de se resserer avec l'histoire, finesse des sentiments aussi confus que délicats, ambiance épaisse et prenante. Il y a du vrai dans les relations (tant entre le médecin et son protégé qu'entre eux et la concierge) et une grande incertitude qui fait douter sur chaque personnage. C'est un livre qui se lit vite mais reste ancré durablement.
Publié le 30 Mars 2023

@Damian Jade
Pardon pour mon étourderie !
Anne

Publié le 25 Février 2023

@A.P. Gounon Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire. Vous avez vu juste, il y a un peu de marivaudage au début.
**** Je recommande juste aux futurs lecteurs de ne lire votre commentaire qu'après avoir lu le livre pour qu'ils ne soient pas spoilés :-) ****
Je suis content que vous ayez trouvé les personnages attachants malgré leurs travers.
Encore merci.
Damian.

Publié le 25 Février 2023
5
@Damian Jade Bonjour Damian, J'ai lu d'une traite votre roman, plutôt noir et très bien écrit. Vous traitez avec une désinvolture bienveillante ce sujet original et un peu tordu. Vos héros sont attachants. Le docteur est tout de noblesse et de retenue. Germain lui, capable d'autopsier le corps de sa maîtresse sans trembler et de soupçonner l'homme qu'il aime de meurtre est un jeune homme plutôt inquiétant. Au début, les deux me font penser à ces personnages de Marivaux qui dissèquent sans fin leurs sentiments et leurs désirs avec une élégance et une subtilité délicieuses. Puis Marivaux s'évapore petit à petit et c'est dommage. Mais tel quel, c'est encore un très bon roman.
Publié le 25 Février 2023

@Anne Sophie Trassard Je vous remercie pour cet aimable commentaire ;-)
Damian.

Publié le 06 Février 2023
5
@Damian Jade Je viens de lire votre court roman et j'avoue avoir été totalement prise par l'intrigue et l'intelligence des dialogues. Merci pour ce délicieux moment!
Publié le 05 Février 2023

@Stog 2 C'est une appréciation qui me touche, tant je souhaitais plonger le lecteur dans cette ambiance-là. Merci.

Publié le 27 Janvier 2023
5
@Damien Jade, c'est un récit qui se déroule comme une opération chirurgicale dans le corps des relations humaines. Tout en finesse et en intelligence.
Publié le 27 Janvier 2023

@Annie Pic
Bonjour Annie, et merci bien pour ce commentaire.
J'apprécie la critique qui m'alerte sur mes faiblesses. En effet, le lecteur doit pouvoir suivre avec aisance l'histoire. Peut-être que mes titres de chapitres ne sont pas assez explicites et que l'utilisation du passé et du présent n'a pas fait mouche, ou encore que des intros ou des transitions seraient utiles. Je conserve cela en tête pour mes prochains écrits ;-)
Encore merci !
Damian.

Publié le 15 Janvier 2023
5
Bonjour Damian Jade, je découvre votre prose avec un intérêt certain. Vous explorez la confusion des sentiments de Germain, face à Mornais, avec subtilité. Vous distillez avec intelligence le parfum de son autocentrisme, qui le mènera jusqu'au seuil de la rupture, avec sa dernière conquête. Vous dépeignez avec justesse les points de vue et les sentiments, jusqu'à la prise de conscience de Germain, face à son mentor... Cependant, le fil de l'histoire est à mon goût un peu chaotique, mais hormis cela, j'ai pris plaisir à vous lire. Annie
Publié le 15 Janvier 2023

@Boneur Richard Merci pour la lecture et le commentaire ;-)

Publié le 11 Janvier 2023

Un écrit de charmes !

Publié le 11 Janvier 2023

@Rezkallah Oh c'est gentil !
C'est que je n'avais plus d'encre rose :-D

Publié le 10 Janvier 2023
5
J'ai dévoré avec délice. J'aime beaucoup quand ta plume se teinte de noirceur. MO.
Publié le 10 Janvier 2023

@Yves Benhamou
Merci Yves pour ce gentil commentaire. À moi de recommander "La vie divine" qui m'a beaucoup plu !

Publié le 03 Janvier 2023

Bel ouvrage que j’ai lu avec plaisir et dans lequel la narration avance avec régularité et tient toute l’attention du lecteur. Je le recommande !

Publié le 03 Janvier 2023

@Annie G Merci Annie, pour le commentaire et pour votre fidélité.
J'en profite pour vous souhaiter une très bonne année, ainsi qu'à tous les lecteurs, auteurs et administrateurs du site :-)

Publié le 01 Janvier 2023
5
Ce que j'aime chez vous, c'est l'ouverture sur la complexité des sentiments, en dehors de toute considération moralisatrice. Vos personnages me touchent autant par leurs faiblesses que par leur élégance. Le docteur Mornais n'est pas tombé de la dernière pluie, et le jeune Germain n'est pas qu'un adorable jeune homme. Il se dégage de ce roman une ambiance un peu étouffée mais feutrée aussi, délicate. On aérerait bien les pièces, et pourtant on voudrait que tout soit confiné ainsi. Ce monde intérieur parait plus riche (et plus tordu) que la mascarade extérieure habituelle.
Publié le 30 Décembre 2022

@Monique Louicellier Eh bien, je suis gâté ! Avec du chocolat, en plus.
Au plaisir de découvrir vos écrits.
Damian.

Publié le 16 Décembre 2022

@Damian Jade
Merci plutôt à vous de nous enchanter et de nous donner à vous lire.
D'ailleurs je viens de terminer la lecture d'une de vos nouvelles plus petite que celle-ci (étant effectivement un petit roman). Et encore une fois je suis heureuse de cette lecture.
Oui votre style du début dans Accord Perdu ouvre une dimension supplémentaire dans le récit, un jeu poétique sans prétention qui se trouve en accord parfait avec la prose et ça passe très bien, comme un coulis de fruits exotiques chaud sur une boule de glace à la vanille. C'est bon, cela quand même, non ?
Ou un autre parfum comme le chocolat ou mieux chacune des 50 saveurs des marchands de glace de bord de mer !!!
La poésie passerait-elle par les papilles du goût pour réveiller les mêmes hormones et ambiances dans tout notre être ?
Cela m'a fait découvrir à quel point on peut être fade dans l'écriture si on n'envisage pas de jouer avec...
Je n'ai jamais suffisamment lu dans ma vie, je suis une ex-étudiante en sciences et donc je ne m'y connais absolument pas en littérature, mais franchement ce genre d'écriture me plait, je n'en connais pas le nom, ni d'autres exemples, sans doute multiples et je ne les étudierai pas car j'ai fait le pari d'écrire moi-même, sans plan ni connaissances...
Ou plutôt je mens un peu, aucun pari ne justifie mon écriture, ou alors on va l'appeler indolence, inaction, passivité.
J'écris uniquement parce que c'est une urgence que je ne peux retenir (comme pour aller aux toilettes !) mais votre petit roman me fait juste penser à ouvrir mon esprit aux autres dimensions du langage quand l'envie me tenaillera à nouveau...

Publié le 16 Décembre 2022

@Monique Louicellier Ha ha ! Rien de scabreux, non ! :-) Faudrait qu'j'essaye...
Merci pour votre commentaire aussi franc que direct, et très juste sur la critique (en effet, le style de la première partie n'est pas tenu tout le long, je craignais que ça lasse, probablement à tort).
Merci !
Damian.

Publié le 16 Décembre 2022
5
@Damian Jade Super nouvelle ! J'ai adoré son écriture, suggestive, stylée et légère, ainsi que l'extrême dextérité de jeu avec les mots, surtout en première partie de cette nouvelle. Somme toute une belle petite histoire mêlant l'affection, la psychologie et le suspens. Rien de scabreux là-dedans, à mon sens. Un grand bravo !
Publié le 16 Décembre 2022

@Louise H Merci pour votre commentaire et content qu'un voile d'obscurité ne vous ait pas fait fuir.
Damian.

Publié le 15 Décembre 2022
5
Voilà qui change de ce que j'ai pu lire de vous. Un peu de noirceur n'est pas pour me déplaire. On y retrouve tout de même cette douce approche des émotions, le croisement des regards entre personnages si différents et l'absence de jugement moralisateur qui vous caractérise. Cette histoire nous dirige vers l'inattendu. Vous illustrez bien que le coeur a ses raisons que la raison ignore, quel que soit le genre, l'âge et les conséquences.
Publié le 12 Décembre 2022

@Charlie Dorsay J'en suis honoré ! Merci d'avoir pris le temps de découvrir ce petit ouvrage.
Damian.

Publié le 09 Décembre 2022

@Eva Verna
Je vous remercie pour votre lecture et votre appréciation.
Damian.

Publié le 07 Décembre 2022
5
Un exercice de style autour de la confusion des sentiments. Apparemment confus mais vécus avec discernements.
Publié le 07 Décembre 2022

@Olivier Sarles
Merci Olivier, fidèle lecteur, toujours généreux en étoiles ;-)
Damian.

Publié le 04 Décembre 2022

Heureux de vous lire à nouveau ici.
Vous nous offrez une histoire bien ficelée, dont l'ambiance nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.
Merci pour ce brillant huis-clos.
PS: impossible d'ajouter les étoiles depuis mon smartphone, alors les voici : *****

Publié le 02 Décembre 2022

@Zoé Florent
Merci Michèle ! Pour ce gentil commentaire ainsi que pour la relecture et les corrections.
Je vois que la fine moustache a fait son effet ! :-)
Bises,
Damian

Publié le 02 Décembre 2022
5
Bonsoir @Damian Jade. Un roman court, certes, mais un scénario intelligent où tout est dit, où l'intensité ne faiblit pas, où les surprises se font subtiles, à l'opposé d'un lapin sorti d'un chapeau. Personnages atypiques, fouillés (gros coup de coeur pour le docteur ;-) !) ; sentiments forts, éloignés des clichés, finement analysés ; et toujours cette plume à la simplicité trompeuse qui fait le charme de tes écrits... Allez, je calme mon enthousiasme d'inconditionnelle :-) et te remercie simplement de nous avoir réservé la primeur de ce nouvel écrit. Bises et bonne nuit ! Michèle
Publié le 02 Décembre 2022