Jacques Le péteur

7 pages de Fernand Fallou
Jacques Le péteur Fernand Fallou
Synopsis

Après Jacques l’éventreur
Et Jacques et le haricot magique
Voici
Taataa tun …. Jacques le péteur
J’ai mis dans ce texte qui raconte une histoire, un peu d’originalité, un peu d’humour, un peu de culture, géologique, géographique, historique et bucolique, un peu de philosophie, un peu de poésie, un peu de sexe, une pincée de surprise faute de suspens et une goutte d’émotion. (Comme à peu près dans tous mes textes.)
Et si après ça, tu t’ennuies ne t’inquiète pas, c’est l’avantage des textes courts,
ça ne durera pas.
5 pages et quelques lignes, c’est vite lu.
Content ou pas content, t’as le droit de le dire dans un commentaire.
T’as aussi le droit de la fermer… Mais c’est pas ce que tu feras de plus intelligent aujourd’hui.

Publié le 30 Septembre 2023

Les statistiques du livre

  973 Classement
  47 Lectures 30 jours
  800 Lectures totales
  -229 Progression
  16 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

14 commentaires , 8 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Ma chère @fauvette
Avoir perdu l’odorat, ou le goût ça peut être avantage dans certaines situations.
Merci de m’avoir lu, commenté et étoilé.

Publié le 19 Novembre 2023
0
Voilà une belle nouvelle qui trouve une utilité au covid qui nous a tant pourri la vie et qui sévit encore. Et en plus c'est drôle et ça se lit vite. Vous ne regretterez pas d'avoir lu cette histoire et vous n'oublierez pas de si tôt, la petite ville de Petobonome que je ne manquerai pas d'aller visiter lors de mon prochain périple !
Publié le 19 Novembre 2023

@jbtanpi
Mon cher Jean Pierre, c’est un grand plaisir de lire un commentaire comme celui-là. Qui me parle dans la même longueur d’ondes que moi. Moi aussi je trouve que l’ambiance climatique est déprimante et je ne parle pas que du réchauffement.
La pub qui devient plus importante que tout qui dépasse presque les temps d’émissions sur certaines chaines, qui envahit internet et qui nous détourne contre notre plein gré de notre intérêt.
Alors, j’écris… J’écris des histoires où il y a le moins de sang possible et qui se terminent bien. Comme le dernier texte que j’ai publié (La Dorloteuse).
C’est un honneur pour moi d’être comparé à René Fallet (qui a écrit une de mes histoires préférées) ou Gabriel Chevallier, même si cette comparaison est beaucoup due à la sympathie que vous me portez.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 21 Octobre 2023
0
Mon cher Fernand, votre texte m'a fait du bien. Je dirais même plus : il m'a soulagé car l'époque actuelle me prend la tête. Pour quoi ? Pour la farcir de pubs et de news déprimantes ? Pour la remplacer par une I.A. comme "chat GPT" (qui me fait penser à un animal domestique porteur d'un drôle de nom) ? Et les mésaventures de "Jacques le péteur" (mais pas péteux, ce qui le rend sympathique) m'ont bien fait rigoler. Elles restent dans la vieille tradition d'auteurs comme René Fallet ("la soupe aux choux") ou Gabriel Chevallier ("Clochemerle" ou "Sainte-Colline"). J'ai lu autrefois ce dernier roman dont l'action se passe en 1912 dans un pensionnat de garçons très sévère, et j'ai beaucoup aimé le lyrisme potache de l'auteur (je cite de mémoire : "un pet sublime à la résonance admirable"). Et très sincèrement, je trouve que votre texte ne démérite pas. Il est très vivant (la salle d'attente chez le docteur) et finit bien. Merci Fernand.
Publié le 21 Octobre 2023

@gerard lamarque
Les gens de la campagne sont habitués à ces odeurs et ça peut très bien se passer, mais ça peut aussi se terminer très vite… un peu comme dans la vraie vie.
Merci de m’avoir lu.

Publié le 14 Octobre 2023

@fernand fallou La vérité de cette histoire c'est que la fille ne savait pas qui était Jacques avec son problème et faute de le savoir sans son odorat elle n'avait pas de défense. En définitive c'est une situation qui se reproduit sous différents aspects dans la vie. Dans ce cas c'est le péteur sans "complexe" qui a trouver la partenaire idéale mais il vaudra mieux pour lui qu'elle ne retrouve pas son odorat. Il y a aussi cette vérité c'est que les pèts des autres sont toujours dérangeants.

Publié le 14 Octobre 2023

@Annabelle Markarian
Le rejet, ce n’était pas mon idée de départ, mais vous avez parfaitement raison, ce texte peut très bien se regarder sous cet angle.
Merci de m’avoir lu et étoilé

Publié le 08 Octobre 2023

@Michel CANAL
Cher Michel ; c’est sûr, il vaut mieux péter en compagnie que de crever tout seul. C’est plus convivial. Dans la soupe au choux (le film) c’est comme ça qu’ils appellent les martiens. Ce film est de mes films préférés parce que c’est un conte d’une grande valeur émotionnelle et qui ne fait pas appel aux enfants malades ou maltraités et autres miseres. Et que ça, c’est pas facile, parole d’auteur !
Merci de m’avoir lu et étoilé.

Publié le 05 Octobre 2023
0
Sacré @Fernand Fallou, je me suis bien marré avec la scène de la salle d'attente en particulier. Mais toute l'histoire est intéressante... et même instructive. C'est bien conçu et bien raconté. Bravo pour ce moment de distraction. Ça m'a rappelé une histoire que j'avais entendu à table dans ma jeunesse. Né dans une région où un des plats adorés est le cassoulet (mais la soupe aux choux c'est pas mal non plus), les adultes autour de moi rigolaient car il s'agissait d'une histoire vraie : la grand-mère était allée consulter le médecin, inquiète de péter à chaque pas après avoir mangé des haricots. Mais là n'était pas la raison des rires. Ce qui les faisait rire, c'est qu'elle disait que heureusement, ça ne sentait pas, ce qui fit dire au médecin : pour les pets à chaque pas, il n'y a rien à faire, mais je vais vous envoyer consulter un ORL. Les vieux, qui pétaient pas mal vu leur alimentation de base, avaient l'habitude de dire si quelqu'un s'avisait de leur en faire la remarque : il vaut mieux péter en compagnie, que crever tout seul. Si en plus, péter est un excellent moyen de faire fuir les moustiques (ce qui est avéré)... Merci pour ton humour et ce partage. MC
Publié le 04 Octobre 2023

@ Annie Pic
Chère Annie
Ça me fait très plaisir que ce texte atypique vous ait plu.
Rien que pour vous faire plaisir J’essaierai d’en écrire un autre prochainement.
Merci de m’avoir lu et étoilé.

Publié le 03 Octobre 2023
0
Cher Fernand Fallou / Jacques Le péteur m'a laissée en apnée. Ce texte s'inscrit dans la lignée du cerveau qui n'en écrit qu'à sa tête ! Et pour cause, dans la série atypique, on en redemande. Amicalement, Annie
Publié le 03 Octobre 2023

@lereverdy
Il y a les grandes histoires d’amour de Shakespeare, Rostand et Mitchell et d’autres grands auteurs et l’amourette de Jacques le Péteur de FF. Une amourette ça ne vaut pas une histoire d’amour, c’est sûr, mais J’ai encore dans ma tête des souvenirs inoubliables de quelques petites amourettes qui ont durées le temps d’une nuit pour certaines. Dans l’histoire de Jacques le péteur on peut imaginer plusieurs suites. A chacun d’imaginer celle qui lui convient, une petite amourette ou une grande histoire d’amour.
Merci de m’avoir lu.

Publié le 03 Octobre 2023

@Fernand Fallou
Toujours l'esprit prêt à traquer les singularités, Cher Fernand. Cette fois on sent la facétie à plein nez. S'il n'est un biloute ce Jacques pétomane, il aurait toute sa place au pays des ventres à choux, voire de la mogette. Aussi la belle de ces lieux épargnée du kissnot mais non d'un covid salvateur s'apercevra-t-elle, une fois guérie, qu'elle a été bernée et que son Jacques, finalement, est un drôle de Coco.
Bien à vous.

Publié le 02 Octobre 2023

@Zoé Florent
Ma chère Michele,
On traine tous un certain nombre de casseroles dont on ne peut se débarrasser. C’est comme ça ! Le monde est d’une grande complexité. T’en fais pas, rien ne t’oblige. Tu trouves que j’ai un style, ça me fait plaisir, même si moi, je ne le reconnais pas toujours.
Merci de m’avoir lu et étoilé.

Publié le 02 Octobre 2023
0
@Fernand Fallou Première fois que je ne (sou)ris pas à te lire... À ma décharge, une enfance à anticiper chaque pet pour le libérer dehors ou aux toilettes, ça conditionne ;-)... Du coup, hermétique, je passe à côté de toute blague PPC (pet pipi caca) ! Cependant, j'ai encore une fois apprécié ce style singulier qui mêle questionnements et réponses faisant le grand-écart entre considérations enfantines et circonlocutions adultes... Ta signature, et il se trouve qu'elle me plaît. /// Merci pour ce nouveau partage, bises et bonne journée ! Michèle
Publié le 02 Octobre 2023

@galodarsac
Mon cher Patrick,
Rabelais, ok ! Merci, mais on va le laisser en pet.
Je ne suis pas un grand auteur et j’en suis bien conscient je suis un petit auteur, un nain qui a une écriture simple et facile à lire. Et je suis en plein dans ce que j’appelle le complexe du nain. Un nain qui se fait bien comprendre reste un n’incompris.
Comme je dis dans le texte… (Jacques le péteur)
C’est comme ça !
Merci de m'avoir lu et étoilé.

Publié le 02 Octobre 2023

@Chanelle75
Ma Chère Chanelle75
C’est très gentil de me dire que j’ai un style reconnaissable et que vous avez trouvé beaucoup de choses dans mon texte.
Quant à vous laisser entrer dans mon cerveau que vous considérez comme une brocante, vous n’êtes sûrement pas loin de la vérité, mais c’est un cerveau très autonome, même moi je n’ai pas le pouvoir de m’y promener selon mon gré.
Mais j’aime beaucoup cette comparaison.
Merci de m’avoir lu et étoilé

Publié le 02 Octobre 2023
0
Une histoire, en. effet, quelque peu originale, comme d'habitude, on y trouve de l'humour, de la culture, de la poésie (si je puis dire ;°))) Si cette histoire n'était pas signée F.F, j'aurais compris qu'elle soit écrite par vous. Accepteriez vous que je vienne faire un p'tit tour dans votre cerveau qui est pour moi comme une petite brocante ;-) Bien à vous Chanelle
Publié le 02 Octobre 2023
0
Comme Parthémise et probablement d'autres, j'ai pensé à Rabelais en lisant ce texte, dont je retiens surtout l'aspect humoristique. Cela tranche un peu avec ton style habituel, mais il paraît que c'est le propre des grands auteurs d'être là où l'on ne les attend pas. Ce Jacques est peut-être la solution à nos problèmes énergétiques !
Publié le 02 Octobre 2023

Chère @Parthemise33
Mon intention n’était pas de faire l‘inventaire des « Jacques ». Être comparé à Rabelais, quel honneur, bien je ne sache pas exactement ce qu’il a écrit. Pourtant j’ai bossé dans une boîte où je vendais ses livres. Je me souviens de Pantagruel et de Gargantua, ces deux géants, gros mangeurs, dont un, est le père de l’autre et que je n’ai jamais lu. Mais effectivement on peut considérer que ce sont deux personnages atypiques qui peuvent être comparés à « Jacques le péteur ».
Merci de m’avoir lu et étoilé.

Publié le 01 Octobre 2023
0
@Fernand Fallou Dans les Jacques, vous avez oublié Frère Jacques, Jacques et Jill, Jacques Rackham le pirate dit Jacques Calico. Votre nouvelle, une espèce de fable rabelaisienne, sent bon la bienveillance. Comme dirait quelqu’un que je connais, j’en ai pété de joie à sa lecture. Encore un personnage atypique dans votre panthéon. Merci Bisous Merci pour cette histoire parfumée
Publié le 01 Octobre 2023

@émilie bruck
Faire un club de pétomanes, quelle bonne idée.
J’aime écrire, rire, et me moquer (un peu), pourquoi ne pas mélanger les plaisirs.
J’espère que ça se voye…
j'ai lu votre saga de la virgule au point.
Pas mal, c'est au point, c'est mon point de vu qui est cuit à point ! je ne reviendrai pas sur ce point !
Merci pour ce premier commentaire

Publié le 01 Octobre 2023