Conseil
27 nov 2020

La proie pour l'ombre publié par Alexis Arnaud

Peut-être est-ce en mémoire de ce film sur cette femme tentée de lâcher la proie pour l'ombre, entre ses regrets de manque d’indépendance et son désir d’être regardée, qu’Alexis Arnaud a ainsi nommé son intrigante nouvelle unanimement saluée par la critique.
La proie pour l'ombre publié par Alexis ArnaudLa proie pour l'ombre, l'herbe plus verte dans le pré d'à côté... les expressions sont nombreuses pour définir la tentation

 

Nouvelle à lire en ligne "La proie pour l'ombre" d’Alexis Arnaud

Synopsis

Un soir d’orage quelque part en Auvergne au XIXe siècle. A la demande de son père, la petite Agnès ferme les volets. Elle aperçoit un monstre. Son père s'empare de son fusil et ouvre sa porte…

L’auteur Alexis Arnaud

Breton de naissance, auvergnat de cœur.

Les lecteurs en parlent

la miss 6

Sans doute avez-vous bien fait de changer de province : j'adore votre nouvelle ! mais foutre de bordel de Dieu, vous tapez fort. Un vrai régal !

lamish

Un vrai plaisir de lecture, votre nouvelle. L'ambiance y est très palpable. Le ton d'une rare et belle justesse... Une double téléportation. La première dans un autre monde, une autre époque, la deuxième vers ces lectures qui ont ravi notre imagination, enfant, puis adolescent..

Sansberro

Dés les premières lignes, on sait que l'on se trouve en présence d'un vrai écrivain. Plus que l' histoire- dont la fin est tout de même assez surprenante- c'est votre style qui m'a intéressé. C'est fluide, caressant, presque désuet, mais j'adore ce petit côté "conte de Maupassant". Vos dialogues sont très fins et on sent que vous les avez ciselés avec soin. Vraiment du beau travail.

Boris Phillips

Des étoiles méritées pour une histoire tout à fait crédible dans les campagnes du XIXème siècle qui plus est contée avec d'évidentes qualités de narrateur... Bravo !

Dites à Alexis Arnaud ce que vous avez pensé de sa nouvelle publiée

C’est pour cela qu’il l’a publiée gratuitement sur monBestSeller.     

 

On est embarqué, dès les premières pages ... Bravo!

Publié le 20 Janvier 2021

Bonsoir @Christiane PABLO MORA
Si ces pages vous ont appris quelques petites choses, j'en suis très heureux (et un voyage en Auvergne vous ravira, c'est certain). Pour la distance au delà des 23 pages, j'y songe, naturellement. Mais j'aime aussi les contes… et souvent plus les contes que les nouvelles. Il y a un côté "tout est permis" dans un conte.
Alexis

Publié le 27 Novembre 2020

@Alexis Arnaud
J’aime lire des nouvelles, j’ai aimé la vôtre et rencontré des mots que je n’avais jamais lu : bobèche, bourriols, tourifas. Je ne connais pas non plus l’auvergne. En quelque lignes que de progrès pour moi. Je vous cède le commentaire que j’ai reçu un jour d’un des lecteurs de MBS :
Osez aller au-delà des 23 pages !
A bientôt...

Publié le 27 Novembre 2020

@la miss 6
Chère mademoiselle, étant un bleu (d'Auvergne) sur monbestseller.com, je n'ai pas encore eu le temps de me faire ni des amis ni des ennemis. C'est sans doute cela, le secret.
Pour le cas que vous m'exposez, n'en connaissant pas les tenants et les aBOUTissants, je me demandais s'il ne s'agirait pas là d'une querelle entre Gros-boutistes et Petits-boutistes. (j'ai cru comprendre, au détour d'un commentaire que vous étiez un adepte de Swift, [si on parle du même?]).
Alexis

Publié le 27 Novembre 2020
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter