Conseil
17 Jan 2014

Pourquoi un livre gratuit ?

Le net donne des habitudes confortables : écouter le dernier album de Stromae gratuitement, voir tous les épisodes de Dowton Abbaye avant même qu’ils ne sortent en France, regarder « le Loup de Wall Street » en streaming tranquillement chez soi alors qu’il est encore au cinéma…Toutes ces pratiques commencent à devenir l’ADN même des utilisateurs du net. La gratuité est une attente, presque un dû.
Pourquoi un livre gratuit-monbestsellerPourquoi un livre gratuit-monbestseller

Pour le livre, la donne est un peu différente. Le domaine reste très protégé. Mais le passage au numérique et l’émergence d’auteurs indépendants modifient les pratiques.

La gratuité est devenue un levier de visibilité, un levier de promotion, et parfois même une revendication…

Nous sommes donc allés respirer un peu du vent frais qui nous parvient de l’autre côté de l’Atlantique afin de comprendre comment la gratuité peut bénéficier aux auteurs.

Lorsqu’un auteur se lance, il n’a pas le choix : il doit avant tout se faire connaître.

Les américains disent « construire leur plateforme ». Nous avons déjà évoqué ce que signifiait cette notion de plateforme dans un précédent article (lire l’article). Pour le résumer brièvement, il doit d’abord s’entourer d’un ensemble de lecteurs, d’auteurs, de relecteurs, correcteurs qui le soutiennent, le suivent et réciproquement. La gratuité est alors un excellent levier. 

Oui, mais concrètement, comment la mettre en œuvre et à quoi sert-elle ?

1. Solliciter des critiques de blogueurs ou de lecteurs

Si vous n’êtes pas encore connu ou suivi comme auteur, votre livre ne se vendra que s’il compte un certain nombre de commentaires positifs et de critiques de blogueurs. Des commentaires et critiques toujours plus simples à solliciter si vous proposez une lecture gratuite.
Pour se les assurer, n’hésitez pas laisser une lettre à destination du lecteur à la fin de votre livre. Quelques mots le remerciant et sollicitant un commentaire. Une étude américaine a montré que  près de 80% des lecteurs qui avaient lu le livre en entier s’y prêtaient.

2. Développer l’audience d’un blog

Pour faire croître rapidement l’audience de votre blog, pourquoi ne pas proposer à chaque nouvel abonné Newsletter un ebook gratuit (l’un de vos récits courts comme une nouvelle par exemple) ?

3.Valoriser une autre partie de votre travail d’écrivain moins connue

 

On appelle cela un bundle, c'est-à-dire une offre groupée. Et quoi de mieux pour faire découvrir vos poèmes que de les offrir gratuitement à la fin d’un de vos romans qui marche déjà bien auprès des lecteurs ?

​4. Réunir autour du lancement d’un livre.

La sortie de votre livre est programmée pour dans quelques semaines. Pour susciter l’intérêt autour de cette sortie, il est possible d’organiser un concours sur votre blog ou sur vos réseaux sociaux.
Mettez en jeu quelques exemplaires gratuits. Non seulement vous allez pouvoir créer l’attente en publiant le nom et les critiques des heureux gagnants mais vous aurez également dans votre mailing liste l’ensemble des lecteurs qui ont participé au concours. Des mails qui vont vous aider ensuite pour diffuser des informations comme une promotion, une signature, une conférence, etc.

Bien entendu, toutes ces techniques peuvent être aussi envisagées dans un aspect de partage non marchand…car tous les auteurs ne cherchent pas à vendre. Certains ont d’autres attentes comme le fait d’être lu, l’envie de diffuser ses idées au plus grand nombre, celle de faciliter le partage, d’être avant tout reconnu. D’autres même, peut-être vous, ne veulent pas que leur passion soit aussi un gagne-pain…

Et pourquoi pas ? Aujourd’hui les musiciens ne vendent que très peu d’albums : ce sont avant tout les concerts qui les rémunèrent. Diffuser gratuitement mais être rémunéré pour la représentation. Peut-être que le seul moyen de compter dans cette époque où tout est partage…

 

Non Patrick, la gratuité ne signifie pas toujours, que l'on possède la fortune. Moi, j'ai fait le choix de publier gratuitement l'une de mes nouvelles, car, j'ai fait l'expérience de la publication de mon premier livre par une maison d'édition alternative et n'ayant pas les moyens de souscrire aux services optionnels, j'ai eu la mauvaise surprise de voir éditer un ouvrage contenant des fautes et autres erreurs. Je suis sortie abattue de cette expérience, alors que je me faisais une joie d'être édité, tout c'est alors effondré autour de moi. Mon manuscrit avait été retenu par le comité de lecture, parce-que "bien écrit" et au final, faute de pouvoir me payer une correcteur, ils ont mis malgré tout en vente, mon roman tel quel. C'est en me remettant à l'écriture, sur un deuxième projet, que j'ai découvert Monbestseller.com (conseil d'un ami) que j'ai décidé de publier gratuitement et cela m'aide, car à présent, j'essaie de corriger mes écrits, le mieux possible "cependant, qu'il peut y rester quelques fautes".
Publié le 01 Décembre 2014
Il y a des coups de chances dans l'édition. Il y a aussi des chances qui se construisent. L'édition classique, un contrat, ne signifie pas qualité, intérêt et succès. Il y a des milliers de sites, des milliers de textes en ligne. Pour faire la différence, il est bien, aujourd'hui de multiplier les occasions avec son lectorat potentiel Avec Pour quoi? Pourquoi? sans effort, j'ai déjà pu séduire des partenaires grâce à MBS. Effectivement, c'est une phase de test qui est grandement facilitée par l'édition en ligne. Merci de me donner franchement votre critique.
Publié le 17 Octobre 2014
Malheureusement les livres "gratuits" ne sont pratiquement pas lus en effet. Il existe aujourd'hui tellement de sites ou les auteurs peuvent telecharger leurs romans qu'il devient encore plus difficile d'etre remarque. Meme apres avoir signe un contrat d'edition a compte d'editeur avec une micro maison d'edition je savais bien que personne n'acheterait mon livre. Et personne ne l'a achete (donc personne ne l'a lu) puisqu'il n'etait pas present physiquement dans les librairies mais seulement sur le site de la dite maison d'edition. Un site perdu parmi des milliers d'autres. Aussi les lecteurs potentiels pensent immediatement que si un livre est en "libre service" cela signifie qu'il est mauvais puisque les maisons d'editions traditionnelles n'en ont pas voulu.
Publié le 03 Mars 2014
Cet article, ainsi que le précédent, renvoie à la notion de motivation pour l'écrivain. Je ne crois pas que l'on écrive pour gagner de l'argent, mais si l'on cherche la reconnaissance, l'argent la représente également... Avoir un "lecteur", sur ce site, signifie que quelqu'un a ouvert votre livre, et non qu'il l'a lu. J'en ai ouvert moi-même une dizaine et abandonné plusieurs, principalement pour cause d'orthographe déplorable ou de manque de style. Si quelqu'un achète votre livre, ne serait-ce qu'un Euro, la démarche est différente. Par ailleurs, la gratuité suppose que l'on ait des revenus autres, ou une fortune. C'est donc un luxe de riche. Ceci ne m'empêche pas de trouver ce site utile et sympathique, j'y déposerais volontiers d'autres écrits, comme on met une bouteille à la mer, avec la curiosité de savoir si le message inclus trouvera un destinataire; mais le vrai plaisir, c'était l'acte de l'écrire.
Publié le 01 Février 2014
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter