Les comices s'emballent

8 pages
Extrait
de Parthemise33
Les comices s'emballent Parthemise33
Synopsis

«Dans un coin de paradis, quelque part en Auvergne,
Un lieu de villégiature pour se refaire une frimousse angélique,
Il y a un village, une liqueur, un fromage, une vache et un gâteau.
Une devinette ! Un même nom pour cinq joyaux, le renom du Cantal ! »
Marc Ganry
Pour cette nouvelle, dans un cadre imposé, le jury du concours international de la nouvelle policière de La Méridienne m’a décerné en août de cette année le prix de l’Envol littéraire. Ami lecteur, prépare un cocktail Charge du Taureau, installe-toi dans un bon fauteuil et clique sur « lecture ».

Publié le 22 Octobre 2023

Les statistiques du livre

  379 Classement
  115 Lectures 30 jours
  651 Lectures totales
  +21 Progression
  10 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jean Pierre LAURIER Cher Monsieur PPL Oups ! Je subodore qu’une bonne partie de ma production va avoir des soucis stellaires. Et encore, je n’atteins pas le nombre stratosphérique de pages dans Guerre et Paix. Quand je pense que l’an dernier à une soirée de MBS à laquelle j’étais invitée, un éditeur trouvait les formats de mes nouvelles trop courts ! Il m’a furieusement rappelé mes enfants qui demandaient « Madame Bovary, combien de pages? » sans avoir même regardé l’intérieur du livre. Pour tous les complimentements dont vous n’êtes, pour sûr, pas avare, il vous sera beaucoup pardonné. Merci Bisous Merci pour votre soutien moral et bonne party à la plage. Attention, le sable, c’est foutument abrasif

Publié le 14 Décembre 2023
4
Chère Parthemise, votre prose et votre humour vous placent très haut sur l'échelle de Rictus... Cette enquête sur les perturbateurs agricoliens a été menée à la hauteur de cette échelle avec un professionnalisme qui vous place encore plus haut sur cette même échelle... Ne lâchez rien, surtout pas les montants, car les appréciations( du risque ) sont toujours subjectives... Justement, puisqu'on en parle, j'ai offert quatre étoiles non par avarice, non parce que j'aime les nombres pairs, non parce que je ne me suis pas délecté de cet humour, non parce que... parce que... parce que... Bref, j'ai trouvé juste un peu long... Bref, long ! Je retourne à nos fantasmes des dunes du Grand ou du Petit Travers même si le sable viens parfois se loger dans nos anatomies, compliquant ainsi les rapprochements par sa rugosité !... Quoiqu'il en soit, votre style unique (je parle de l'écriture !) reste un régal pour nos neurones ( en tout cas, pour ceux qui en ont )... je reste un fervent défenseur de l'humour et de la dérision... merci pour tout @Parthemise33... Bises Cathares, Jean-Pierre ... Bacri
Publié le 14 Décembre 2023

@A.P. Gounon J’adore Agatha Christie. Certaines de ses enquêtes sont si biscornues qu’il y a deux ou trois que je n’ai pas encore (depuis quarante ans !!!) bien comprises. Je n’ai jamais lu San Antonio. Mon père était un grand fan. Il me faisait profiter de quelques citations. Ah ! Les vavaches de Salers ! Et le fromage ! Que c’est bon tout cela ! La région de Salers est très belle et vaut bien un séjour de quelques jours. Bon, pour moi, pas de chance, il a plu pendant tout mon séjour. Merci Bisous Merci, chère Anne, pour ton commentaire aussi agréable qu’élogieux. Tu as bien fait de m’avertir de la sortie du deuxième tome de ta saga. J’ai cliqué avec enthousiasme, un peu comme si j’ouvrais un cadeau de Noël ;-)

Publié le 16 Novembre 2023
5
@Parthémise33. Notre Agatha Christie (beaucoup plus drôle, avec un petit côté San Antonio, en plus élégant) a encore frappé ! Lady Appollonia (Poirot, mais foldingue et délicieux ) résout cette fois les mystères des comices en Auvergne tout en me donnant envie de visiter Salers ! Personne, je crois, n'a un cerveau aussi prolifique que Parthémise, ni autant d'alacrité et d'imagination dans le style. Moyennant quoi ses nouvelles sont toujours un régal... Donc Bravo, merci et bisous. Anne A part ça, chère Parthémise, tu m'avais demandé quand paraîtrait mon deuxième tome. Il est là !
Publié le 15 Novembre 2023

@Lisbeth-
Personnellement, ce que je trouve addictif ce sont les pralines et les commentaires élogieux. Si le lecteur (qui s’est égaré dans mon monde) ajoute une pincée d’étoiles, il efface le seum d’un après midi pluvieux de novembre. Merci Bisous Merci pour votre commentaire aussi réconfortant qu’un excellent chocolat chaud dans lequel flottent des cubes de guimauve (avec ce temps pourrave, on n’échappe pas aux téléfilms de Noël et à leurs gastronomie ).

Publié le 05 Novembre 2023
5
C’est toujours drôle, toujours fin, toujours j’t’emmêle, toujours je prends la bretelle histoire de faire un petit détour, et toujours addictif. Comme les cacahouètes, on ne peut pas s’empêcher d’en reprendre. Merci (encore plus aujourd’hui où il fait un temps à ne pas mettre un nez dehors)
Publié le 05 Novembre 2023

Bonsoir @Annie Pic Chère Annie, vous me donnez une idée génialissimesque. il faudra que je pense à fournir à certains lecteurs qui pourraient être désorientés un fil d’Ariane avant de les lancer dans le récit labyrinthique. Merci Bisous Merci pour votre incursion dans mon monde. C’est toujours un plaisir d’échanger avec vous sous ce ciel étoilé

Publié le 26 Octobre 2023
5
Bonjour Arthemise33 / Toujours avec la même verve, cette enquête est menée d'une plume inimitable. Merci pour cet envol littéraire, emberlificoté dans une trame, digne des maîtres du genre. Encore une fois, je me suis laissée emporter dans les méandres de votre imagination humoristique et savante. Merci, bises, Annie
Publié le 25 Octobre 2023

@Parthemise33
Encore un défi, ma chère Parthemise(quarantedouze), et avec les personnages des beaux contes de fées qui ont bercé mon enfance, vous voulez que je casse le rêve de mes seize ans ?
Le jour, où caché derrière un buisson avec mon cheval (dont je parlais dernièrement dans un commentaire avec @Zoé Florent), j’ai vu la princesse Aurore, une blonde magnifique, qui chantait sur cette extraordinaire valse de Tchaïkovski « La Belle au bois dormant » qui disait c’était moi qu’elle avait vu dans son rêve, c’était moi avec qui elle allait jusqu’au bout de son rêve…
Dieu de Dieu que c’était beau.
Elle dansait avec un Hibou qui bouillait, mais je bouillais encore plus. J’ai viré le hibou et j’ai dansé avec la princesse, c’était trop beau. Et vous voulez que je casse ce grand tamour qui n’a jamais cessé au fond de mon cœur. Moi qui tourne encore dans mon coeur et dans ma tête avec ma blonde princesse.
Jamais !
J’ai bien une idée pour relever votre défi avec Pinocchio qui, une fois qu’il est devenu un véritable petit garçon en chair et en os, comme dans l’histoire, personne ne voit qu’il était, il y a encore quelques temps une marionnette de bois. Et c’était vrai on ne pouvait déceler le changement d’un simple regard. Pourtant, il lui restait une séquelle de son ancienne vie. Maintenant, ce n’est plus son nez qui grandit quand il ment. Forcément, Cela a fini par se savoir, et il ne sait plus où se cacher, poursuivi de tous côtés par des gueuses tout droit sorties des garrigues, des roturières des bas-fonds des faubourgs et des princesses des palais de marbre et de jade. Les princes sont au désespoir, c’est le chaos !

Bien sûr, je vais changer la dernière syllabe du nom de Pinocchio en « ‘cchu ».
Mais on va encore me prendre pour un obsédé sexuel, déjà que j’ai écrit sur ce site « Le Sosie », « Le cul et la bouffe », « La culotte », « Jacques le péteur », et j’en oublie.
Mais moi, je n’écris pas pour les nostalgiques des siècles passés ; Downton Abbey, Les hauts de Hurlevent, Autant en emporte le vent, Vipère au poing, etc… Mais pour l’avant-garde du vingt-et-unième siècle.
J’accepte votre défi. Procurez-vous de la potion magique de chez Panoramix parce que je vais vous battre à plate couture.
Que cela soit écrit, et accompli ! disait le pharaon des pharaons Ramsès II
Qu’on se le dise !
Bien à vous.
FF

Publié le 24 Octobre 2023

@galodarsac Je remarque que tu maîtrises farpaitement le Parthémisien dérivé lui-même du ZaszloZlotzien. Ce langage a acquis ses lettres de noblesse en entrant en politique grâce à Ségolène Royal et sa "bravitude". Ce jour-là, j'ai décroché la timbale ! Le séjour à Bort-les-Orgues fut très agréable. La météo maussade n'a pas pu gâcher mon plaisir de me retrouver en excellente compagnie. Merci Bisous Merci pour des étoiles à ajouter au palmarès de ces deux ladies

Publié le 24 Octobre 2023
5
Quel souvenir que la remise des prix de ce concours, à laquelle j'ai eu le privilège d'assister, y retrouvant l'élite de la quintessence de mBS (si, si, je n'exagère pas :) Merci Annie d'avoir publié ici la version brut de pomme de cette aventure de Lady Frepcheure, qui garde toute sa saveur et sa fraîchitude désaltérifiante pour qui a soif de sa sagacitude éberlifiesque. Toujours cette galerie de personnages hauts en couleurs qui font ton style reconnaissable entre mille, et une évasion réussie dans les pierres noires de Salers et aux alentours, dans ce magnifique pays d'Auvergne, le plus beau du monde après le Limousin (normal il en est proche). Pays qui vaut la peine d'être visité, ce dont je ne me suis pas privé ! Vivement le défi de Noël, en attendant le concours de l'an prochain :)
Publié le 24 Octobre 2023

@Zoé Florent Chère Michèle, Quelle mémoire ! Effectivement, les coupes exigées par la censure sagranière portaient sur des points qui n'auraient pas fait frémir d'horreur la moustache d'un censeur puritain de l'époque victorienne. Elles n'avaient pas de raison de perdurer sur MBS. Les lecteurs peuvent y être caustiques, mais ce ne sont pas des dévots. Ils ne s'émeuvent pas pour des broutilles. D'autant que mon texte édité par La Méridienne n'était plus aussi cohérent. Et puis un gîte rural à la place d'un château historique ! Cela ne se pouvait ! Mes ancêtres libertins s'étaient certainement retournés dans leurs tombes à la lecture de cet opus caviardé. Merci Bisous Merci pour ton passage et les étoiles à accrocher aux cornes des vavachettes de Salers

Publié le 23 Octobre 2023
5
@Parthemise33 Bonjour chère Annie. J'ai lu pour la deuxième fois "Les comices s'emballent", à l'affût des attentatoires coupes opérées par quelque censeur... mais je vois que tu as réservé la version originale aux lecteurs monbestselleriens... Merci pour cela ! /// Mille autres mercis pour le plaisir de retrouver des personnages parfois très originaux, parfois très couleur locale, parfois très perchés, pour celui de suivre une enquête menée de main de maître par tes deux fouineuses hors pair et, bien sûr, pour celui de déguster ton style inimitable et plein d'humour qui fait virevolter les mots. /// Bises et bonne fin de journée ! Michèle
Publié le 23 Octobre 2023

Cher MFF alias @Fernand Fallou Mince alors ! Quel commentaire bourrelé de fair play ! Vous êtes un gentleman de classe internationale ! Le sujet était "Enquête sur un tableau représentant des vaches de Salers qui a été volé. L'histoire doit bien se terminer" . Résultat, pas de massacre à la serfouette, ni d'empoisonnement au millepertuis. C'est frustrant pour un serial killer, mais dura lex sed lex et toutes ces sortes de choses. Profusionner ? Voilà-t-y pas que vous commencez à parler le Parthémisien! Votre concierge va en attraper un prurit congestif. Merci Bisous Merci pour vos encouragements étoilés.
PS Je vous laisse la paternité complète de votre Jacques. Je sais que le plagiat n'est pas votre came. Vous n'avez pas besoin de cela pour nous concocter des histoires délirantes. En parlant d'histoire délirante, que diriez-vous de remettre en jeu le trophée du défi de Noël ? Le sujet, s'il vous convient, serait "une nouvelle se passant pendant les fêtes de fin d'année avec, entre autres personnages, des héros de contes célèbres (Grimm, Perrault, Andersen, les mille et une nuits etc...)". Qu'en pensez-vous ? Dites-le moi, les Monbestsellériens doivent savoir.

Publié le 23 Octobre 2023
5
J’ai aussi fait ce concours, et je n’ai pas réussi à convaincre le jury qui vous a octroyé le prix de l’envolé littéraire mentionné en tête de liste des résultats et à mon avis largement mérité part rapport à la pauvreté des autres textes présentés. C’est là que votre incroyable culture éclate. Je ne peux que me profusionner dans les superlatifs tels que bravo, félicitations, extraordinaire, puissant, magnifique. Je vais arrêter là par respect pour les autres auteurs de ce site. Et j’ajoute que ce n’est pas vos deux petits neveux qui mettent des coussins péteurs à la messe du dimanche qui m’ont inspiré mon histoire de « Jacques le péteur ». Bravo encore !
Publié le 23 Octobre 2023