Le vallon des chimères

341 pages de Stéphanie Lesieur
Le vallon des chimères Stéphanie Lesieur
Synopsis

Quelque chose s'est introduit dans le quotidien bien ordonné d'Inès et pervertit tout. Elle a deux belles petites filles, un mari aimant qui travaille dans un grand cabinet d'avocats à Clermont-Ferrand. Ils habitent une ville proche, dans la maison d'enfance de la mère d'Inès.Est-ce le grenier, poussiéreux et instable, qui pèse sur ses épaules et la rend de plus en plus incontrôlable ? Quelle est cette voix qui se fait entendre ? Ce cri de détresse qui se mêle à la souffrance d'Inès...Un secret lourd se cache là-haut, dans le grenier, et vient faire exploser la vie de la jeune femme au milieu de la canicule estivale.Deux voix s'entremêlent dans ce récit, deux voix de femmes à un moment de leur vie où tout bascule. Quel drame partagent-elles ?

Publié le 18 Mars 2020

Les statistiques du livre

  604 Classement
  58 Lectures 30 jours
  9520 Lectures totales
  +54 Progression
  0 Téléchargement
  154 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

36 commentaires , 19 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Blanchet Rachid Vraiment touchée et enchantée que vous ayez pris la peine d’aller jusqu’au bout de mon livre ! Et vraiment vos remarques et réflexions sont très intéressantes et sont le reflet, que je respecte infiniment, de vos goûts de lecteur singulier. Maintenant, il était important pour moi de croiser de la sorte ces deux récits, et j’aime dans la littérature la confusion entre réel et fantastique. Et cet aspect a plu également à certains de mes lecteurs. Mais je comprends parfaitement que d’autres n’y adhèrent pas. On ne recherche pas tous la même chose dans la littérature, et fort heureusement ! Sinon le monde serait bien ennuyeux. En tout cas très heureuse que vous ayez aimé voyager, malgré cet aspect qui ne vous a pas plu, entre mes lignes ! Et merci de toutes les belles choses que vous dites sur ma plume ! Amitié, Stéphanie.

Publié le 11 Mai 2021

@Stéphanie Lesieur
Voilà, j'ai relevé le défi et terminé votre livre ! Ce n'était pas si difficile, en réalité :-)
Vous parlez magnifiquement bien du désir, tellement bien peut-être que ça m'a troublé et donné envie de fuir ! L'épilogue est beau et vient conclure cette histoire de délivrance qui va puiser loin dans les racines de l'être. Un livre fort et personnel, et, comme je vous l'ai dit, écrit dans une très belle langue.
La partie critique maintenant (je pourrai l'effacer si vous voulez quand vous l'aurez lue) : je pense savoir pourquoi je n'ai pas assez accroché à l'histoire. Je crois que c'est à cause du choix que vous faites de croiser systématiquement les deux récits une fois sur deux. A la fin du livre, vous rompez cette règle et c'est beaucoup plus fluide. Pour moi, le récit le plus important est évidemment celui à la 3e personne où l'on suit Inès. L'autre est en contre-point mais, à mon avis, devrait prendre moins de place : quand il est très narratif, ça va bien. Quand il est lyrique sans apporter de nouvelles informations, je trouve qu'il ralentit la lecture, est trop redondant. Je pense que ça vaudrait le coup de faire une version 2 de votre roman, où vous garderiez le récit à la 3e personne, en incluant à certains moments clé le/la journal/lettre à la 1e personne en italique (comme une apparition surnaturelle), en coupant dans le texte pour ne garder que les parties les plus narratives. Ce serait, à mon avis, plus original que d'essayer de nous faire croire que vous racontez une histoire de revenant (ou quelque chose dans le genre qui se vend plutôt bien). Vous racontez l'histoire d'une femme enfermée, qui erre, combat contre plusieurs tentations et finalement trouve la vérité, se libère de ses démons et retrouve le chemin de l'amour, du couple, de la famille. Pour moi, il est inutile de créer une sorte de mystère qui apparenterait votre livre à un récit surnaturel : votre livre parle du désir d'une femme, de la puissance de vie qui la pousse à la limite de l'autodestruction mais sans jamais la faire basculer. C'est le portrait de cette femme, le récit de son combat pour sortir du non dit, et, en quelque sorte, pour sortir de l'enfance en réglant ses comptes avec le passé. Moi, en tout cas, ça me suffit comme sujet : c'est un beau sujet, je n'ai pas besoin qu'on le déguise en histoire de fantôme (j'exagère évidemment). Bon. J'espère vous avoir aidée. Bien à vous. Rachid

Publié le 11 Mai 2021

@Blanchet Rachid Mais je ne suis pas du tout blessée par votre commentaire, bien au contraire, j’en suis très flattée ! L’histoire est une chose, le style une autre, et j’ai pour ma part très longtemps recherché le deuxième dans mes lectures, le plaçant au-dessus de tout, parce qu’il est la manière de traduire par écrit les vibrations de l’existence. Donc je ne peux être heurtée par vos propos bien au contraire.
Et qui sait, peut-être aurez-vous un jour l’envie de poursuivre la lecture pour découvrir si une ou plusieurs voix se cachent dans mon récit... ?
Merci encore de votre lecture et de votre commentaire qui m’honore vraiment !

Publié le 16 Avril 2021
5
J'ai lu jusqu'à la page 128, pas plus parce que je n'ai pas accroché à l'histoire, ça m'arrive souvent. Par contre, j'ai adoré votre style : c'est lyrique, inspiré, concret, charnel, extrêmement intime et sensuel. Un style qui permet de plonger dans l'âme de cette femme, Inès, qui a une grande connaissance d'elle-même et qui livre sa douleur et ses désirs avec une grande liberté. J'ai beau être un lecteur exercé et un auteur (amateur) porté sur la confession, là je dois avouer que chez vous les limites sont repoussées très loin et c'est troublant. Peut-être que c'est ça qui m'arrête aussi, au fond, pas seulement l'histoire. Je suis un homme, et entrer à ce point dans la conscience d'une femme qui me fait lire en elle aussi loin, aussi précis, ça me gêne. Je vais être encore plus franc : cette femme me fait peur. Voilà, je crois que c'est ça : j'ai arrêté de lire votre récit parce que son personnage (on peut dire son personnage unique, j'imagine ?) me fait peur. Ce qui n'est pas une critique. Parce que, pour revenir à des considérations plus littéraires, je pense que vous êtes une écrivaine (pas seulement une auteure), que vous écrivez bien mieux que plein de gens publiés et moins intéressants et riches que vous. J'espère que rien de ce que j'ai écrit ici ne vous a blessé. Si c'était le cas, je l'effacerai. Bien à vous. Rachid / Bruno
Publié le 16 Avril 2021

@galodarsac Merci mille fois pour votre commentaire et vos étoiles qui me touchent infiniment ! C’est toujours un grand bonheur de recevoir l’avis de quelqu’un qui a eu une lecture fine et juste de votre œuvre. Merci encore pour ce plaisir que vous me procurez en lisant vos mots !

Publié le 06 Avril 2021
5
@Stéphanie Lesieur Je viens d'achever la lecture de ce roman, qui m'a captivé comme beaucoup d'autres lecteurs apparemment. Sur la forme, j'ai beaucoup aimé votre sens de la métaphore pour les objets, les personnages, et jusqu'aux mouvements et aux situations. Le suspense aussi, avec ces deux récits parallèles dont on ne comprend pas au début le lien qui les unit, puis au moins trois rebondissements que je n'ai vus venir qu'à la dernière seconde, bravo pour cette écriture envoûtante du destin d'une jeune femme qui semblait broyée d'avance par une histoire antérieure même à sa naissance, et qui trouvera son salut de manière inattendue. Du grand art vraiment ! - LGA
Publié le 06 Avril 2021

@sabrinanada Merci mille fois de votre lecture et de votre commentaire !! Désolée de vous répondre aussi tard mais je suis dans une période un peu « intense » actuellement.
Très touchée de vos mots !

Publié le 05 Septembre 2020
5
j'ai adoré me tordre l'esprit en lisant ce magnifique livre aussi sombre que léger et surtout péniblement envoûtant :: bonne continuation
Publié le 03 Septembre 2020

@Zoulou56 Merci de votre commentaire qui me touche beaucoup et de votre lecture enthousiaste ! Oui il faut parfois affronter les recoins les plus sombres et tortueux pour retrouver la lumière...

Publié le 12 Juin 2020
5
J'ai beaucoup aimé votre livre que j'ai lu d'une traite. Oui le mental peut entraîner dans le bonheur ou le malheur et change au fil du temps et des expériences et il faut guérir de nos blessures de l'enfance. Votre livre est à la limite initiatique . De plus vous avez bien su gérer le suspense Bravo
Publié le 11 Juin 2020

@Michelle Houle Votre commentaire me touche infiniment. Merci de votre lecture !!

Publié le 10 Juin 2020

@Stephanie Lesieur,
J'ai beaucoup aimé ce livre car il nous fait vivre les événements d' un esprit torturé par le non-dit des personnages lors de pertes importantes et de faux jugements qui l' ont marqué dans son enfance. La divulgation du secret nous laisse entrevoir l' espoir de mieux vivre sa vie , comme quoi il existe des solotions aux âmes brisées.

Je

Publié le 09 Juin 2020

@Marylene Locqueneux Merci de votre lecture et de votre commentaire enthousiaste !

Publié le 08 Juin 2020

Merci pour cette lecture et l originalité de l histoire
Contente de l avoir lu

Publié le 07 Juin 2020

@Marc Lebreton Je suis extrêmement touchée d’avoir su vous «happer » au point de vous entraîner jusqu’au bout de mon roman. Et cela m’enchante d’avoir déclenché cette alacrité de lecture... Mille merci de votre commentaire et de vos étoiles !!

Publié le 31 Mai 2020
5
J'ai voulu y jeter un œil, par curiosité, et au final, j'ai été happé par ce récit tourmenté et par votre écriture. J'ai lu votre roman d'une traite, avec l'impression, sans doute entretenue, d'être perdu. Plus qu'une solution pour tenter de comprendre: avancer. Alors bravo !
Publié le 31 Mai 2020

@J-C Togrège vous ne pouvez pas savoir combien votre commentaire me touche... et le fait que vous connaissiez Jeanne Benameur, et que vous ayez relevé la place qu’elle tient dans mon histoire. Vous devriez lire « les demeurées » qui est un récit d’une force et d’une poésie inouïes.
Votre commentaire montre la lecture fine et sensible que vous avez faite de mon livre, merci encore !!

Publié le 29 Mai 2020

J'ai beaucoup aimé ce livre pour plusieurs raisons :
D'abord, ce qui est primordial, le style et l'écriture. Le fait qu'il soit fait référence à Jeanne Benameur a tout son sens, tant j'y trouve une parenté. Je ne connais pas "les demeurées" mais sors de la lecture de "Profanes" qui est magnifique et lumineux.
Le récit avec ces deux voix féminines, l'une au présent (avec son mal être croissant) et l'autre au passé à travers un journal. L'on sait qu'il y a un lien mais ce n'est qu'au fur et à mesure que l'on comprend et cela nous tient en haleine.
Le livre m'a complétement happé, me faisant remettre à plus tard ce que je devais faire. J'aime quand un livre prend cette place.
Bravo !

Publié le 29 Mai 2020

@soniasola et @abdel@prince Merci mille fois de vos commentaires et étoiles ! Que mon livre vous ait plu me touche infiniment...

Publié le 17 Mai 2020
5
C'est un livre très magnifique
Publié le 17 Mai 2020
4
Très belle histoire un peu de tristesse mais les sentiments sont décrits avec beaucoup de sincérité merci
Publié le 16 Mai 2020

@Naïma GUERMAH Merci de votre commentaire de « cours de lecture » et de vos étoiles !!

Publié le 04 Mai 2020
5
En cours de lecture. Captivant!
Publié le 04 Mai 2020

@Paul Arte Encore une fois un grand merci, Paul, d'avoir pris le temps de galoper un peu avec mon "Mauvais Cheval", et sur un autre site littéraire en plus ! Votre lecture lui redonne vie et le fait sortir de son enclos. Il s'y ennuyait un peu, mais y reconnaissait sa place, ébouriffé, malpropre et bourrin qu'il est. Mais vous avez su voir les éclats de tendresse et de poésie qu'il cache en ses galops foutraques. Et, à l'heure qu'il est, vous lui avez redonné le sourire pour longtemps !

Publié le 03 Mai 2020

@Stéphanie Lesieur
Dans un espace littéraire voisin où j'ai également quelques habitudes, j'ai remarqué la présentation d'un canasson désigné par son propriétaire comme un "Mauvais Cheval". En badeau curieux je suis quand même entré dans son box. Je n'ai pas été déçu, cet animal a murmuré à mon oreille qu'il avait emmené sa cavalière sur la route du Vallon des Chimères avant de retourner sagement l'attendre dans son écurie. C'est sûr ce cheval est loin d'être bête, j'ai laissé pour le remercier quelques mots sur sa selle.

Publié le 03 Mai 2020

@Rose Michelle Et merci à vous pour votre lecture et vos étoiles !!

Publié le 25 Avril 2020

@Paul Arte Votre commentaire approfondi, dense, constructif et fin est un vrai plaisir de lecture pour moi ! Et que vous ayez pris la peine de relire mon livre pour mieux en comprendre les arcanes secrètes me touche beaucoup. Très touchée aussi je suis par vos compliments sur mon style en certains passages... Le travail d'écriture est long, et plein de méandres. Parfois on touche la lumière, parfois on reste dans les marécages bourbeux. Plus qu'honorée que vous y ayez aperçu quelques éclats lumineux;.Merci encore pour votre commentaire Paul !

Publié le 25 Avril 2020
4
Merci pour ce moment
Publié le 25 Avril 2020

Votre livre est un frêle esquif qui navigue délicieusement sur les eaux troubles d'une mer agitée de forts courants immoraux.
Ceci dit, comme l'affirme Oscar Wilde dans la préface du génial Portrait de Dorian Gray, "un livre n'est point moral ou immoral. Il est bien ou mal écrit, c'est tout."
S'agissant du vôtre, on constate d'emblée votre souci constant de ne pas emprunter les routes bien trop familières du langage parlé. Vous tentez de préserver votre ligne de flottaison à un niveau élevé, et il est vrai que portées par le vent métaphorique de vos envolées lyriques, certaines pages flirtent avec l'excellence. Quelquefois le vent tombe, le lecteur le regrette sans vous en vouloir, tous les amoureux des splendeurs des horizons littéraires savent que la constance dans l'excellence est un cap bien difficile à garder.
En outre, la construction audacieuse de votre récit égare le lecteur, le déséquilibre même s'il a le pied marin et fait peser sur lui le poids très lourd d'une ancre en forme de point d'interrogation permanent qui l'incite à tourner les pages et à rester à bord, malade ou non, jusqu'au bout du voyage.
C'est vous le capitaine, vous ne m'avez donné une boussole qu'à la fin du parcours alors que la terre était en vue, et que pour l'atteindre, il ne fallait plus vraiment naviguer mais juste laisser le bateau courir sur son erre...
Mais je n'en suis pas resté là. J'ai gardé la boussole, pris un billet retour et je vous ai relu, autrement certes, et je reste volontairement vague sur ce point afin de ne pas vous trahir vis-à-vis de futurs lecteurs. Ce nouveau voyage a été d'un esprit et d'un plaisir différents, indépendants des virées de bord imprévisibles d'un astucieux capitaine. Roulis et tangage maîtrisés, mal de mer oublié, quelle belle traversée !!
Je vous souhaite une bonne continuation sur l'infiniment grand de tous les océans littéraires aux humeurs et aux couleurs changeantes, et surtout merci pour ce bon bouquin.

Publié le 25 Avril 2020

@Tereza Infiniment touchée par votre commentaire !! C’est un honneur pour moi d’avoir été votre rendez-vous de lecture du soir... Merci encore Tereza!

Publié le 23 Avril 2020
5
J'ai bien aimé votre roman. C'était un plaisir de vous retrouver le soir . C'est une histoire très touchante. Merci de m'avoir permis de vous lire et de vous avoir connue.
Publié le 22 Avril 2020

@RIMONT Merci de vos étoiles et de votre lecture ! Oui, mon histoire comporte une grande part de tristesse, je suis touchée que vous y ayez été sensible.

Publié le 14 Avril 2020
5
bien ; un peu triste .
Publié le 13 Avril 2020

@MEDALE Merci pour votre lecture et commentaire !!

Publié le 12 Avril 2020
4
lecture facile agréable par temps de corona virus livre a lire tres belle réussite bravo
Publié le 11 Avril 2020

@Yvan Ollive votre commentaire enthousiaste et votre lecture fine et sensible de mon livre me touchent beaucoup ! Merci de votre retour !!

Publié le 05 Avril 2020
5
@Stéphanie Lesieur Chapeau! Un grand jeu poétique et dramatique, où il faut remettre l'amour à sa place, un suspens sans aucun artifice, juste la précision de votre écriture pour décrire cette folie qui plane, menace. Bravo !
Publié le 04 Avril 2020

@porphyre Merci de vos mots qui me touchent infiniment !!!

@monBestSeller Un grand merci à l'équipe de monBestSeller qui a placé mon roman comme "Livre le +" du 3 avril, et pour l'article qui le concerne !! Tout cela m'enchante profondément !

Publié le 03 Avril 2020

"Le vallon des chimères" est le "Livre le +" du 3 avril. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/12670-le-val.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’elle a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 03 Avril 2020

@Laetitia Siabdalla Merci à vous pour votre lecture et votre commentaire si enthousiaste !!

Publié le 29 Mars 2020

Excellent livre je n ai pu m'y détaché haletant jusqu'au bout merci pour ce bon moment

Publié le 28 Mars 2020

Excellent livre je n ai pu m'y détaché haletant jusqu'au bout merci pour ce bon moment

Publié le 28 Mars 2020

@Lila L Merci de votre commentaire !! Très touchée que mon livre vous ait emportée et que vous ayez aimé suivre les péripéties impossibles de mon héroïne. Oui, vous avez vu juste, c’était important pour moi d’installer ce rythme, pour essayer de faire entrer le lecteur dans ce que vit Inès. Et cela m’enchante que vous y ayez été sensible ! Merci encore !!

Publié le 27 Mars 2020

@lamish Quel bonheur que votre commentaire sur mon livre ! Votre enthousiasme, la précision et la finesse de votre lecture me touchent infiniment ! On est seul dans l’écriture, et des commentaires comme le vôtre, qui révèlent et font briller nos mots, emplissent le cœur de joie. Merci également d’avoir relevé des coquilles que je vais m’empresser d’aller corriger.
Pour ce qui est du présent de narration (dans le texte au passé), il était voulu et réfléchi. Pour plonger davantage le lecteur dans ce que vit mon personnage. Je peux comprendre qu’il puisse heurter, mais ces aspérités m’étaient nécessaires.
Mille mercis encore !!

Publié le 27 Mars 2020
4
Il y a une étrange atmosphère dans votre livre. L’écriture au passé, cette nostalgie lancinante, ce mystère qui rode et sent le drame, tout ça est à la fois envoutant et un peu flippant. J’avais envie de tourner les pages vite, de savoir, je voulais que votre rythme se bouscule, mais bien sûr il ne le fallait pas, il fallait laisser cette étrange atmosphère se diffuser lentement. Merci pour ce partage.
Publié le 27 Mars 2020
5
Quelle belle parenthèse passée à vous lire, Stéphanie ! Votre roman est magnifique. Musicalité des mots, rythme du scénario, densité émotive, ne faillissent pas, le long de ces 340 pages que j'ai dévorées, temps suspendu, admirative et fascinée... Cerise sur le gateau, vous avez soigné le format au point d'effacer l'ingratitude de la lecture en ligne... Bref, je me souviendrai du vallon des Chimères, c'est certain. La dernière fois que j'ai vécu cette osmose, ici, ce fut avec le roman de Nadine Lamaison, "Des moments possibles". Même confiance, même sincérité, même générosité envers le lecteur... J'espère que, contrairement au sien, le vôtre sera nominé comme il le mérite. Merci infiniment pour ce très beau partage. Amicalement, Michèle
Publié le 27 Mars 2020

Et un grand merci à l’équipe de MonBestSeller de m’avoir choisie comme auteur de la semaine dans la Newsletter345 !!!

Publié le 24 Mars 2020

@Balthazar Tropp Merci mille fois de votre lecture et commentaire !!

Publié le 24 Mars 2020
5
Merci pour ce moment de lecture dense et poétique !!
Publié le 24 Mars 2020

@Juliette L. Merci pour ce commentaire si précis et enthousiaste, qui témoigne d’une lecture attentive de mon livre... Cela me touche profondément !!

Publié le 23 Mars 2020
5
J'ai été totalemnent transportée par ce roman ; cette alternance entre roman épistolaire (celui du "je" poignant...) et le récit empreint de suspense au point qu'il est difficile d'arrêter ; ce regard si juste sur le monde dans une écriture inventive et poétique ; ce passage du tragique au comique, du corporel au sublime, à l'image de la vie. Merci de cet enchantement, Stéphanie!
Publié le 22 Mars 2020

@Audrey6611 Merci de votre lecture et de votre commentaire si enthousiaste !! Cela me touche infiniment...

Publié le 20 Mars 2020
5
Je l'ai dévorée, entraînée par le tourbillon de sentiments qui s en dégage. Merci pour ce moment
Publié le 20 Mars 2020

@Agostini Francois-Xavier Merci beaucoup de votre visite parmi les pages de mon livre. Oui, vous avez raison, les temps sont lourds avec ce confinement, et pourtant le printemps si beau et si doux là, sous nos fenêtres.... Et heureusement, en effet, les livres sont là pour nous rouvrir le monde. J’irai avec plaisir flâner entre les lignes de votre « Prophetia »!

Publié le 20 Mars 2020
5
BONJOUR et encouragements sincères pour la suite en ces temps de coronavirus "quasi biblique "châtiment céleste pour une société qui est allait trop loin... Bref ! On a le temps de lire et de vous lire alors que le soleil commence à paraître, de lire à nos balcons dans nos jardins que cela soit "Le vallon des chimères" ou pour moi "Prophetia..." sur monbestseller. com. Votre opus aurait pu aussi s'appeler "Le vallon des éphémères" comme toutes nos vies : un passage bref plus ou moins dans la lumière. Alors bonne lecture à tous les auteurs LIBRES comme vous et moi.
Publié le 20 Mars 2020
Stéphanie Lesieur
Biographie

Professeur de lettres, Stéphanie Lesieur a écrit plusieurs nouvelles et un court roman, "Le mauvais cheval", qu'elle a publié en...


A lire dans les actualités