jbtanpi
Biographie

Né en 1939.
Fasciné dès l’enfance par des super héros comme Gaston Lagaffe et ensuite par des bons auteurs comme Marcel Aymé, Courteline, ou Brassens.
Très tôt, j’ai aimé écrire, mais aussi étudier et bidouiller l’électronique et la musique.
Plus tard, j’ai rêvé de paradis langoureux sous les tropiques.
Doté d’une maladresse de très haut niveau, mon parcours d’adulte n’a jamais été sans histoires.
C’est pour ça que j’aime écrire.
Avec l’espoir de partager ce plaisir avec mes lecteurs.

jbtanpi a noté ces livres

4
Je partage l'analyse de @Michel CANAL, mais je n'ai pas son courage, d'ailleurs la lecture d'un texte un peu long sur l'ordinateur m'est assez pénible, âge oblige. L'absence totale de personnages ne me dérange pas, bien au contraire, et j'aime bien votre univers visuel très détaillé. En revanche, c'est plutôt le manque d'aération du texte qui me gêne. Contrairement à un roman de gare qui se lit sans s'arrêter d'un bout à l'autre, la poésie, même en prose, nécessite des "arrêts sur image" et de l'espace (un saut de ligne par exemple) entre les images, en respectant un certain rythme. Comme il est triste de voir son texte affecté d'un 0/5 tant que personne ne l'a noté, je vous accorde 4 étoiles.
Publié le 20 Janvier 2019
5
Que de rebondissements dans ce texte de 13 pages ! Juste assez de mots pour se représenter le décor et s'imaginer dans la peau de cet homme seul, entraîné malgré lui dans des aventures extraordinaires. Bravo !
Publié le 02 Janvier 2019
4
Ces contes osent exprimer les sentiments contradictoires ressentis par chacun d'entre nous devant une actualité dont on nous montre surtout ce qui nous dépasse et nous effraie. On nous la présente comme si elle était devenue folle. Mon conte préféré est "mensonge in a bottle", l'aventure de celui qui a eu le cran d'aller dans le sens contraire des autres. Le cynisme et la variété de vos personnages et la vraisemblance du récit sont de nature à faire frissonner vos lecteurs. J'aime bien aussi vos chutes plutôt abruptes.
Publié le 14 Octobre 2018
4
Un joli conte pour enfants à leur lire à petites doses chaque soir. Bravo pour les illustrations très colorées, très fouillées et très originales. Elles plaisent sûrement aux enfants. Bien qu'il y ait beaucoup de personnages, le texte est bien construit et se lit aisément. J'ai eu des problèmes sur mon ordi avec la liseuse de mBS qui réduisait la largeur des pages de moitié (d'où un texte difficile à lire, des personnages très maigres et des angles très aigus !). Le texte en pdf est beaucoup plus agréable à lire (et les images à regarder !). Et si vous écriviez pour les adultes ?
Publié le 03 Octobre 2018
5
Le talent de H (perception colorée des émotions chez les autres) me fait penser à deux choses : 1 : "l'aura" décrite dans des livres "new age", ou encore l'auréole qui entoure la tête des saints (qui serait donc visible ou perceptible par des humains sensibles). 2 : l'autorité naturelle de certaines personnes capables d'influer naturellement (voire volontairement) sur les émotions des autres. Ou de les percevoir. Dans le livre, le professeur explique de façon claire et vivante le mécanisme des émotions dans l'état actuel des connaissances. Connaissances utiles (voire précieuses) au romancier (pour ses personnages) ou au cadre (pour pouvoir transmettre des ordres à ses exécutants sans douleur), ou même au commun des mortels (pour améliorer leurs relations). En résumé, pour parler comme le guide Michelin, je dirais que cette partie de votre livre "vaut le voyage", et clarifie en peu de mots des notions assez difficiles. Le roman est bien construit et se lit de manière fluide, même s'il y a peut-être un peu trop de rebondissements à la fin. J'aime bien le happy end.
Publié le 19 Septembre 2018

Pages