Conseil
27 juin 2014

Relecture de fond : comment relire pour corriger son manuscrit ?

Cinq conseils pour se relire sans se dédire. Évaluer son propre livre, traquer ses propres défauts, se critiquer sans détruire l'essence même de son histoire, l'exercice est difficile. Comment se donner les chances d'arriver à sortir de sa peau d’auteur pour entrer dans celle d’un lecteur objectif, non compassionnel, prendre le regard d’un autre pour s’observer soi-même ?
comment corriger son manuscrit - se relire sans se dédireLa stratégie pour se relire sans se dédire

Spécial auteurs : cinq conseils pour vous relire sans vous dédire

 

1. Laisser reposer votre manuscrit.

Une lecture trop rapide, instantanée, devient émotionnelle. Le secret, c’est de relire votre livre comme si c’était la première fois. Le problème, c’est que vous connaissez votre texte quasiment par cœur. Résultat : vous reconnaissez les phrases et vous ne relisez pas efficacement. C’est là qu’on laisse échapper les erreurs et même les fautes les plus banales. Donc, laisser reposer une semaine ou deux, voire plus.

2. Imprimer.

Tenir physiquement un ouvrage lui donne un relief particulier. Plus efficace pour se mettre dans la peau d’un lecteur. Plus pratique aussi pour les annotations.

3. Lire globalement votre livre, d’un seul trait avant de corriger.

C’est le meilleur moyen d’appréhender l’ensemble, avant de s’intéresser aux détails. Indispensable pour vérifier la cohérence de l’histoire, de sa structure, des enchaînements, des personnages, de leurs réactions et de leurs dialogues…

4. Relire lentement et attentivement.

C’est long et fastidieux mais c’est payant. Objectif : sacrifier ce qui semble inutile (pas facile), écrire ce qui semble manquer (plus facile). Cela permet aussi de rentrer dans le détail : premier repérage de fautes d’orthographe, ponctuation, mise en page, lourdeur de style, répétitions… Corrigez avec un stylo de couleur. Ce sera plus facile au moment de la retranscription sur votre version numérique.
Relire à haute voix. Vous verrez, ça ne pardonne pas. Rien de tel, par exemple, pour repérer les changements de temps incongrus, les phrases qui vous laissent essoufflé, les répétitions à quelques lignes d’intervalle…

5. Faire lire.

Mais ne pas suivre tous les conseils à la fois, visez à développer une ou deux remarques qui vous semblent judicieuses pour votre ouvrage. Mettez votre égo en veilleuse mais gardez vos convictions !

Et vous, comment faites-vous pour corriger vos ouvrages ? Vous avez une méthode efficace à partager ?

Christophe Lucius et Isabelle de Gueltzl. monBestSeller

 

Eh bien moi je me suis créé un petit comité de lecture composé de trois personnes: une femme que je connais, un homme que je ne connais pas, et une auteure que je n'ai jamais vue mais qui est une "amie" Facebook. Après avoir passé mes écrits sous deux correcteurs électroniques, je leur envoie mon manuscrit pour avis et correction. Pendant ce temps, je relis mon texte et corrige si nécessaire (ça l'est toujours). Je tiens compte de leurs remarques quand elles ne risquent pas de "dénaturer" mon idée ou mes convictions. Puis j'envoie cela à mon éditeur qui a son propre comité de lecture.

Publié le 10 Avril 2016
C'est loin d'être un petit secret mais moi j'utilise le site "Sus aux fautes !" pour faire corriger mes textes. C'est un de ces sites professionnels derrière lesquels il y a de vraies personnes qui relisent. Puisqu'aucun logiciel n'est efficace... On récupère la version corrigée avec les correction surlignées comme ça je m'améliore. Puis y'a plus qu'à effacer les surlignages. Certains d'entre vous ont des expériences positives avec d'autres sites de ce genre ?
Publié le 14 Novembre 2014
Je passe mon livre à la moulinette sur 3 logiciels de corrections différents (pour les fautes, la mise en page et la syntaxe) ensuite je suis sur un forum où des extraits de mon livre passe par des bêta lecteur, la plupart sont des auteurs, ils détectent de suite les incohérences et les fautes restantes, eh oui! il en reste. J'ai énormément appris par eux. Quant aux amis et la famille j'ai abandonné, purement et simplement,
Publié le 06 Juillet 2014
Personnellement, je relis de manière très régulière, bien malgré moi. Je relis chaque phrase que je viens d'écrire, parfois je relis même un paragraphe complet ou plus pour être sûre que tout est cohérent et quand je cesse d'écrire pendant un petit moment, il m'arrive de relire le chapitre dans son intégralité pour bien me remémorer l'action et les détails, ce qui me fait parfois faire des modifications. Quand je conclus un chapitre, souvent je le relis dès le début et globalement, quand je termine enfin la rédaction complète du roman, je m'accord un ou deux jours et après, je le relis du début à la fin sur mon ordinateur pour traquer les fautes de frappe, les erreurs de construction ou les incohérences dans les faits. Par contre je corrige instantanément mes fautes sinon j'oublie de le faire plus tard. Et comme je relis beaucoup pendant la rédaction, je suis lassée de relire encore deux fois le roman quand il est fini. Ensuite, je le refile à ma mère ou à ma soeur et elles s'attellent à leur tâche en m'indiquant régulièrement les fautes qui m'auraient échappé ^^
Publié le 28 Juin 2014
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter