Pack Soutien : pour qui, pourquoi ?

Actualité
Du 08 nov 2020
au 08 nov 2020
Vous aurez peut être remarqué le "Pack Soutien" logé dans les offres monBestSeller : "Zoom sur mon livre". Le "Pack Soutien est beaucoup plus qu’un pack, c’est une profession de foi sur l’état d’esprit dans lequel nous voulons faire vivre le site, une éthique.
Ecrire, lire, faire lire, partager, conseiller, échanger, soutenir, commenterEcrire, lire, faire lire, partager, conseiller, échanger, soutenir, commenter

Pack Soutien, qu'est-ce que c'est ? : Pour 2 €/mois, il complète de 15 jours le crédit nécessaire pour que votre livre soit actif. Il vous suffit alors de poster 1 commentaire par mois pour compléter votre crédit monBookTime et rendre votre livre actif. Quels que soient vos moyens, souscrire au Pack Soutien, c’est votre manière de participer à la communauté monBestSeller.

Le Pack Soutien n’est pas une démarche financière, c’est une démarche éthique sur la propension de chacun à participer à un projet commun, à donner, à prendre sans calcul pour profiter d’une plateforme et vivre sa passion de l’écriture. Tout sera investi pour améliorer l’accès au site. Il n’y aura pas de comptabilité. Et la dynamique et l’attention portée à chacun de vous, de nous seront équivalentes.

A tous ceux qui manifestent leur approbation (…) de la nouvelle formule mBS, merci. A tous ceux qui la critiquent, vous êtes bienvenus aussi, nous comprenons tous les points de vues, et la porte du site sera toujours grande ouverte. 
C’est de cette diversité que nous avons puisé notre richesse, et une certaine notoriété

Certains l’auront compris : la logique de participation est pour nous au moins aussi importante que la logique de rentabilité. Le site ne prend son sens que si tous y participent. Et si nous ne sommes pas des béni oui-oui, c’est que, justement, les règles financières ne régissent pas (en tout cas aujourd’hui) notre logique de fonctionnement. Nous avons les moyens de rester purs, mais sans innocence…

Dans cet esprit, pour encourager l’écriture, les membres de monBestSeller avec d’autres ont créé la Fondation Azerty pour l’écriture, une Fondation qui fait de l’écriture un outil d’expression des talents, de lutte contre l’exclusion, de loisirs, de plaisirs et de discipline pour progresser..
La Fondation Azerty a monté en 2020 deux opérations d’envergure, un concours de nouvelles intergénérationnel inter-villes, écritures à 4 mains juniors-séniors, et le Concours Philippe-Senghor, animation d’un concours scolaire avec des instituteurs et des coordinateurs pédagogiques dans 7 pays d’Afrique et des villes défavorisées en France, auprès d’élèves du CE1 au CM2. (Ce sera l'objet d'un autre article)

Notre vocation est de protéger l’écriture et toutes ses initiatives, défendre ceux qui la pratiquent et qui veulent l’améliorer. Nous voulons les aider à optimiser leurs travaux par des conseils et en leur permettant de se confronter à des lecteurs, qualifiés ou pas.
Lutter contre les donneurs de leçons (qui condamnent un livre à la première faute d’orthographe), qui coupent tout élan de créativité et de travail en renvoyant dans leurs camps ces tentatives. Partager et faire découvrir aux professionnels et aux Maisons d’édition des talents cachés que l’industrie du livre n’aurait pas éclairé.
Et il y en a.

Nous soutenons l’écriture, sous toutes ses formes et pour tous. Celle qui s'édite, celle qui amuse et divertit, celle qui s'adresse à des publics initiés, celle qui n'a pour cible qu'un seul lecteur, celle qui fera des best-sellers.
 

Et c'est avec votre soutien que nous voulons le faire.

20 CommentairesAjouter un commentaire

@Youssouf Marius Abdoulaye Bonjour Marius, et merci pour votre réponse. J'ai relu votre échange et eu confirmation de ce dont je me souvenais : il est question de difficultés de connexion Internet et non de contribution. De nombreuses oeuvres sont en téléchargement ici. Je vous ai, pour ma part, proposé de vous envoyer les fichiers, et rares sont les auteurs qui ne le feront pas si vous leur en faites la demande. A partir de là, vous n'avez à vous connecter que pour déposer un commentaire, ce qui visiblement semble possible. Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle

Publié le 13 Novembre 2020

@monbestSeller Désolé si j'ai mal parlé, je pensais juste parler selon mes possibilités, sinon j'ai comme impression de ne pas avoir été compris. Ou alors mon commentaire n'a été pris que sous un seul angle.
@lamish, j'ai été parmi les premiers à avoir commenté l'article dont vous parlez, et je me souviens que @monBestSeller avait répondu, en assurant prendre en compte les particularités, sauf si je me suis trompé.
Encore une fois, toutes mes excuses si mon commentaire est deplaisant.
Salut à tous!

Publié le 12 Novembre 2020

Bonsoir@monBestSeller Merci beaucoup. Ouf ! je suis soulagée d'apprendre cette bonne nouvelle. Comme ça je pourrai dormir sur mes deux oreilles, en espérant ne pas me faire un torticolis. A mon tour, je vous souhaite une bonne soirée. Fanny

Publié le 12 Novembre 2020

@
FANNY DUMOND Bonjour Fanny
Rien ne compte pour du beurre, tout vous sera crédité jusqu'à trois mois. Je vous souhaite une bonne soirée.

Publié le 12 Novembre 2020

@monBestSeller j'avais fort bien compris que vous ne maîtrisez pas votre outil et, rassurez-vous, grâce au ciel je ne m'en fais pas pour ma batterie (si c'était mon seul souci, j'en serais soulagée) et quand elle sera à plat, je posterai autre chose pour avoir des avis. Que voulez-vous, je suis comme ça, je crois toujours au Père Noël. Bien m'en a pris : je remercie les personnes qui m'en ont donnés sur mon dernier ouvrage et qui m'ont été utiles. Comme je n'ai pas la même logique que vous, chez moi 2€/mois pour 15 jours supplémentaires, ça fait 4/mois si la batterie est complètement à plat, mais foin des chipotages. Comme je ne réfléchis pas comme tout le monde, maintenant je m'en mords les doigts (c'est ballot pour une écrivante) d'avoir commenté, entre le 27/10 et 12/11, 8 fois (auteurs + tribunes) qui comptent pour du beurre (pour le moment en attendant votre mise à jour de ma batterie à 86, à l'heure actuelle). J'en déduis que j'aurais été mieux inspirée de faire un commentaire par quinzaine (c'est bien ça ?). Tant pis pour moi, ça m'apprendra à mieux réfréner mes envies de participer et à tenir cette comptabilité-ci dans laquelle je m'emmêle les pinceaux ! Bon courage à vous et bonne après-midi. Fanny qui intervient sur cette tribune pour avoir des éclaircissements qui pourraient être utiles à ceux qui la liraient.

Publié le 12 Novembre 2020

@Youssouf Marius Abdoulaye
C'est gratuit, c'est comme Wikipedia. Vous faites ce que vous voulez. Vous donnez ou pas. Ça ne change rien. (Sauf la conscience qu'il ya des équipes qui travaillent derrière)

Publié le 12 Novembre 2020

@lamish
Merci de votre contribution. Il est sympa de savoir que certains auteurs lisent les articles avant de les commenter.:-)) Vos remarques sont vraies. On y bosse.

Publié le 12 Novembre 2020

@FANNY DUMOND Mais personne ne vous contraint Fanny, (C'est 2 balles pour un mois non pas pour une semaine comme vous dites).
Quand à vos interventions , elles seront comptabilisées Excusez nous de mettre en chantier des réformes importantes qui ne soient pas accompagnées d'une perfection opérationnelle immédiate, les interventions sur les tribunes seront comptabilisées une fois par mois + les appels à l'écriture + les commentaires). Eh oui, il y a du travail, des bugs, des allers et retours, des investissements.
Et pas d'indulgence . On le sait c'est la vie.

Publié le 12 Novembre 2020

@Youssouf Marius Abdoulaye Bonjour, Marius. Si je puis me permettre, prenez le temps de lire attentivement la tribune qui traite du nouveau fonctionnement du site : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/13801-nouveau-monbestseller-la-revolution-est-en-marche
Les deux euros de participation sont à la fois un appel contributif pour ceux qui souhaiteraient participer à l'économie de la plateforme, qu'ils soient actifs ou inactifs, et la possibilité, pour ceux qui ne participent pas à la vie du site, d'assurer la présence de leurs écrits. Si vous participez, tel que vous le faites depuis peu, me semble-t-il, nulle nécessité de mettre la main au porte-monnaie.
Ces précisions ne valent pas avis personnel sur la question ;-).
Bonne journée. Amicalement, Michèle

Publié le 12 Novembre 2020

MBS est de loin le meilleur espace d'échange, ou, pour parler chrétien, de communion littéraire. J'ai découvert ce site en me baladant sur le net, en quête d'un espace où assouvir ma soif de lire et mon envie de partager mes "brouillons". J'ai été émerveillé par l'entiière gratuité du site, et les packs étaient pour moi ce qu'il y a de plus normal comme participation à la vie de la communauté, mais...(clin d'oeil à l'auteur du commentaire précédent le mien), mais je ne me sens pas concerné jusque là par cette participation, et pour cause...le compte bancaire.
Je me fais le porte-parole d'une minoritté: en Afrique, avoir un compte bancaire est encore un luxe (dans mon pays, c'est dans le top 5 des luxes, avec le voyage en avion, la maison en étage, l'accès à internet et...manger 3 fois par jour)...
Ce que je veux dire, c'est que 2 euros (sensiblement 1300f cfa), je peux l'avoir pendant 15 jours, mais impossible de le faire parvenir à MBS. Ce qui m'amène à demander ceci: pourriez-vous avoir la gentillesse de mettre vos membres africains sous un "régime" particulier. Il ne s'agit pas d'une demande d'indulgence, mais dans une communauté hétérogène, la proportionnalité ne doit pas être perdue de vue. Je crains fort que nos livres meurent de leur belle mort par ici, ce qui serait bien dommage.
Ensuite, une proposition: pourquoi ne pas avoir des relais dans d'autres pays (appelez des "correspondants" ou des "ambassadeurs", peu importe)? Des personnes qui pourront être des "bras" de MBS sur leur sol (évidemment, avec aucune compensation financière et aucun avantage particulier).
Désolé d'avoir été long. Avec toutes mes amitiés.

Publié le 11 Novembre 2020

@monBestSeller Pour, peut-être, sortir de ces débilités –qui me font de plus en plus me demander dans quoi je suis tombée, (je pense ne pas être la seule à me poser la question. Quelle belle image de marque vous donnez à votre entreprise ! mais ce n’est pas à moi de vous donner des leçons de mercatique) – et pour en revenir à des choses plus pragmatiques sur cette tribune à 2 balles de monsieur le curé (il y a belle lurette que j’ai fait ma profession de foi), il est hors de question que j’alimente sa sébile de 2 euros pour 15 jours, soit 4 pour 1 mois. Pourquoi ? Parce que je laisse de la lecture gratuite et surtout parce que mon compteur (pour utiliser le français !) s’amenuise tous les jours bien que j’ai laissé, depuis le 27 octobre, 3 commentaires sur des lectures (que j’ai appréciées) et deux ou trois autres sur une tribune. Au lieu de me voir créditée de quelques jours supplémentaires, je constate que je suis débitée de 2 chaque jour. La comptable que je suis a calculé qu’à ce train-là son « chef-d’œuvre en péril » ne sera plus accessible à la lecture aux quelques 250 000 membres d’ici mi-décembre et non point le 27 janvier prochain. Quelle rigolade ça va être quand les lecteurs vont se casser le nez dans votre vaste dépôt-vente dans lequel seuls une dizaine de bouquins (ceux des squatteurs) seront accessibles. N’y aurait-il pas quelque chose qui cloche dans votre si géniale invention ? Seuls les ânes avancent quand on leur tend une carotte. Bonne fête de l’Armistice ! Fanny

Publié le 11 Novembre 2020

@monBestSeller Bonjour à tous. Tout ce qui peut favoriser les échanges, les commentaires, est souhaitable, même si certains parmi nous ne ressentent pas le besoin d'aller à la rencontre des autres et préfèrent rester dans le TPMG de leur tour d'ivoire...
Mais, mais, mais... car ma foi, les mais ne manquent pas par ici ;-)...
"Elle ferait bien d'y rester de temps en temps, Lamish, dans sa tour d'ivoire, ça nous ferait des vacances !" pensez-vous certainement... alors je vous rassure, c'est un tout petit "mais" que j'aimerais vous soumettre ;-) :
Laisser un commentaire, c'est bien. C'est très bien même. Ne pas recevoir de réponse l'est moins. Cette sensation de parler dans le vide, en plus d'être frustrante, risque de décourager les bonnes volontés et de saper une partie de vos efforts par la même occasion...
J'en arrive au fait : les auteurs des tribunes (anonymes exclus)ne sont informés ni de la mise en ligne de leur(s) tribune(s), ni des commentaires reçus lorsque le lecteur ne renseigne pas le pseudo de l'auteur précédé d'une arobase. Ce phénomène s'étend depuis quelque temps déjà à l'ensemble de la navigation sur le site. Ainsi, un pseudo ne devient actif que s'il est intervenu sur une page... Si vous ne vous étiez pas manifestés ici, par exemple, je ne pourrais pas m'adresser à vous...
Revoir ce petit point de l'ergonomie du site ne serait-il pas souhaitable ? Je vous laisse en juger.
Bonne journée à tous. Amicalement, Michèle

Publié le 11 Novembre 2020

@Michel CANAL
C'est dommage, mais M. Monbestseller a cru bon de supprimer ma réponse à votre interminable leçon de morale. Pour quelle raison ? Je vous avoue que je l'ignore ; les décisions de M. Monbestseller sont quelquefois indéchiffrables ; il faudrait être astrologue ou cartomancien pour s'y retrouver - ce que je ne suis pas, et en l'occurrence je m'en désole. Si je reviens - manière de dire - à la charge, c'est parce que je tiens à vous remercier d'avoir partagé avec nous une immarcescible perle de sagesse due à votre commissaire en chef, pour lequel vous semblez avoir une considération qui confine à l'adulation (ce n'est pas la première fois que vous citez ses fortes paroles). Tout à fait entre nous, j'ai cru un moment que nous avions glissé, impromptu, chez Courteline, et, subsidiairement, je ne peux m'empêcher de me poser une question : une vie passée sous les ordres est-elle la meilleure manière de cultiver son ouverture d'esprit ? Qu'en pensez-vous-t-il ?

Publié le 11 Novembre 2020

Merci @monBestSeller, d'apporter quelques précisions pour évoquer : "la tonalité pénible qui gêne" dans les trop nombreuses interventions de celle(celui) qui se reconnaît — sans qu'on la(le) cite nommément — comme étant le "troll", et aussi : "S'il vous plait, ne ramenez pas toujours la couverture à vous, certains pourraient vous croire égocentrique", et encore : "C'est sans doute la raison pour laquelle vous vous égarez si souvent. Pensez-y, vous partirez alors avec de justes postulats, au lieu de traquer la virgule, comme une poule affolée", et enfin : "Dommage qu'elles n'aient jamais vu la ligne jaune. Gageons que Miss6 et 7 seront plus raisonnables. Quoique parfois un peu mièvres".
@la miss 7, si vous êtes honnête (je veux bien croire que vous ayez un fond de personne sensée, au moins par moments), combien de fois, depuis 2016, ai-je mentionné vos qualités : votre culture, pas seulement littéraire, votre humour, mais aussi hélas votre talent mal utilisé, le fait que vous êtes ingérable, que vous avez une propension à déraper.
Mon commissaire en chef disait souvent, je mesure combien il avait raison : "Le mieux est l'ennemi du bien".
Si vous êtes intelligent(e), je vous fais l'honneur de le croire, profitez de l'esprit large des administrateurs de mBS, du fait qu'ils concèdent qu'ils vous trouvent "parfois amusante" — opinion que je partage —, pour vous imposer autrement, en mettant déjà en corrélation vos écrits d'auteur(e) et vos critiques blessantes de lecteur(trice) envers des auteurs débutants qui attendraient plutôt conseils utiles et entraide. Ce qui chez vous pourrait être des qualités devient des défauts parce que vous êtes dans l'excès. Quant au harcèlement que vous pratiquez envers des auteurs plus anciens en polluant leurs pages juste parce qu'ils vous tiennent tête et qu'ils dénoncent vos agissements, que vous ne pouvez atteindre sur la qualité de leurs écrits, il relève d'une autre démarche. S'attaquer à la personne est critiquable et répréhensible.
Par le passé, des La Fontaine, Saint-Simon, madame de Sévigné (dont l'évocation semble vous donner de l'urticaire), Voltaire… ont eu le talent de critiquer leurs contemporains avec pertinence et beaucoup d'habileté. Vous inspirant de leur talent, un boulevard pourrait s'ouvrir sur cette plateforme si vous parveniez à vous tempérer, à sortir du niveau des blagues d'adolescents boutonneux et des fantasmes récurrents de vieux frustré qui se rêverait jeune et belle femme lesbienne.
Merci @La Miss6 qui réapparaît au moment opportun où j'avais évoqué sur la page de @la miss 6 un possible conflit pour usurpation d'identité (pressenti lorsque la chronologie des "miss" à un rythme accéléré allait devoir sauter un numéro pour passer de 5 à 7).
Qui que vous soyez (un auteur probablement), vous avez eu raison d'évoquer ce "trublion qui intervient partout, à tort et à travers…"
Espérons seulement un avenir plus serein sur cette plateforme et une plus grande solidarité envers les auteurs en demande de conseils utiles pour s'améliorer… ils sont nombreux. Ne les décourageons pas… ne les découragez pas !

Publié le 10 Novembre 2020

@monBestSeller
Ainsi donc, je suis stipendiée. En tout cas, c'est ce qu'affirme l'ahuri qui signe La Miss6. Aussi ne vous étonnerez-vous pas si je vous présente ici une demande d'augmentation en bonne et due forme : vous savez ce que c'est, les fins de mois sont difficiles, la conjoncture est pessimiste, etc.
Brèfle, avant de me désintéresser totalement de ces coquecigrues paranoïaques, je tiens tout de même à signaler à leur auteur que sa dernière phrase ("De toute façon, je m'en fiche, car je n'y répondrai pas") fournit bien la preuve d'une certaine indigence intellectuelle (en toute logique - mais est-ce que la logique est encore un argument pour La Miss6 ? - il aurait dû écrire : "De toute façon, je n'y répondrai pas, car je m'en fiche") - c'est à ce genre de détail qu'on mesure, ne lui en déplaise, le rigueur d'une pensée. Mais sans doute le terme "pensée" est-il un mot qu'il faudrait prendre le temps de lui expliquer... Je renonce d'avance à cette tâche titanesque...
Re-brèfle, vous-même, M. Monbestseller, n'êtes pas toujours très cohérent. Car est-ce bien rationnel que de reprocher à quelqu'un, dans le même temps, une chose et son contraire, en l'occurrence ma causticité et ma mièvrerie, ma tiédeur bêtasse (sic) ? Sincèrement, cher monsieur, il y a des fois où j'ai bien du mal à vous suivre - et je me demande même parfois si vous-même vous y parvenez... Re-re-brèfle, hormis peut-être en ce qui concerne les rubriques où il y a très souvent des raisons de se réjouir, je prends la décision solennelle (si, si) de ne plus intervenir sur les livres par des commentaires que d'aucuns jugent intempestifs, surtout quand il s'agit de leur œuvre intouchable et quasi immortelle. Ainsi M. Canal et sa clique de pleurnicheurs patentés peuvent-il se rendormir sur leurs deux oreilles et brouter tranquillement les lauriers qu'ils se sont tous entre-échangés. Amen.
PS : Qu'est-ce qu'on va s'emmerdifier sur mBS !...

Publié le 10 Novembre 2020

Il est parfois étrange que des personnages qui semblent sophistiqué(e)s, aptes à repérer des tirets manquants, ou des virgules redondantes soient capable de passer si loin d'un texte qu'un enfant de 4 ans pourrait comprendre. Miss, vous êtes une lectrice ou un lecteur, et c'est rarement le fond qui dérange, il est même parfois très intéressant, c'est en général la tonalité pénible( et parfois amusante, je le concède) qui gêne. S'il vous plait, ne ramenez pas toujours la couverture à vous, certains pourraient vous croire égocentrique (ce qui n'effleure pas ma pensée un instant).
Vous parlez comme si nous étions une Maison d'édition, nous ne le sommes pas, vraiment pas. Nous acceptons tous les écrits et nous les encourageons, mais vous raisonnez selon des vieux schémas : vous ne cherchez que l'excellence. Ce n'est pas notre vocation même si nous sommes heureux de découvrir de très bons textes. C'est sans doute la raison pour laquelle vous vous égarez si souvent. Pensez-y, vous partirez alors avec de justes postulats, au lieu de traquer la virgule, comme une poule affolée. Croyez-bien que si nous aimions la tiédeur bêtasse, vous ne seriez plus là depuis longtemps. Et Miss 1, 2 et 3 ont parfois presque eu grâce à nos yeux. Dommage qu'elles n'aient jamais vu la ligne jaune. Gageons que Miss6 et 7 seront plus raisonnables. Quoique parfois un peu mièvres, l'âge sans doute. Mais comme vous l'avez astucieusement relevé, nous avons l'esprit large et nous accueillons tout le monde.

Publié le 10 Novembre 2020

Vu toutes les interventions intempestives par jour et ce, tous les jours de cette Miss (ex Vespucci, Verlaine, Porphyre et j’en passe – inutile de nier, les phrases utilisées sont les mêmes), on ne m’ôtera pas de l’idée que ce personnage est mandaté, voire payé par mbs pour mener ses intifada. Aucune personne sensée ne passerait autant de temps gratuitement sur cette plateforme pour débiter autant de débilités.
Quand mbs parle de maintenir le site vivant, d’éviter la fadeur et de favoriser les échanges, cet « outil » trublion qui intervient partout, à tort et à travers, sert bien sa stratégie.
Des administrateurs qui voudraient sincèrement maintenir la solidarité entre auteurs et les échanges sains et constructifs avec les lecteurs ne laisseraient jamais s’exprimer librement de tels individus sous le couvert de la liberté d’expression. Nous ne sommes pas dupes de ce jeu de massacre organisé et ciblé.
Alors mbs, si vous voulez élaguer la plateforme de ses poids morts et des auteurs dont le profil échappe à vos critères, libre à vous, mais dites-le clairement au lieu de passer par des subterfuges puérils.
Et si vous préférez garder 200 ouvrages valables au lieu de laisser 4.000 boulets, OK. J’applaudis, mais alors, faites analyser chaque livre par des connaisseurs et supprimez tous ceux qui n’ont pas la qualité requise au lieu de prétendre favoriser des commentaires et des retours via des moyens douteux. N’oubliez pas que si les retours ne représentent que seulement 0,2 % en moyenne, il y a une raison toute simple.
Je me marre déjà à l'idée que Miss va répondre par ses inepties qui se voudront grandiloquentes afin de faire croire à sa grande culture et à sa maîtrise de la langue française. De toute façon, je m'en fiche,car je n'y répondrai pas.

Publié le 09 Novembre 2020

@Michel CANAL
@monBestSeller
J'eusse volontiers répondu à vos accusations, parce qu'il est bien évident que c'est moi qui suis visée (ceci dit, ce mot de "sachant", quelle horreur ! Vous devriez avoir honte, devant la langue française, de l'employer), cependant je n'ai pas envie de polémiquer avec vous, parce qu'il est maintenant tout à fait flagrant que ce serait une nouvelle fois comme de pisser dans un violon. M. Canal, je suis aujourd'hui persuadée que nous n'avons rien, mais rien de rien, à nous dire, retranché que vous êtes derrière une notion bêtasse et hypocrite de la bienséance qui vous est tout à fait commode pour éviter d'émettre un avis qui risquerait de vous aliéner vos soi-disant camarades, lesquels se retourneraient immanquablement contre vous si vous osiez pondre un commentaire pour une fois sincère (vous voyez que, sympa comme je sais l'être, je vous présuppose les capacités de le faire). M. Monbestseller, je vois bien que vous ramez contre deux courants contraires, le premier qui se résume à l'échange automatique de brassées de louanges entre complices avides de reconnaissance (même si celle-ci est complètement frelatée), le second que, contre ma volonté, je représente, parce que je me refuse à nommer un chat autrement qu'un chat et à dispenser les éloges à la bonne franquette. Dès lors, aux yeux de certains, je suis, paraît-il, un cancer (avec ou sans guillemets, M. Canal, vous êtes grotesque) - ce qui est me faire un honneur immérité. Ceci dit (et j'en ai déjà trop dit), je vous salue bien bas et retourne au lavage délicat de mes petites culottes de soie.

Publié le 09 Novembre 2020

@Michel CANAL Merci Michel, c'est vrai monBestSeller c'est une goutte, mais avec vous c'est deux gouttes, avec d'autres c'est un verre, d'autres encore nous aideront à remplir une bouteille et quand nous pourrons remplir quelques barils ... nous trinquerons à la santé de tous ceux qui remplissent des pages blanches

Publié le 09 Novembre 2020

@monBestSeller, il va de soi, auteur qui a découvert la plateforme il y a déjà cinq ans en m'offrant l'opportunité de tenter de faire connaître mon premier écrit en espérant quelques retours, que j'adhère à tout ce qui peut améliorer la manière de participer à la communauté.
Je comprends que monBestSeller puisse être le socle de la Fondation AZERTY comme support média (bibliothèque, centre d'informations, relais et outil) sur toutes les actions générées. Cependant, je ne vois pas "concrètement" comment la Fondation peut agir pour développer l'écriture.
Il est flatteur que mBS soit une communauté de 3.000 auteurs, 130.000 membres et 150.000 visiteurs par mois, qu'elle apporte aux auteurs — en théorie et potentiellement — des lecteurs pour qu'ils puissent bénéficier d'avis et de commentaires. Cependant, et c'est là que le bât blesse, force est de constater (ceci dit, en précisant que je ne suis pas le plus mal loti) que la grande majorité des lecteurs (y compris ceux qui mettent l'écrit en bibliothèque), ne laissent aucun avis après leur passage. Le constat est regrettable, mais on ne peut que le déplorer car il n'y a pas de solution.
Par ailleurs, et alors que mBS et la Fondation sont un outil d'expression par l'écriture, il serait intéressant de savoir combien de lecteurs qui ont eu la possibilité d'accéder gratuitement aux écrits de la plateforme — dans tous les genres — ont franchi le pas en ayant envie d'écrire.
J'ai été très sensible à votre avant-dernier paragraphe : "Notre vocation est de protéger l'écriture… défendre ceux qui la pratiquent et qui veulent l'améliorer… Lutter contre les sachants qui coupent tout élan de créativité et de travail…" Aussi, je vous en conjure, agissez avec fermeté quand un auteur agressé, harcelé, vous lance un appel à l'aide contre ceux qui sont un "cancer" pour les auteurs. Tout comme la violence qui s'est installée dans la société à force de laxisme de la justice, de lâcheté des gouvernants, la faiblesse et la tolérance naïve de la modération dans la plateforme peuvent vite entamer sa notoriété de manière durable.
Soyez assurés de mon soutien et de ma confiance pour tenter de contribuer au succès de votre démarche.
Avec toute ma sympathie. MC

Publié le 09 Novembre 2020